lundi 20 février 2012

Lange & Söhne: Grand Lange 1 (2012)

C'est peu dire que cette nouvelle Grand Lange 1 était très attendue. L'ancienne version cristallisait en effet un certain nombre de critiques dont les plus fréquentes étaient la présentation du cadran dont les zones circulaires se coupaient et l'utilisation d'un mouvement prévu pour un boîtier plus petit. Une vraie hérésie pour les fans de la manufacture saxonne même si au fil du temps, la Grand Lange 1 avait trouvé sa clientèle peut-être attirée par le côté moins parfait lui donnant une certaine originalité au sein de la collection.

Cependant, en découvrant cette nouvelle version, je dois avouer que je vais peu regretter sa devancière. Parler de "nouvelle version" est un peu faux d'ailleurs car en l'analysant de près, nous nous rendons compte très vite qu'il s'agit d'une montre radicalement différente.

Tout l'esprit de la Grand Lange 1 de 2012 repose sur le nouveau mouvement qui a été spécifiquement développé à son attention: le calibre L095.1. Il possède 4 principales caractéristiques qui l'éloignent du L901.0 traditionnel de la Lange 1 et dont la plupart expliquent le design de la montre qui l'héberge:
  • son diamètre est imposant: 34,1mm (soit 3,7mm de plus que le L901.0)
  • son épaisseur est contenue: 4,7mm (soit 1,2mm de moins que le L901.0)
  • il n'utilise qu'un seul barillet au lieu du double-barillet habituel
  • il est équipé du spiral maison.
Grâce au diamètre élargi, Lange a pu loger un barillet plus important et donc y insérer un ressort plus long. Le calibre L095.1 conserve ainsi la même réserve de marche que le L901.0 tout en étant plus fin. Cette particularité se remarque même côté cadran puisque l'inscription "Doppelfederhaus" a été remplacée par le rappel de la réserve de marche: "Gangreserve 72 Stunden". Puisque je vous parle du cadran, je vous propose d'y rester quelques instants. Grâce au nouveau mouvement, il respecte la présentation parfaite et harmonieuse de la Lange 1 : aucune aiguille dédiée à une fonction ne survole une zone dédiée à une autre fonction. Contrairement à la Daymatic, le sens habituel de l'organisation du cadran est préservé avec la réserve de marche, la date et la petite seconde à droite et l'heure à gauche. Certes, pour ceux qui portent la montre sur le poignet gauche, cela oblige à découvrir entièrement le cadran pour lire l'heure mais ce serait dommage de se priver d'un tel spectacle. Au-delà de cette organisation des éléments rigoureuse et harmonieuse, c'est bien la qualité de la finition qui s'apprécie le plus. Ce qui attire le plus le regard, outre les index et les chiffres appliquées, c'est la décoration "en soleil" des deux sous cadrans qui crée un très beau contraste avec le reste du cadran et provoque de magnifiques reflets de lumière.

La grande date "à la Lange" est évidemment présente mais j'aurais tort de ne pas vous en parler. Elle a l'air tout ce qu'il y a de plus normale par rapport à n'importe quelle Lange 1. Et pourtant, Lange a veillé à l'agrandir proportionnellement à l'augmentation de la taille du boîtier afin que l'architecture harmonieuse de la Lange 1 soit intégralement respectée. Un souci du détail naturel chez Lange mais qu'il est bon de rappeler. Que ceux qui n'aiment pas cette grande date ne se réjouissent pas trop: comme de coutume, elle n'affiche aucun zéro de dizaine ce qui pour moi n'a jamais été un souci, la montre semblant différente les 9 premiers jours du mois.

La finition du mouvement est à l'unisson, l'immense platine 3/4 donnant une belle surface à décorer avec les éléments traditionnels de la Manufacture. Les détracteurs regretteront que cette platine cache une grande partie du mouvement mais c'est un effet stylistique que j'apprécie beaucoup et qui fait partie des "gènes germaniques" de Lange. A noter la présence de deux petits ponts à côté du balancier contre un seul sur le L901.0.

Au poignet, la Grand Lange 1 surprend beaucoup car elle joue une partition peu présente chez Lange: celle de la montre élancée. Et ce ratio diamètre/épaisseur très important (40,9mm/8,8mm) tranche par rapport à la Grand Lange 1 précédente (41,9mm/11mm). La Grand Lange 1 est incontestablement plus élégante, plus raffinée, plus discrète que sa devancière. Eh oui, elle perd un mm de diamètre au passage ce qui est assez rare pour être souligné. C'est la raison pour laquelle je les trouve si opposées et finalement presque complémentaires.

La Grand Lange 1 fut dévoilée au cours du SIHH 2012 en 3 versions: platine (cadran rhodié), or rose (cadran argenté) et or jaune (cadran champagne). Je regrette l'absence d'une version en or gris avec un cadran ardoise ou noir. Il est en effet dommage que la couleur "neutre" soit réservée à la version la plus onéreuse. Malgré ce regret, je trouve que cette nouvelle Grand Lange 1 est une véritable réussite car elle a été repensée intégralement comme le prouve son boîtier particulier et son tout nouveau mouvement.

Plusieurs questions se posent maintenant: que va devenir la Lange 1 "classique" de 38,5mm? Quelles seront les complications qui viendront se greffer? Car j'en ai la conviction, la Grand Lange 1 de 2012 est bien plus qu'une nouvelle montre mais bien le point de départ d'une nouvelle ligne.

Merci à l'équipe Lange pour son accueil chaleureux au cours du SIHH 2012.

Aucun commentaire: