samedi 13 décembre 2008

Fabrication De Montres Normandes au Salon Belles Montres

J'ai déjà eu l'occasion de vous présenter le travail de Karsten Frässdorf pour Marc Brogsitter. Le Salon Belles Montres 2008 a permis de m'apporter un éclairage nouveau sur les réalisations de Karsten dans un cadre cette fois-ci bien particulier: celui de sa propre marque.


Du fait de la localisation de la manufacture, les montres de la FDMN sont estampillées d'un "Fabriqué en France" qui évidemment me procure un grand plaisir!

En tant que français, je me réjouis donc de la décision de Karsten de s'installer à Brionne, en Normandie, afin d'y développer une manufacture dont le but est de retrouver l'essence même de l'horlogerie traditionnelle. Cet esprit peut être résumé comme étant la volonté de développer des calibres de basse fréquence, de conception efficace, à la finition technique irréprochable afin d'obtenir la fiabilité, la stabilité, la facilité de réglage et d'intervention requises pour atteindre les performances chronométriques optimales.

Et derrière cette volonté de produire des calibres et des montres classiques, se trouve également toute une démarche pédagogique et de formation de jeunes horlogers répondant ainsi à un double souci: celui de la transmission du savoir et de la pérennité de la marque. Ainsi, de nombreux apprentis rejoindront la marque au fil du temps.

La collection FDMN se décline autour de 2 calibres.

L'un simple, à 3 aiguilles (770), l'autre à tourbillon (781).

Les 2 calibres ont la même taille, généreuse (37mm de diamètre), une épaisseur similaire (7mm pour le simple, 7,5mm pour le tourbillon), un balancier de 16mm de diamètre (dont le ressort est centré par une bride Wittnauer) et une basse fréquence (2,5hz).

La réserve de marche est de 2 jours mais sans la croix de malte présente sur le barillet, elle serait de 85 heures.

A noter que les apprentis construiront leur montre "élève" à partir du calibre 770.

Les montres présentées ci-après sont des prototypes: les finitions peuvent donc évoluer sensiblement.

La montre qui est équipée du calibre 770 est ainsi une montre simple à 3 aiguilles avec une seconde à 6. Le cadran est en argent et laiton et les aiguilles en acier.



L'architecture simple du calibre 770 met en valeur la taille du balancier. Nous retrouvons ainsi l'esprit des montres chronométriques classiques.


D'une taille généreuse, relative épais, le boîtier en acier est totalement en harmonie avec le calibre. La montre est très confortable à porter.

La montre équipée du calibre 781 se pare d'un boîtier et d'aiguilles en or. A ces détails de finition près, rien ne semble la distinguer de la montre précédente si ce n'est le signalement discret de la présence du tourbillon. Les effets de lumière sur le cadran sont superbes:




En retournant la montre, le tourbillon se dévoile avec son grand balancier. Vous observerez que la place occupée par le tourbillon n'est pas loin de représenter la moitié du calibre. Le spectacle est un régal pour les yeux:


Là encore, la montre est très agréable à porter:



Le début de l'année 2009 sera donc très dense pour Karsten avec la présentation et la commercialisation des 2 montres ainsi que la participation au concours international de chronométrie, participation on ne peut plus logique compte tenu de l'esprit qui a entouré la conception des calibres.

Je souhaite remercier vivement Karsten pour le temps qu'il m'a consacré.

Pour en savoir plus:

Le site de FDMN.

3 commentaires:

didierP a dit…

c'est un peu au dessus de mes prix mais j'aurais plaisir en tant que normand d'aller visiter leur manufacture .. Merci pour cette présentation .. et continue FX on est nombreux à être avec toi pour des moments pas super faciles à gérer même si ce ne sont que des histoires de montres

François-Xavier a dit…

Merci Didier.

Et tu as bien raison, ce ne sont que des histoires de montres.

;-)

denisd a dit…

J'ai été assez épaté par ce projet en visitant le salon des Belles Montres en coup de vent. Et encore, j'avais loupé le tourbillon, qui est très spectaculaire. Je regrette simplement que FDMN ne produise pas un modèle un peu plus accessible : les prix commencent à 14000 euros, si ma mémoire est bonne. Une entrée de gamme à 5-6000 serait plus judicieuse. Bon, en clair : je n'ai pas les moyens...