Un très bel ouvrage: FERO par Paolo Gobbi, édité par Pucci Papaleo

Le dernier ouvrage de Paolo Gobbi, intitulé FERO et édité par Pucci Papaleo arrive à point nommé pour les fêtes de fin d'année car il constitue un cadeau idéal pour tous les amateurs de montres vintage. A vrai dire, ce livre fait du bien. Tout simplement parce qu'à travers la présentation de 150 chronographes en acier, il se focalise sur l'originalité, l'intérêt, la rareté des  pièces et pas sur leurs valeurs spéculatives. En cette période totalement folle, cela fait du bien de prendre du recul et de revenir sur des critères plus compatibles avec ce que doit être la passion de l'horlogerie.


L'ouvrage est structuré comme de coutume chez Pucci Papaleo: pour chaque montre, la page de droite présente une vue d'ensemble de la pièce grâce à une grande photo qui occupe tout l'espace. La page de gauche est dédiée aux explications, relativement courtes en italien et en anglais ainsi qu'aux photos complémentaires. C'est simple et efficace.


D'Angelus à Wittnauer, FERO propose une perspective passionnante qui met en lumière l'impact de la complication chronographe sur l'histoire de l'horlogerie. Certaines montres présentées sont très connues et d'autres m'étaient totalement inconnues. Mais dans chaque cas, ce fut un plaisir d'apprécier la qualité des photos et de découvrir des références tombées dans l'oubli... sauf chez certains collectionneurs qui ont contribué à l'ouvrage.


FERO contient 352 pages et 880 photos. Il est disponible sur le site de Pucci Papaleo au prix de 199 euros.

Commentaires

Zébulon a dit…
J'ai repéré ce livre. Il a effectivement l'air top.
199 euros, c'est pas cadeau...réflexion en cours...