Glashütte Original: Senator Chronograph The Capital Edition

La Senator Chronograph "The Capital Edition" de Glashüte Original est une série limitée en trois métaux différents. Elle est disponible en 5 exemplaires en platine, 25 en or rose et 100 en acier. Elle porte ce nom car elle fut dévoilée lors de la dernière édition du Festival International du Film de Berlin. Il s'agit d'une pure évolution esthétique d'un modèle existant de la collection permanente, la Senator Chronograph Date Panorama.


Comme son nom d'origine l'indique, cette montre combine un chronographe flyback et une grande date utilisant le système dorénavant habituel de Glashütte Original basé sur deux anneaux de chiffres concentriques. Mais ce n'est pas tout: un très discret affichage de la réserve de marche est logé dans le sous-cadran de la trotteuse, à gauche du cadran. J'aime beaucoup l'organisation très rationnelle (j'ai envie de dire toute germanique) du cadran qui positionne dans la partie supérieure les données du chronographe  et dans la partie inférieure la date. Le compteur des minutes, le plus utile pour un chronographe, est situé à droite du cadran. Deux chiffres romains, au sommet et à la base du cadran apportent une touche plus raffinée et élégante à la montre tout en lui évitant de tomber dans une trop grande austérité. En tout cas, l'ensemble dégage un sentiment d'équilibre grâce notamment à la taille des deux sous-cadrans principaux. Le diamètre du boîtier est généreux (42mm) mais la bonne occupation du cadran permet à la montre de conserver cette sensation d'harmonie.


La Senator Chronograph Date Panorama est équipée par le mouvement automatique de manufacture 37-01 d'une fréquence de 4hz et d'une réserve de marche de 70 heures. Ce mouvement est très efficace grâce à son longue réserve de marche, la bonne efficacité du remontage et  le déclenchement agréable des poussoirs. Sa finition est excellente pour le segment de prix et même si son architecture n'est pas aussi impressionnante que celle du mouvement 96-01 (l'ensemble est moins ouvert et laisse donc moins de possibilités pour pousser plus loin la finition décorative), elle n'en demeure pas moins très agréable à observer. J'aurais cependant apprécié, comme cela m'arrive régulièrement avec Glashütte Original, que la masse oscillante soit mieux valorisée. Certes, le rotor évidé avec les deux G et la zone périphérique en or est bien réalisé mais je ne le trouve pas particulièrement attractif. Une question de goût personnel sûrement.


Les 3 montres Senator Chronograph "The Capital Edition" se distinguent par leurs cadrans qui mettent en avant les capacités de la manufacture de cadrans interne, située à Pforzheim. Deux types de cadran sont proposés dans le contexte de la série limitée. Le premier cadran est argenté et porte la dénomination de "Dry Silver". Il est réservé à la très exclusive version platine. Je n'ai malheureusement pas pu découvrir ce cadran en vrai mais il semble proposer une très intéressante combinaison entre les reflets argentés et les graduations bleues des sous-cadrans. Le second cadran, destiné aux versions en acier et en or rose, offre une tonalité très différente. Il est beaucoup plus sombre et chaleureux que le précédent. Il s'avère en tout cas fidèle à ce que sa dénomination de "Bourbon Grey" laisse supposer. En effet, il navigue en permanence entre un rendu "bronze" ou "cognac" et un aspect beaucoup plus gris. Les multiples reflets de couleurs qu'il crée rendent la montre très particulière et beaucoup plus originale que les versions d'origine à cadran verni noir ou verni argent-grainé. Le revers de la médaille est que dans certaines conditions de lumière, le cadran est moins lisible car les reflets perturbent le contraste entre les aiguilles des sous-compteurs et le fond. 


Malgré ce bémol, la Senator Chronograph "The Capital Edition" se révèle être très séduisante et particulièrement dans sa livrée en or rose que j'ai pu tester. Le cadran "Bourbon Grey" se marie parfaitement avec la couleur du boîtier et celle de la graduation périphérique et des chiffres. Il apporte une touche d'originalité et de fantaisie à une montre très rigoureuse et rationnelle ce qui n'est pas pour me déplaire. Et les forces du modèle de base restent bien présentes comme l'efficacité du mouvement et l'organisation du cadran.

Une fois de plus, Glashütte Original nous présente une série limitée réussie grâce au travail de sa manufacture de cadran de Pforzheim. En j'en viens presque à regretter que la collection permanente ne soit pas plus audacieuse sur ce point. Aujourd'hui, le marché réclame plus de prise de risque et d'audace. Le succès commercial de ces séries limitées à cadrans alternatifs le prouve.


Merci à l'équipe de la boutique Glashütte Original de Paris - rue de la Paix.

Les plus:
+ une présentation de cadran harmonieuse
+ l'efficacité du mouvement 37-01
+ la finition du mouvement
+ le rendu spectaculaire du cadran "Bourbon Grey"

Les moins:
- une relative épaisseur de boîtier (14mm)
- la lisibilité dans certaines conditions de lumière, troublée par les reflets du cadran

Commentaires

Anonyme a dit…
Contrairement à vous FX, l'agencement du cadran ne me plait pas du tout. Je trouve ça "bordélique".
Quant à la montre, son image et la marque, encéphalogramme plat...zéro émotion, pas sexy pour un € bref, GO fait parti de ces marques qui dans le paysage horloger ne servent à rien, n'apporte rien si ce n'est une énième marque, offre...
Phantomas.