Zenith: Defy El Primero Edition Limitée Place Vendôme

Zenith profite de l'ouverture de sa boutique éphémère sur la Place Vendôme à Paris pour présenter deux Defy El Primero 21 dédiée à ce point de vente prestigieux. La première montre est une version à lunette sertie de la montre en titane à cadran ouvert. La seconde, elle aussi en titane à cadran ouvert, est commercialisée dans le contexte d'une série limitée de 23 exemplaires (23 étant le numéro de l'adresse de la boutique) et possède une particularité qui la rend unique, à ce jour, parmi les différents modèles de la Defy El Primero 21: le verre saphir à l'arrière du boîtier est décoré avec une représentation de la Place et de la Colonne Vendôme.


Elle se distingue aussi de la version de base par les couleurs du compteur des minutes, du bracelet et du liseré de la couronne proches du vert-de-gris et qui évoque, bien évidemment, la teinte de la Colonne Vendôme. La version photographiée est un prototype et il manque sur la lunette du fond l'inscription "1 out of 23" qui ornera chaque montre.


En tout cas, la présentation de cette série limitée souligne deux orientations stratégiques importantes pour Zenith. La première est que la marque profite de chaque jour passé sur la Place Vendôme pour communiquer et augmenter sa visibilité. La seconde est la confirmation que la ligne Defy devient le fer de lance du catalogue. La Defy El Primero 21, grâce à son design, à ses performances techniques, à la prouesse que représente le comportement de l'aiguille centrale du chronographe (permettant un affichage au 1/100ième de seconde), doit être l'instrument de la reconquête pour Zenith.

Si vous êtes intéressé par cette pièce, faites vite! Elle ne sera commercialisée qu'au sein de la boutique éphémère qui fermera ses portes à la fin mars. Le prototype est dorénavant visible à la boutique et les premières livraisons s'effectueront en janvier.


La Defy El Primero 21 Edition Limitée Place Vendôme est disponible à un prix de 11.600 euros TTC soit un prix proche de celui de la version céramique noire et autour de 1.000 euros de plus que celui de la version titane à cadran ouvert.

Commentaires

Anonyme a dit…
Décidément, après avoir fait de la Tag Heuer 01 un clone plus réussi de la Hublot Big Bang, JCB a transformé la Zenith Defy en une médiocre resucée de la Hublot Classic Fusion. On ne peut pas réussir à tous les coups !

Les marques pourraient-elles aussi arrêter de produire des séries limitées à l'intérêt tout aussi limité ? Un verre saphir décoré ? Un peu de couleur verte ? De qui se moque-t-on ? En même temps, Zenith a de tristes antécédents en la matière : les cigares Cohiba, les Rolling Stones, Range Rover... A chaque fois des partenariats incompréhensibles pour cette maison, qui semble ne plus savoir quoi faire pour attirer l'attention sur elle.
Anonyme a dit…
Au commentaire précédent, il faut ajouter le bracelet de cette Zenith...identique à Hublot.
Zenith qui traine la patte "s'offre" une série limitée Vendôme juste parce que LV a laissé libre une petit boutique sur la fameuse place...
Pathétique. Et dire que certains considère Biver comme un génie ! Il ne fait qu'appliquer le coup de bol qu'il a eu avec Hublot sur TAG, Zenith.
Phantomas
Et moi qui pensais que le premier commentaire émanait de Phantomas! J'en ai deux maintenant! LOL.

Bonne année!

Fx
Anonyme a dit…
Oh la belle Hublot !

Cher FX, vous vous êtes trompé dans le titre... Si, si c’est bien une Hublot

Commissaire Juve
Anonyme a dit…
Tous mes vœux FX pour cette nouvelle année.
Phantomas