Quelques lignes sur la Rolex Daytona Or Gris 116509 à cadran bleu

A force de se focaliser sur les versions en acier de la Rolex Daytona, on a tendance à oublier les autres références. Et c'est bien dommage car certaines pièces sont facilement disponibles et peuvent même être relativement raisonnables du point de vue tarifaire en seconde main. J'observe d'ailleurs un écart relativement faible entre les prix affichés de la référence 116500 (acier) et ceux concernant la référence 116509 (or gris avec bracelet du même matériau). A ce niveau, on marche d'ailleurs totalement sur la tête. Alors que l'écart est de 1 à 3 sur les prix officiels du neuf, il devient quasiment infime lorsqu'on compare les prix de seconde main des nouvelles Daytona Acier à lunette céramique avec ceux des anciennes versions du modèle en or gris. On est dans certains cas à moins de 20%. C'est évidemment le résultat de la loi de l'offre et de la demande et il n'y aucune raison que cela change à court terme.

A ce stade, on peut légitimement se demander s'il faut continuer à se focaliser sur la version acier. Certes, elle constitue, et de loin, la façon la plus  économique d'acquérir le chronographe de Rolex et de profiter de son mouvement 4130 si on est en mesure de l'acquérir neuve au prix catalogue. Mais la liste des prétendants est longue et rares sont les élus... en pourcentage. Car, tout le monde le sait, la Daytona Acier n'est pas une montre rare mais une montre pour laquelle la demande excède nettement l'offre.

Par souci de discrétion et pour rester dans une couleur de matériau similaire, la Daytona 116509 demeure une alternative fort intéressante. Son prix en seconde main la rend attractive puisqu'elle échappe au "hype" de la version acier. Et puis... elle propose des cadrans que je trouve, à titre personnel, fort séduisants à condition d'aimer les chiffres arabes périphériques. Le plaisir de porter de l'or est incomparable. J'aime les montres lourdes et le l'augmentation du poids est sensible par rapport à la version acier sans nuire au confort. En effet, du fait du bracelet en or, le poids se répartit de façon homogène autour du poignet et la montre n'a pas tendance à basculer même si on agite le bras. De plus, l'or gris de Rolex n'est pas rhodié et est donc stable. Pas de crainte à avoir à ce niveau.


La toute dernière version de la Daytona 116509 propose un très beau cadran bleu plus épuré, sans chiffres arabes. S'agissant d'une pièce très récente, son prix de seconde main est évidemment bien plus élevé que celui des autres 116509. J'aime beaucoup cette montre et je la considère comme la plus belle Daytona actuelle. Point de lunette céramique mais la lunette en or gris offre de beaux reflets de lumière et donne un style plus cossu et raffiné à la montre. Le cadran bleu est très réussi car il n'est pas "bêtement" bleu. Des touches de rouge, discrètes mais perceptibles, l'égayent sans nuire à l'élégance du chronographe. Le seul reproche que je pourrais faire à son encontre est que j'aimerais un traitement anti-reflet double face du verre pour profiter plus souvent de la couleur du cadran. Son rendu visuel n'est optimal que sous certains angles ce qui est dommage. Mais une Daytona est avant tout une montre professionnelle et il est hors de question pour Rolex de rendre son verre plus sensible aux chocs ce qui est compréhensible. Une montre qui me plaît beaucoup mais son prix (plus de 34.000 euros) incite à prendre son temps et à attendre quelques années pour la trouver à un tarif plus raisonnable en seconde main. Finalement, on en vient même à se réjouir de la folie autour de la Daytona Acier... elle crée des opportunités!

Commentaires

Anonyme a dit…
Rolex, la marques des beaufs.
Anonyme a dit…
Rolex, la marque qui a tant fait et fait encore tant pour l'horlogerie ! Mais bon, il faut un brin de culture horlogère et de bonne foi pour le reconnaitre ; c'est vrai qu'il est est plus facile de s'enfermer dans les clichés les plus éculés.
Anonyme a dit…
Rolex, la marque qui a tant fait et fait encore tant pour l'horlogerie !
LOL > C'est sérieux ?
La chose qu'à fait Rolex s'est rendre les idiots de forums accrocs à la spéculation et à la masturbation sur quelques références supposées rares...ou plutôt difficile à obtenir.

Mais bon, il faut un brin de culture horlogère et de bonne foi pour le reconnaitre...
Culture horlogère. Rengaine typiquement française. Vous devez trainer sur les forums pour sortir de telles bêtises.

c'est vrai qu'il est est plus facile de s'enfermer dans les clichés les plus éculés...
Encore cet été, j'ai croisé des dizaines et des dizaines de Rolex...des mecs en marcel, des serveurs...du kéké...du vieux beau...luxe de masse, Hugo Boss, Rolex, Louis Vuitton même combat.