Deux nouveaux bracelets pour mon Urwerk 103.08 en provenance de l'Atelier du Bracelet Genève

Comme immanquablement à chaque fois que j'achète une montre, j'ai eu envie de changer le bracelet de l'Urwerk UR-103.08 avec lequel elle était livrée. En effet, j'ai toujours du mal à porter des bracelets de couleurs traditionnelles comme le noir ou le marron. J'aime casser les codes et porter des couleurs plus vives, plus audacieuses mais qui se marient avec la montre. L'exercice était ici beaucoup plus difficile compte tenu de la couleur particulière du boîtier de l'UR-103.08. Le revêtement TiALN possède en effet une teinte chocolat-aubergine qui change selon la lumière. Le bracelet installé sur la montre lorsque je l'ai reçue était couleur chocolat et se mariait harmonieusement avec le boîtier. Mais voilà, je ne porte jamais cette couleur.


Je me suis donc tout logiquement adressé à l'Atelier du Bracelet Genève qui a l'habitude de traiter les commandes spéciales de bracelets pour Urwerk et qui maîtrise ainsi parfaitement la forme unique requise pour cette montre. De fait, je n'avais pas besoin de transmettre les mesures ou d'expliquer en détail la forme, l'épaisseur etc... du bracelet: tout était déjà connu chez l'artisan.

Après avoir examiné le large éventail de peaux disponibles, je me suis orienté vers deux bracelets croco qui tranchent significativement avec celui que je portais depuis la réception de la montre. Le premier a une couleur que je qualifierais de "pistache" et crée un rappel avec les chiffres placés sur les satellites. Le résultat est spectaculaire car le contraste avec le boîtier est fort et pourtant l'ensemble ne tombe pas dans l'ostentatoire. De prime abord, ce bracelet me semblait être le plus difficile à porter mais il fut le premier à être testé et pour l'instant, il ne fut pas remplacé par le second puisque je suis totalement satisfait du rendu visuel. La forme et la couleur du boîtier ressortent mieux et la qualité de la peau apporte une touche de classe supplémentaire.


Le second bracelet, dont la vocation était d'être celui qui allait être porté le plus souvent est de couleur prune. Au bout du compte, le mariage avec le boîtier est plus délicat qu'avec le premier bracelet mais heureusement la surpiqure "pistache" joue pleinement son rôle pour donner un rappel avec l'affichage. C'est un bracelet que je porterai avec plaisir mais de façon moins fréquente que l'autre. C'est l'inverse que j'imaginais au départ.

Dans les deux cas, je fus totalement séduit par la qualité de fabrication des bracelets qui comportent de plus une délicate attention: mes initiales sur la doublure.


Je recommande donc tout particulièrement l'Atelier du Bracelet Genève pour son sérieux, le grand choix de peaux et de couleurs et sa capacité à répondre à des commandes spéciales, notamment dans le contexte de marques indépendantes dont les montres nécessitent parfois des formes originales de bracelet.

Commentaires

Anonyme a dit…
Combien de remise pour cette publicité à peine déguisée ?