dimanche 14 mai 2017

Les nouveautés 2017 de Lange & Söhne à la boutique de Paris

La collection itinérante des nouveautés 2017 de Lange & Söhne vient d'arriver à la boutique de Paris. Cette collection sera visible jusqu'au 24 mai donc je vous encourage vivement à aller les voir le plus rapidement possible. Il est cependant important de préciser que les pièces compliquées manquent à l'appel. C'est fort dommage car elles contribuent grandement au prestige de la manufacture saxonne et qu'il est extrêmement difficile de les voir en dehors du SIHH. J'espère donc avoir l'occasion un jour de découvrir le Tourbograph Calendrier Perpétuel, la Zeitwerk Decimal Strike en or miel et la Lange 31 jours en or gris dans un autre contexte.


Quoi qu'il en soit, les montres les plus importantes du point de vue stratégique pour la marque sont bel et bien présentes: la 1815 Calendrier Annuel et la Lange One Moon Phase. Je vous propose de les découvrir sachant que je reviendrai plus en détail sur ces pièces plus tard.

La Lange One Moon Phase fut dévoilée fin 2016 lors du pré-SIHH. La nouveauté la plus importante du Salon fut donc la 1815 Calendrier Annuel. Disponible en or gris et en or rose, elle reprend en grande partie l'organisation du cadran de sa prestigieuse soeur: la 1815 Rattrapante Calendrier Perpétuel. De fait, la date est indiquée par le biais d'une petite aiguille dans le sous-cadran de gauche. Ce n'est pas ce qu'il y a de plus lisible et je dois même mettre mes lunettes pour la lire. La vraie question qui se pose est de savoir, entre cette montre et la Saxonia Calendrier Annuel qu'elle est la plus convaincante. Du point de vue esthétique, je n'ai pas d'hésitation: je préfère nettement la 1815 qui contient plus de codes "Lange". Du point de vue pratique, je trouve que la Saxonia prend le dessus. Elle offre une grande date et c'est bien l'information la plus importante pour une montre calendrier. Elle est équipée d'un mouvement automatique (le Sax-o-Mat en plus) ce qui permet d'utiliser un winder. Même si la 1815 se règle facilement, son mouvement à remontage manuel n'offre pas cette possibilité.

La version en or rose de la 1815 Calendrier Annuel. Cette montre offre la possibilité de profiter d'un affichage des phases de lune dans le contexte de la 1815 à un prix bien plus raisonnable que celui de la 1815 Rattrapante Calendrier Perpétuel.


La version en or gris, plus discrète:


La 1815 Calendrier Annuel est animée par le mouvement L051.3 qui possède une réserve de marche de 3 jours. J'apprécie son esthétique qui rend visible le rochet, la roue de couronne, le cliquet et son ressort.


La Lange One Moon Phase est un classique du catalogue Lange. La manufacture aurait pu se contenter de la dupliquer en l'adaptant au contexte de la nouvelle Lange One (qui utilise un nouveau mouvement comportant la grande date sautante à minuit) mais elle a eu l'excellente idée de rajouter une complication qui s'intègre parfaitement sur le cadran: l'indicateur jour&nuit. Cet indicateur, inséré dans le sous-cadran d'affichage des phases de lune apporte une animation nouvelle et permet de profiter du très beau bleu de l'affichage.

Les étoiles sont absentes... le bleu du ciel est d'une pureté absolue!


Les étoiles sont revenues! Quel plaisir de suivre pendant la journée l'évolution du disque!


Le mouvement L121.3 d'une réserve de marche de 3 jours anime les différentes versions (or gris, platine et or rose) de la Lange One Moonphase:


Ma version préférée de cette montre est celle en or gris. Son cadran noir met particulièrement en valeur le disque de l'affichage des phases de lune.

Depuis plusieurs années, Lange & Söhne adapte son offre afin d'être plus ambitieux à l'attention de la clientèle féminine. C'est dans ce contexte que la Little Lange One Moon Phase fut présentée lors du dernier SIHH. Son diamètre est en effet plus contenu (36,8mm vs 38,5mm pour une Lange One classique) et le cadran guilloché se veut plus sophistiqué. Cette montre est esthétiquement réussie même si son atmosphère chromatique est un peu trop claire à mon goût (sans oublier le bracelet blanc). A vrai dire, j'ai la certitude que quelques collectionneurs masculins achèteront cette pièce et la Lange One Moon Phase séduira de la même façon des clientes. La frontière entre montres féminines et masculines s'estompe et Lange l'a bien compris.


Le mouvement L121.2 découle du mouvement de la nouvelle Lange One comme le prouve la position du balancier à côté de la couronne. Sa réserve de marche est bien entendu de 3 jours.


Les nouvelles Saxonia à cadran en nacre sont également visibles à la boutique mais étant extrêmement difficiles à photographier, je préfère ne pas publier de photos qui ne leur rendent pas justice.

Je tiens à remercier l'équipe de la boutique Lange & Söhne de la rue de la Paix à Paris et n'oubliez pas... vous n'avez que jusqu'au 24 mai pour découvrir ces montres.

Aucun commentaire: