Quelques photos de la Lange One référence 101.027

J'ai eu l'occasion il y a peu de rencontrer un heureux collectionneur possédant la Lange One référence 101.027. Mais qu'a-t-elle donc de spécial cette montre en or gris? Tout simplement, il s'agit de l'une des deux Lange One à cadran bleu (la seconde portant la référence 101.028 possède un boîtier en or jaune) qui a fait partie de la collection permanente. A noter que cette Lange One a également été présentée sous la référence 151.027 avec un bracelet en or gris.

Lange & Söhne et les cadrans bleu, cela nous remémore les premières années de la manufacture saxonne. En effet, la Lange One ne fut pas la seule montre de la collection à proposer un tel cadran puisque le Tourbillon Pour le Mérite, la petite Lange One, la 1815, la 1815 up & down, la première Saxonia, l'Arkade, la Cabaret et la Grand Arkade (dans une version sertie) firent l'objet d'un tel traitement. Mais petit à petit, ces références quittèrent la collection puis aucune ne demeura dans le catalogue à compter de l'année 2003. C'est fort dommage car ces différents modèles à cadran bleu possèdent un charme particulier comme le prouve cette Lange One.

La référence 101.027 possède un boîtier en or gris:


La réussite de la montre réside dans les spécificités du cadran de la Lange One et les subtils contrastes qui existent entre les zones dédiées à l'affichage du temps et de la trotteuse et la partie périphérique. Selon la lumière, les sous-cadrans se détachent plus ou moins du fait de leur finition particulière basée sur un léger effet de soleillage. Alternant sans cesse entre le bleu vif et le bleu marine, le cadran offre un spectacle réjouissant qui nous fait regretter l'absence d'une telle référence dans le catalogue actuel.

Vous noterez le léger contraste entre les sous-cadrans et la zone périphérique du cadran:


Car les cadrans bleu chez Lange, c'est aussi une drôle d'histoire de timing. Alors que le marché s'est engouffré dans cette tendance ces dernières années (blue is the new black comme on dit...),  Lange n'offre plus de cadran bleu dans le cadre de sa collection permanente depuis donc des lustres. D'un côté, le message est clair de la part de la Manufacture: nous ne suivons pas les tendances et nous respectons la feuille de route que nous définissons nous même. Mais je ne peux m'empêcher de penser que tout ceci est fort dommage car le Lange des premières années avait à disposition une diversité de cadrans que je ne retrouve plus aujourd'hui. Il ne s'agit pas de décliner le cadran bleu dans tout le catalogue mais je pense qu'il mériterait de faire son retour dans la collection permanente avec un modèle.

La montre est animée par le traditionnel mouvement de la Lange One, le  L901.0, à double barillet et qui possède une réserve de marche de 3 jours:


Je me souviens par exemple de l'opportunité créée avec la version de la Saxonia Thin 40mm en or gris. Cette montre aurait été parfaite avec un cadran bleu et bien plus passionnante que celle du catalogue à cadran argenté. Après tout, une décision de réintroduire un cadran bleu ne serait pas si absurde: Lange a la légitimité pour le faire et cela apporterait une offre alternative intéressante dans le catalogue. Un cadran guilloché bleu fut récemment disponible dans le contexte de l'édition limitée qui célébrait par le biais de différents sets le vingtième anniversaire de la montre. Mais la réintroduction d'une référence dans la collection permanente serait un signe beaucoup plus fort et apprécié par les amoureux de la manufacture saxonne.

La diamètre du boîtier est de 38,5mm soit la taille d'origine de la Lange One:


Merci au collectionneur qui m'a donné la possibilité d'observer de près cette référence.

Commentaires

Anonyme a dit…
Fait assez rare pour être signalé, vos articles sont écrits dans un français très agréable à lire ; bravo et merci !
Anonyme a dit…
Oui un français très agréable à lire mais aussi consensuel que tous les autres blogs...
En substance, toutes les montres sont super...sans trop de défaut.
Le monde des bisounours quoi.
Il ne faut surtout pas mordre la main qui vous nourrit...et il est important de continuer à faire le pique assiette auprès des marques...remises, voyages, goodies etc...les bloggers ne sont intéressés que par ces aspects.