F.P. Journe: Tourbillon Souverain Lapis Lazuli

J'ai eu l'occasion récemment de voir une très belle version du Tourbillon Souverain de F.P. Journe avec un cadran en lapis lazuli. Je souhaitais partager avec vous quelques photos de cette montre exceptionnelle. Tout d'abord, un Tourbillon Souverain n'est pas une banale montre à tourbillon. Il s'agit, selon moi, de la pièce la plus iconique de la collection de F.P. Journe. Elle fut la première montre de François-Paul Journe présentée dans le contexte du lancement de sa marque en 1999. Mais ce n'est pas tout. Elle fut également la première montre-bracelet à tourbillon comportant un remontoir d'égalité.

Le superbe cadran en lapis lazuli:


En fait, c'est tout le talent de François-Paul Journe qui s'y exprime avec un double objectif: obtenir la meilleure chronométrie tout en assurant une parfaite régularité de marche. Depuis, le Tourbillon Souverain s'est enrichi d'une seconde morte et cette complication n'est pas anodine puisque cohérente avec les objectifs initiaux. Elle permet de compléter la précision du fonctionnement par la précision de l'affichage car la trotteuse ne bouge que lorsque la seconde est écoulée. Au-delà de l'intérêt technique de la seconde morte, elle conduit à une très belle animation du cadran qui met en scène deux mouvements bien distincts: celui de la trotteuse, saccadé et celui du tourbillon dont la cage effectue une révolution complète en une minute et de façon continue. 


L'organisation du cadran semble classique de prime abord et extrêmement rationnelle avec l'indicateur de la réserve de marche au sommet et la trotteuse en bas. Ce qui est en revanche plus original, c'est la façon dont le sous-cadran d'affichage du temps crée une symétrie avec la zone dédiée au tourbillon. Les deux éléments se font face horizontalement renforçant ainsi la réussite esthétique de l'ensemble. Même si le cadran est bien occupé, il se dégage un sentiment d'une grande pureté et d'un soin extrême accordé aux détails. 

Le remontoir d'égalité occupe une place importante du mouvement:


Le mouvement 1403 en or 18 carats est un des plus beaux mouvements à tourbillon à remontage manuel. Son intérêt est d'offrir une vue spectaculaire et inhabituelle sur le remontoir d'égalité à l'arrière de la montre proposant ainsi une animation particulière alors que dans la majorité des cas, les mouvements à tourbillon sont plutôt inertes puisque l'organe réglant se trouve côté cadran. Dans la version initiale du Tourbillon Souverain, l'animation du remontoir d'égalité était aussi visible côté cadran. Cette animation a été remplacée par la seconde morte depuis. Le mouvement 1403, dont les finitions répondent évidemment aux critères de qualité et d'exigence de la marque, propose une réserve de marche de 42 heures (telles qu'indiquées sur l'affichage au sommet du cadran) pour une fréquence de 3hz.


L'autre point que j'apprécie beaucoup dans cette montre est son diamètre contenu. Même s'il a existé en 38mm, les 40mm de la version actuelle demeurent très raisonnables et contribuent à l'élégance de l'ensemble. Le boîtier en platine est d'un grand confort, les cornes épousant habillement les formes du poignet.

La taille du boîtier est parfaite pour mon poignet:


La version à cadran lapis lazuli m'a séduit dès le premier coup d'oeil. Certes, le bleu est ma couleur favorite mais c'est plus la subtilité du rendu du cadran qui m'a convaincu. Même si elle ne propose pas la même harmonie entre le cadran bleu et le boîtier en tantale de la version Only Watch 2015, j'ai toutefois tendance à la préférer car le lapis lazuli dégage un charme incomparable. De toutes les façons, quelle que soit sa version, en platine ou en or rose, le Tourbillon Souverain reste une pièce maîtresse et un des plus beaux tourbillons du marché dans le segment de la haute horlogerie.

Commentaires

Baselworld a dit…
Très belle montre F.P Journe.
Nous avons hâte de voir ce que FP Journe nous réserve la semaine prochaine lors de Baselworld 2017.