Roger Dubuis: Excalibur Spider Squelette Automatique (pré SIHH 2017)

Roger Dubuis vient de dévoiler une nouvelle version de l'Excalibur Squelette Automatique dans le contexte du pré SIHH 2017. Elle apporte une modification importante par rapport aux versions précédentes puisqu'elle utilise pour la première fois le boîtier Spider 45mm.

En un sens, le travail du design est maintenant totalement accompli puisque la dimension du squelettage se ressent dorénavant également sur le boîtier. Il ne s'agit évidemment pas de minimiser l'intérêt et la beauté des Excalibur Squelette Automatique précédentes. Elles demeurent des montres  réussies et qui rappellent qu'il n'est pas nécessaire de proposer un tourbillon volant pour offrir un spectacle envoûtant à leurs heureux propriétaires. Elles constituent de plus une composante essentielle de la stratégie de Roger Dubuis en étant le fer de lance de la conquête du segment 50K-100K dans lequel la marque au poinçon de Genève était quasiment absente. Cependant, grâce à l'utilisation du boîtier Spider, le mouvement RD820SQ trouve une nouvelle dimension.


Les 3mm de diamètre supplémentaires se ressentent immédiatement lorsque les deux boîtiers sont côte à côte. Mais lorsqu'ils sont pris séparément, la différence de diamètre est bien moins perceptible. Ce sentiment est dû à une ouverture de cadran similaire, le gain de taille provenant du rehaut et de la lunette. L'Excalibur Spider Squelette Automatique gagne donc en présence sans devenir gigantesque ce qui est un excellent point.

Paradoxalement, les principaux éléments distinctifs par rapport aux versions précédentes proviennent du jeu de couleurs. La montre gagne à la fois en contraste et en vivacité. Je ne suis généralement pas un très grand amateur de la multiplication des couleurs sur les cadrans mais Roger Dubuis est arrivé ici à un joli équilibre. Le boîtier en titane DLC est une sorte de base sobre et monochromatique aux nombreuses touches de rouge et de bleu parsemées sur le cadran, la lunette, le bracelet... La façon dont le rouge est apposé résume parfaitement la démarche de Roger Dubuis. Il est présent partout, sur les aiguilles, sur la lunette, sur le bracelet, sur la couronne mais reste subtil et discret. Le bleu est plus perceptible sur le rehaut et le bracelet mais à aucun moment une couleur n'écrase une autre et l'ensemble se révèle harmonieux tout en définissant un style technique et sportif.


Le plus important est que la beauté de l'architecture propre du mouvement RD820SQ reste toujours bien mise en valeur. Le travail sur le mouvement, à la fréquence de 4hz et à la réserve de marche de 60 heures, est remarquable tant du point de vue décoratif que technique. Son architecture est aérienne et la forme des ponts rappelle qu'il a été conçu pour être présenté ainsi. La signature Roger Dubuis se retrouve dans l'Astral Skeleton dont le but n'est pas uniquement décoratif: les branches de l'étoile relient plusieurs index des heures et contribuent à la lecture du temps. J'aime beaucoup l'animation du cadran, une fois la montre mise au poignet. Les oscillations régulières du balancier et la rotation beaucoup plus aléatoire de la masse oscillante se complètent et apportent du dynamisme. Le revêtement PVD de la cage du barillet (ce dernier étant très élégamment dissimulé) et des ponts assurent un contraste suffisant avec l'extrémité rouge des aiguilles rendant ainsi la montre très lisible malgré le mouvement squelette. Enfin, l'arrière de la montre est du même niveau que l'avant, la reprise des formes des ponts créant un joli effet miroir. 

Malgré sa taille, l'Excalibur Spider Squelette Automatique se porte avec confort. La montre est relativement légère et surtout elle se positionne bien sur le poignet grâce à la boucle déployante et le bracelet en caoutchouc noir aux incrustations de cuir bleu et aux coutures rouge. Très vite, son caractère affirmé, souligné par la forme de la lunette aux décrochages plus marqués, fait son effet et crée la rupture par rapport aux versions précédentes. Les couleurs plongent la montre dans un univers de sport mécanique qui apporte des indications sur la stratégie de Roger Dubuis pour 2017 et les années suivantes.


Comme Jean-Marc Pontroué, CEO de la marque, l'a souligné lors du pré SIHH 2017, des nouveautés seront dévoilées lors du Geneva Car Show et lors du second semestre à Pebble Beach. Des partenariats avec le monde automobile sont donc à prévoir mais dans le contexte de démarches industrielles et pas avec de simples échanges de logos. Roger Dubuis est une marque qui bouge énormément comme l'atteste également sa nouvelle signature: "Dare to be Rare" qui remplace le traditionnel "Horloger Genevois". Un changement de langue pour une approche plus mondiale et plus dynamique. Finalement cette Excalibur Spider Squelette Automatique est une excellente démonstration de ce que veut réussir Roger Dubuis en offrant de la créativité et de l'audace tout en conservant comme base immuable les atouts techniques et décoratifs de la manufacture.

L'Excalibur Spider Squelette Automatique est commercialisée dans le cadre d'une série limitée de 88 pièces.

Les plus:
+ le plaisir de retrouver la beauté et les performances du mouvement RD820SQ
+ un style plus décontracté et dynamique
+ le confort au porter malgré la taille
+ une lisibilité tout à fait acceptable

Les moins:
- la montre reste réservée aux poignets pouvant supporter le diamètre de 45mm
- j'ai toujours une petite réserve sur le boîtier tricorne mais cela fait partie du style Excalibur 

Commentaires