RJ-Romain Jerome: RJ X Pokémon

RJ-Romain Jerome l'avait promis il y a quelques semaines, les Pokémon  allaient débarquer sur les cadrans à travers une montre célébrant le vingtième anniversaire du plus célèbre bestiaire imaginaire. J'étais donc curieux de connaître le résultat de ce partenariat pour le moins singulier entre une marque horlogère et The Pokémon Company International. Les réactions lors de l'annonce initiale furent pour le moins tranchées, la plupart reprochant à RJ-Romain Jerome un certain opportunisme en pleine folie liée au jeu Pokémon Go. Qui n'a pas croisé dans la rue un chasseur de Pokémon à la recherche des spécimens les plus rares? L'avantage avec la montre proposée par RJ-Romain Jerome, c'est qu'un des plus célèbres d'entre eux se retrouve immédiatement prisonnier sur notre poignet. Car c'est bel et bien Pikachu qui a été choisi comme figure de prou de cette montre. Pikachu, vous savez bien! L'espèce d'écureuil jaune qui envoie des décharges électriques pour se défendre (ou attaquer mais je ne suis pas expert en la matière)!


Les critiques à l'encontre de RJ-Romain Jerome à propos du partenariat m'ont apparu infondées même si, évidemment, je ne pouvais pas nier la capacité de Manuel Emch à fleurer les bons coups. Car, finalement, la marque a une véritable légitimité sur ce créneau. Aujourd'hui, qui, en dehors de RJ-Romain Jerome est capable de parler à une nouvelle génération de clients bercés par la culture des jeux vidéos et des dessins animés japonais? Personne. Et ce constat est édifiant au moment où le plus grand danger qui guette l'industrie horlogère est l'absence de renouvellement de sa clientèle. Les nouvelles générations sont  moins attirées par les signes statutaires et plus préoccupés par des thèmes qui sont absents de la communication horlogère. Au moins, RJ-Romain Jerome essaye de se rapprocher de ces nouveaux clients et de s'adresser à eux par des références liées à leur environnement culturel.

Si vous êtes un fan absolu de Pikachu, pas de souci, la RJ X Pokémon ne vous décevra pas car le contraste entre le noir et le jaune est tellement fort qu'on ne voit que lui sur le cadran. Et comme sa finition, peinte à la main en émail à froid jaune, est excellente, il y a de quoi se réjouir. Pikachu est parfaitement représenté et le fond du cadran, en DLC noir satiné et sablé, et décoré avec des motifs gravés en formes d'éclairs, prend de jolis reflets passant du gris au noir absolu.


Donc tout va bien et la montre ravira sans problème la vingtaine de geeks prêts à dépenser 20.000 euros pour capturer Pikachu. Malheureusement, je ne pense pas que tout aille bien et je suis même convaincu que RJ-Romain Jerome est en train de rater une belle opportunité. Avec un énorme Pikachu sur le cadran, la cause était entendue: la montre ne pouvait plus échapper à sa dimension amusante. Et c'est là où le bât blesse: RJ-Romain Jerome ne fait que réciter une partition parfaitement maîtrisée, connue et sans surprise: le boîtier en titane PVD noir d'un diamètre de 46mm, les cornes caractéristiques à rotules en téflon, le fond stellaire grené avec médaillon, la couronne vissée, la boucle déployante et le mouvement automatique RJ001-A qui est en fait un Valjoux 7750 adapté à une montre à deux aiguilles. La même recette qu'avec Tetris ou Mario Bros.


Or je suis certain que RJ-Romain Jerome est en mesure de saisir une formidable opportunité qui se présente: celle d'incarner les "Gérald Genta Fantasy" d'aujourd'hui. Mais pour cela, il faut plus d'audace et d'ambition. Jouer avec les personnages, imaginer un affichage du temps alternatif et ludique, aller au bout de certaines idées. Pourquoi sur cette montre ne pas imaginer un bracelet en queue de Pikachu? J'en ai bien un sur ma Swatch Jeremy Scott après tout! Pourquoi ne pas animer Pikachu lui-même? Pourquoi ne pas faire une couronne en forme de boule pokémon (qui sert à les capturer pour ceux qui ne sont pas au courant)? L'univers du monde des jeux vidéos ou des dessins animés offre d'innombrables possibilités et incite au dynamisme et aux mouvements. C'est la raison pour laquelle je suis déçu de retrouver de nouveau à travers cette série limitée une montre à deux aiguilles... statique. RJ-Romain peut et doit faire mieux.


Merci à Kronometry 1999.

Les plus:
+ la finition de Pikachu
+ le mouvement RJ001-A, basé sur le Valjoux 7750 est fiable et pérenne

Les moins:
- une montre qui paradoxalement manque d'audace
- une boucle déployante peu pratique
- le prix élevé pour une montre deux aiguilles

Commentaires

Anonyme a dit…
Suis bien d'accord : RJ avait un côté punk qu'il est en train de perdre dans le confort des séries limitées qui ne se renouvellent pas.