HYT: H1 Colorblock

HYT est arrivé, en très peu de temps, à occuper une place singulière dans le monde horloger grâce à l'originalité de son affichage du temps, basé sur le parcours d'un liquide coloré dans un tube capillaire. Mais HYT n'est pas seulement une marque qui se distingue par sa dimension technique. La forme du tube, l'impact visuel des réservoirs, le rendu contemporain des mouvements définissent  des éléments de design qui lui sont propres. C'est peut-être à ce niveau que se situe la plus belle réussite de la marque. Les premières montres furent dévoilées en 2012 et pourtant l'empreinte de HYT se ressent et le style est aisément reconnaissable comme si la marque existait depuis fort longtemps.


La H1 Colorblock a pour but de célébrer le troisième anniversaire de la commercialisation de la première montre de la collection, la H1. Et malgré l'utilisation de couleurs primaires très vives qui transforment radicalement le rendu visuel de la H1, il ne fait aucun doute qu'il s'agit bien d'une montre HYT! En fait, les couleurs dominantes, le jaune, le bleu et le rouge, se retrouvent sur le bracelet, le rehaut et le pourtour du cadran dédié à l'affichage des minutes. Editée en dix exemplaires par couleur, la H1 Colorblock apporte une nouvelle preuve que l'approche esthétique de la H1 s'adapte à tous les contextes, des plus sobres (la Titanium ou la Ghost par exemple) aux plus audacieux ou colorés (comme l'AZO Project).


Au-delà de la célébration de l'anniversaire, la H1 Colorblock a l'objectif de remercier les collectionneurs qui ont soutenu la marque depuis son démarrage et de permettre à de nouveaux clients de découvrir l'univers de HYT. C'est la raison pour laquelle elle est proposée à un prix plus bas que ceux qui se pratiquent habituellement pour une H1. Ce prix attractif et les couleurs très ludiques pourraient faire penser que la Colorblock est une H1 au rabais. Il n'en est rien. La H1 Colorblock contient tous les ingrédients qui ont fait les succès de la H1, y compris les derniers développements comme l'utilisation du liquide noir ou la présence de Superluminova sous le tube capillaire donnant ainsi la possibilité de lire l'heure même dans l'obscurité.


Les principes demeurent et la lecture du temps ne nécessite qu'une petite période d'accoutumance. Il suffit de considérer le parcours du liquide noir dans le tube comme celui d'une monoaiguille rétrograde. Le cadran supérieur qui affiche les minutes n'est qu'une aide et apporte plus de confort dans la lecture des minutes. Il est entouré par l'indicateur de réserve de marche à sa droite et par un témoin de fonctionnement, une sorte de trotteuse, à sa gauche. La partie inférieure de la montre est dédiée aux impressionnants réservoirs qui libèrent plus ou moins de liquides noir ou transparent en fonction du temps qui passe.


La H1 Colorblock est équipée du mouvement exclusif à remontage manuel qui fut développé par Chronode et qui propose une fréquence de 4hz pour une réserve de marche de 65 heures. J'aime beaucoup sa présentation et son architecture contemporaine même si la grande inscription "Colorblock" en plein milieu est bien inutile et gâche un peu le spectacle. Le mouvement est agréable à l'usage grâce notamment à une bonne sensation au remontage.


Le boîtier en titane est recouvert d'un PVD gris "canon de fusil". Ses dimensions sont imposantes mais c'est surtout l'épaisseur (17,9mm) qui se ressent par rapport au diamètre (48,8mm). Il est évident qu'un tel gabarit fait immédiatement ressortir les couleurs de la H1 Colorblock. Dans ce contexte, la montre apparaît comme extrêmement vive, lumineuse et la couleur du boîtier semble écrasée par la couleur dominante.


J'ai eu la chance de découvrir la H1 Colorblock à Lisbonne dans le contexte d'une étape de l'Extreme Sailing Series, HYT sponsorisant une des équipes, Alinghi. Le beau soleil lisboète put mettre en valeur l'éclat et la vivacité de la H1 Colorblock. Paradoxalement, c'est la version jaune que je préfère alors que ce n'est pas une couleur que j'apprécie et que ma couleur préférée est le bleu. Le jaune est la couleur symbolique de HYT, celle du logo de la marque et des premiers liquides colorés et il s'intègre bien dans le design de la H1. La version rouge fonctionne aussi très bien, la montre apparaissant comme plus ludique qu'agressive. La version bleu m'a moins convaincu, aimant à titre personnel le bleu plus profond.


La dimension colorée de la H1 Colorblock la rend évidemment moins polyvalente qu'une H1 plus "classique". Il n'en demeure pas moins que cet aspect moins formel se marie bien avec l'originalité de l'affichage et ne jure pas, une fois la montre mise au poignet. Le bracelet en tissu qui se ferme avec une boucle ardillon est efficace et positionne fermement le boîtier sur le poignet. En revanche, il est très raide au début et il nécessite plusieurs jours pour s'assouplir.

La H1 Colorblock remplit donc parfaitement sa mission. Elle apporte une orientation stylistique nouvelle à la H1 tout en conservant ses principales caractéristiques. Montre originale et ludique, elle n'est cependant pas adaptée à tous les usages ni à tous les poignets. Sa production limitée indique bien que l'objectif n'est pas de faire du volume mais bien de cibler quelques collectionneurs, clients de la marque ou pas, qui pourraient être séduits par ce feu d'artifice bref mais extrêmement coloré. En célébrant ce troisième anniversaire de la commercialisation de la H1, HYT rend hommage à la réussite de ses premières années. Mais c'est également une façon d'ouvrir le futur chapitre de la marque qui s'annonce passionnant et toujours aussi techniquement stimulant.

 
Merci à l'équipe HYT pour la parfaite organisation de l'événement à Lisbonne.

Les plus:
+ une approche colorée qui renouvelle le style de la H1
+ une dimension ludique adaptée à l'originalité de l'affichage
+ le prix, autour de 39.000 USD, plus abordable que celui des autres H1
+ les performances et la présentation du mouvement à remontage manuel

Les moins:
- un gabarit conséquent et notamment une épaisseur imposante
- l'inscription Colorblock à l'arrière de la montre gâche un peu la vue sur le mouvement

Commentaires