dimanche 11 septembre 2016

L'Exposition consacrée à la Conquête du Temps à la Biennale des Antiquaires

L'édition 2016 de la Biennale des Antiquaires réserve une très jolie surprise aux visiteurs amateurs d'horlogerie avec l'exposition consacrée à la Conquête du Temps organisée par la Fondation de la Haute Horlogerie. Présentée de façon chronologique, l'exposition suit la structure de l'ouvrage de Dominique Fléchon et permet de parcourir les étapes essentielles du progrès dans la mesure du temps. Du cadran solaire à l'horloge atomique, chaque vitrine de l'exposition présente des pièces représentatives de la période dans laquelle elles s'inscrivent sans oublier les tendances, à la fois techniques et esthétiques de l'horlogerie contemporaine.

Je recommande vivement la visite de cette exposition pour plusieurs raisons:
  • s'inscrivant dans le contexte de la Biennale, elle se déroule dans un des plus beaux bâtiments de Paris, le Grand-Palais. Elle donne également l'opportunité d'aller visiter par la suite les stands des prestigieux antiquaires de l'événement et de découvrir des oeuvres et du mobilier d'un très grand intérêt artistique.
  • chaque jour, plusieurs corps de métiers de l'horlogerie se réunissent dans la zone centrale de l'exposition: des horlogers, graveurs, sertisseurs etc... en provenance des prestigieuses maisons partenaires de la Fondation de la Haute Horlogerie. Aller à la rencontre de ces artistes, apprécier la maîtrise de leurs gestes, partager avec eux la passion qui les anime procure toujours beaucoup de plaisir.
  • la Fondation de la Haute Horlogerie a eu l'excellente idée de proposer une expérience de réalité virtuelle. Cette expérience n'a pas été choisie au hasard. Elle permet de comprendre les raisons pour lesquelles l'amélioration de la mesure du temps était rendue nécessaire. Montez à bord du Cutty Sark et vous comprendrez le rôle clé joué par le chronomètre de marine dans la navigation. Ou conduisez la locomotive à vapeur Flying Scotsman et manipulez la montre pour rejoindre la gare d'arrivée sans encombre. Le développement des transports terrestres et maritimes ont constitué un facteur majeur du développement technique de l'horlogerie et donc de la précision de la mesure du temps. Cette expérience de réalité virtuelle est ludique et passionnante. Ne la manquez pas.
  • Enfin, certaines pièces de l'exposition sont exceptionnelles ou rappellent les premiers pas des marques que nous connaissons aujourd'hui. Je pense particulièrement à Cartier dont les Tank de l'exposition continuent à inspirer le design des montres créées un siècle plus tard.

Voici quelques photos prises lors de ma visite et j'espère qu'elles vous donneront envie de vous rendre au Grand Palais. Mais faites vite! La Biennale ferme ses portes le 18 septembre!

Le cadre magique du Grand Palais:


La zone dédiée à l'exposition:


Le graveur de Piaget à l'oeuvre:


Les pièces de démonstration permettent d'apprécier la précision et la maîtrise de ses gestes:



Il portait une Gouverneur en or rose. C'est une montre que j'ai toujours apprécié depuis son lancement car jouant subtilement entre le rond et l'ovale:


L'horloger de Parmigiani en train de travailler sur le mouvement PF701 à micro-rotor (calibre Vaucher):



Il portait une Parmigiani Kalpagraphe à la forme de boîtier caractéristique:


La sertisseuse de Cartier préparant les minuscules anneaux qu'elle insérait dans les formes qui ornent le cadran de la Ronde Louis Cartier Filigrane décor Panthères:


Le résultat est remarquable et nécessite une précision sans faille:


Quelques pièces de l'exposition:

Une superbe montre de poche Bovet, vers 1830:


Une Cartier Santos-Dumont produite en 1912: 


L'horloge atomique à rubidium de Temex Neuchâtel Time SA conçue en 1995:


La De Bethune DB29 Maxichrono Tourbillon:


Enfin, me voici dans la locomotive à vapeur... La photo donne l'impression que je regarde l'écran mais "en réalité", je passe la tête par la fenêtre pour observer les alentours... et découvrir une vache sur la voie. Une expérience étonnante et convaincante qui illustre avec justesse le rôle joué par les instruments de mesure du temps dans le développement  technologique et industriel de l'humanité.




Un grand merci à l'équipe de la Fondation de la Haute Horlogerie pour son accueil.

Aucun commentaire: