dimanche 5 juin 2016

Montblanc: présentation des nouveautés 2016 à la boutique des Champs-Elysées

La boutique Montblanc des Champs-Elysées propose du 2 au 16 juin une exposition d'une partie des nouveautés 2016 avec un éclairage particulier sur la collection 4810. Profitant de la célébration du 110ième anniversaire de la marque, les nouveaux modèles de la collection incarnent une évolution stylistique vers plus de finesse et de raffinement.

La collection 4810 est en effet celle qui contient le plus d'éléments caractéristiques liés à l'univers de Montblanc: des boîtiers relativement imposants avec des cornes épaisses, un grand rehaut incliné, une couronne "oignon", des chiffres romains nettement visibles, un guillochage du cadran en rayons de soleil, un contre-poids de la trotteuse en forme d'étoile etc... Les nouveaux modèle s'inscrivent dans la continuité mais des détails ont été revus comme la hauteur du rehaut ou l'épaisseur des cornes qui deviennent plus fluides et élancées.

Je vous propose donc de découvrir une partie des modèles de l'exposition.

La vitrine extérieure est décorée selon le thème de l'esprit pionnier de la marque et dans le contexte de la célébration du 110ième anniversaire:



La rotonde de la boutique des Champs-Elysées est dédiée aux collections horlogères:



Quelques détails dans les vitrines rappellent la riche histoire de la manufacture Minerva:



Cette 4810 Date Automatic rassemble les éléments de design tels que décrits précédemment. Vous noterez particulièrement le rehaut incliné sur lequel est positionnée la minuterie.


Voici une des nouveautés les plus intéressantes de la collection 4810 (avec l'Orbis Terrarum): la 4810 Twinfly Chronograph 110 years edition. Cette montre combine deux complications utiles, un chronographe et l'affichage d'un second fuseau horaire. La particularité du chronographe est que les deux totalisateurs, secondes et minutes, sont situés à la périphérie du cadran et utilisent donc deux aiguilles centrales. La montre est grande (43mm) et plutôt épaisse (près de 15mm) mais elle apparaît comme équilibrée. Elle est animée par le mouvement de manufacture MB LL100.1 d'une réserve de marche de 3 jours. Le sous-cadran supérieur, qui invite au voyage, est l'affichage jour&nuit du second fuseau. Cette montre est vendue dans le cadre d'une série limitée de 1.100 pièces.


La 4810 Chronograph Automatic possède un boîtier d'un même diamètre. Les données du chronographe sont ici affichées de façon classique:


La 4810 Day-Date utilise un guichet simple dans un boîtier de 40,5mm. La réalisation du bracelet métal est particulièrement soignée, avec une alternance des parties polies et brossées:


La 4810 Date Automatic est disponible avec un cadran noir ou argenté. J'ai une préférence pour le cadran noir qui donne un style plus décontracté à la montre et qui diminue l'impact visuel du guillochage. J'apprécie également les petites touches de rouge. Le boîtier possède un diamètre de 42mm.


Quittons maintenant la collection 4810 avec la 1858 Manual Small Second. Cette montre est facilement reconnaissable grâce à ces aiguilles caractéristiques et son logo historique. Le bracelet à maille milanaise va plutôt bien à cette grande montre (44mm de diamètre) mais j'ai cependant une nette préférence pour un bracelet cuir:
  

L'Héritage Chronométrie Chronograph Annual Calendar combine elle aussi deux complications utiles. Elle possède les traits caractéristiques de la collection héritage comme le 12 au sommet du cadran ou les index bâton. Cette montre d'un diamètre de 42mm est plutôt équilibrée même si les quantièmes sont pour moi très difficiles à lire. Le signe peut-être que je dois m'acheter des lunettes! Malgré sa taille, elle dégage une certaine élégance au poignet.



Enfin, même s'il ne s'agit pas à proprement parler d'une nouveauté, j'ai eu le grand plaisir de porter la Villeret Exotourbillon Chronograph. Je retrouve dans cette pièce l'esprit des montres de poche notamment lorsque j'ouvre le fond cuvette pour découvrir le somptueux mouvement à remontage manuel:


La lecture du temps nécessite une certaine période d'accoutumance car la montre possède un affichage de type régulateur. Cependant, très vite, notre regard est attiré par l'imposant tourbillon situé au sommet du cadran.  A noter la présence de l'affichage d'un second fuseau.



Si vous déambulez sur les Champs-Elysées d'ici le 16 juin, n'hésitez donc pas à passer à la boutique Montblanc pour découvrir ces nouveautés.

Aucun commentaire: