dimanche 26 juin 2016

Cartier: Calibre Diver Bleue

La Calibre Diver fut dévoilée lors du SIHH 2014. Première véritable montre de plongée de la part de Cartier, elle se distingue par le respect des codes de la marque dans un contexte pourtant inhabituel.  A peine plus épaisse que la Calibre de base (11mm vs 10mm), la Calibre Diver possède un style élancé (renforcé par le diamètre de 42mm) et plutôt élégant lui permettant d'être à l'aise en toutes circonstances... même loin d'un environnement aquatique. 

Du point de vue des performances, elle respecte les normes ISO 6425 et offre une étanchéité de 300 mètres. Même si pour une plongeuse, j'ai tendance à préférer une trotteuse centrale, le traitement Superluminova est efficace et met bien en valeur les indicateurs clé. L'esprit de la marque se retrouve dans le XII imposant au sommet du cadran, dans la forme du boîtier et dans la couronne à pans ornée d'un spinelle de synthèse facetté.


La première version de la Calibre Diver utilise les codes couleurs traditionnels des montres de plongée avec un cadran noir favorisant un fort contraste avec les aiguilles et les autres éléments luminescents. J'aime d'ailleurs beaucoup le design de cette montre que je trouve plus convaincante dans cette livrée que dans la version de base. Je la trouve plus audacieuse et sa polyvalence lui permet d'être portée avec un costume sans souci. Le bracelet caoutchouc livré avec la montre est confortable et esthétiquement se marie bien avec le boîtier. Cependant, j'aurais préféré une texture moins lisse au contact de la peau. En d'autres termes, les picots du dessus auraient été également bienvenus sous le bracelet pour mieux faire respirer la peau.

Le SIHH 2016 fut marqué par la présentation de la Calibre Diver à cadran et lunette bleus. Le bleu est peut-être la couleur la plus tendance de l'horlogerie et il n'est donc pas très surprenant de découvrir cette version qui se décline avec tous les boîtiers disponibles: acier, or rose et bicolore.


Cependant, il existe deux différences majeures entre la version bleu et la version noire qui vont bien au-delà du pur changement chromatique. La première différence est que la lunette bleue est en céramique, ce qui est une grande première pour Cartier. Je rappelle que la lunette de la première version de la Calibre Diver est en acier revêtu d'ADLC. La lunette céramique possède des performances différentes de celle en acier: elle est évidemment beaucoup plus stable puisqu'elle n'a pas de revêtement. En revanche, en théorie, elle présente un risque supérieur de casse.

La seconde différence est liée au bracelet. Le bracelet caoutchouc noir est ici remplacé par un bracelet en veau bleu et caoutchouc fabriqué par Hirsch. J'aime beaucoup ce bracelet, à la fois très souple et très agréable tant du point de vue esthétique qu'au porter. La forme des éléments en caoutchouc fait circuler l'air et la peau transpire moins qu'avec le bracelet de la Calibre Diver noire.

La jolie combinaison entre la couleur de la lunette et celle du spinelle. Vous noterez également la forme des éléments en caoutchouc qui contribue au confort et qui laisse la peau respirer:


Lorsque j'ai découvert la Calibre Diver Bleue lors du SIHH, je ne fus pas totalement emballé par le rendu du bleu, à la fois sur le cadran et sur la lunette. Etait-ce dû au prototype? Aux conditions de lumière? En tout cas, la version finale livrée en boutique m'a plus convaincu sur ce point avec un rendu plus intense et profond. De façon surprenante, le bleu se marie bien avec le boîtier en or rose et donne un côté plus original à la montre. La version acier est moins surprenante car la combinaison cadran bleu et métal neutre est relativement courante dans le monde des montres de plongée. 


Le mouvement qui anime la Calibre Diver Bleue est évidemment toujours le calibre de manufacture 1904-PS MC. Ce mouvement à double barillet est performant et possède une excellente efficacité au remontage. Le double barillet a pour objectif d'augmenter le couple mais pas la réserve de marche (48 heures) qui reste toutefois suffisante.

La Calibre Diver Bleue est donc pour moi une évolution réussie de la première version même si sa présentation n'est guère surprenante. La nouvelle couleur dominante la rend plus décontractée que sa devancière. Elle m'est apparue ainsi plus fun mais en même temps moins polyvalente du point de vue du style. Le choix entre les deux versions se fait selon moi en fonction de l'utilisation attendue de la montre. En montre principale de collection, j'ai une préférence pour la noire. En montre de complément, la bleue est très attirante et séduit par son côté moins formel... sans oublier la jolie combinaison entre la couleur de la lunette et celle du spinelle.

La version en or rose propose un contraste de couleurs plus surprenant:


Merci à l'équipe de de la boutique de Paris Capucines.

Les plus:
+ la nouvelle couleur dominante rend la montre plus décontractée
+ la finition de la lunette et du cadran
+ l'efficacité du mouvement 1904-PS MC
+ le confort du bracelet

Les moins:
- la réserve de marche est suffisante mais un peu courte selon les standards actuels (48 heures)
- la version bleue est moins polyvalente esthétiquement parlant que la version noire

Aucun commentaire: