Cartier: Tortue XL Jour & Nuit

Vivre à Paris ne procure pas que des inconvénients. La proximité avec les boutiques Cartier et notamment avec celle du boulevard des Capucines me réserve de belles surprises. Ne me demandez pas le pourquoi du comment mais de façon régulière, des montres de la Collection Privée - Cartier Paris (qui n'existe plus dans le catalogue actuel), retournent en boutique et deviennent disponibles à  l'achat. C'est une excellente nouvelle pour les collectionneurs et les inconditionnels de la marque puisque ces montres représentent pour moi une démonstration parfaite du style Cartier, combinant un intérêt horloger solide avec un style raffiné sans oublier, pour certaines d'entre elles, des complications poétiques et charmantes. Je ne pouvais donc pas rater l'opportunité qui m'était offerte hier de profiter d'une des représentantes de la Collection Privée - Cartier Paris puisqu'elles ne restent généralement pas longtemps en vitrine! C'est la raison pour laquelle j'étais très heureux d'apprécier de près la Tortue XL Jour & Nuit qui fut présentée lors de l'édition 2008 du SIHH. Je ne suis généralement pas fan des montres de forme, à l'exception des montres rectangulaires mais il se passe quelque chose de magique avec les boîtiers Tortue: je les trouve toujours très séduisants à chaque fois que je les mets au poignet. Pour être plus précis, je suis toujours sous le charme de ces boîtiers lorsque leurs tailles ne sont pas trop importantes puisqu'une montre de forme a tendance à être perçue rapidement comme imposante lorsque ses dimensions augmentent  même légèrement.


La Tortue XL Jour & Nuit combine selon moi trois ingrédients qui en font une montre réussie au sein de la Collection Privée:

  • le premier atout est une taille équilibrée qui renforce le charme de son design. Grâce à ses dimensions de 38mm sur 48mm, la Tortue XL Jour & Nuit offre la taille idéale pour ce type de montre. Elle est élégante tout en étant suffisamment grande pour donner une bonne présence au porter. Le boîtier n'est pas plat, il est même plutôt épais (sa hauteur est proche de 12mm) avec des courbes qui procurent des jolies sensations lorsqu'on caresse la montre avec les doigts. Les dimensions du boîtier peuvent être perçues comme trop importantes pour une montre habillée mais elles sont nécessaires pour permettre au cadran d'héberger la complication additionnelle: l'affichage d'un second fuseau horaire basé sur une indication jour&nuit.
  • cette complication est évidemment le deuxième atout de la montre. Elle utilise un superbe disque sur lequel le soleil et la lune remplacent l'aiguille dédiée au second fuseau horaire. En effet, si le second fuseau était calé sur l'heure indiquée par les deux aiguilles principales, il pourrait être considéré comme une alternative poétique pour afficher le temps... et se passer ainsi de l'affichage analogique. Oubliez donc les aiguilles, oubliez les points de repère habituels, suivez juste la lente évolution du soleil et de la lune dans le ciel. Cette complication donne l'impression de revenir aux premiers pas de la mesure du temps où l'observation du ciel permettait d'obtenir une idée du moment de la journée dans lequel on se trouvait. J'adore le soleil et la lune, cette façon délicate avec laquelle ils suivent la graduation périphérique... et au bout du compte, l'affichage traditionnel de l'heure situé dans la partie supérieure du cadran semble presque disparaître!
  •  le dernier atout de la Tortue XL Jour&Nuit est son ravissant mouvement à remontage manuel, le calibre 9904 MC. Ce mouvement de manufacture offre une fréquence de 4hz et une réserve de marche de 3 jours. Il est décoré selon les principes de la collection CPCP avec les ponts ornés du motif à double C. J'aime beaucoup les éléments mobiles visibles qui cassent l'uniformité du rendu visuel du mouvement. La forme des ponts aurait pu être plus ambitieuse puisqu'elle évite quelques difficultés en matière de décoration mais elle apporte une bonne dynamique à l'architecture du mouvement. Le balancier semble un peu petit dans ce contexte mais je peux comprendre ce choix compte tenu de la réserve de marche relativement longue pour une fréquence de 4hz. La taille du mouvement est mesurée (diamètre de 25,6mm) mais ce n'est pas un problème ici compte tenu de la forme du boîtier. C'est la raison pour laquelle au bout du compte, j'apprécie de pouvoir observer le mouvement à travers le fond transparent.

Le mouvement 9904 MC s'utilise au quotidien avec facilité et sa couronne octogonale ornée d'un cabochon saphir rend le remontage très agréable.

La Tortue XL Jour&Nuit est une montre qui incontestablement a beaucoup de charme. J'apprécie son design raffiné et la parfaite intégration de la complication sur le cadran. Elle rappelle par la même occasion que le rajout de l'indication des phases de lune dans la dernière Rotonde Jour&Nuit, même s'il est bien fait, n'était pas obligatoire. La simplicité est souvent le meilleur compagnon dans la démarche créative et cette Tortue en est un excellent exemple. Enfin, l'affichage  du second fuseau horaire est bien plus ici qu'une simple complication additionnelle et utile. Elle est avant tout une invitation permanente et poétique à lire l'heure différemment. 


Merci à l'équipe de la boutique Cartier de Paris - Capucines.

Les plus:
+ une montre très raffinée qui conserve une bonne présence au porter
+ une complication utile et poétique
+ la réserve de marche de 3 jours
+ la finition du cadran et du disque du second fuseau

Les moins:
- la forme des ponts aurait pu être un peu plus ambitieuse
- la boucle déployante marque beaucoup le bracelet

Commentaires