dimanche 1 novembre 2015

Vacheron Constantin: Patrimony Référence 81180 Edition Limitée Rabat

L'ouverture de la nouvelle boutique Rabat à Barcelone au sein de la Casa Codina, juste à côté de la Pedrera est un événement majeur pour le marché horloger en Espagne. En effet, cette boutique est bien plus qu'un point de vente mais un véritable lieu de vie autour de l'univers de l'horlogerie. Les 6 étages de la Casa Codina totalisent 2.500m2 et regroupent non seulement les différents espaces des marques mais également les ateliers de joaillerie et d'horlogerie, le SAV, le centre administratif de Rabat sans oublier un café-restaurant situé sur le terrasse du 1er étage à l'arrière du bâtiment. J'ai été très impressionné par la beauté du lieu, étant à la base très sensible à l'architecture moderniste de Barcelone. La Casa Codina fut construite en 1898 selon les plans d'Antoni Rovira i Rabassa et sa transformation en boutique horlogère a respecté les principaux éléments décoratifs comme par exemple les superbes plafonds peints. Avec cette nouvelle boutique, Rabat s'inscrit dans une démarche similaire à celle de Watches of Switzerland à Londres ou de Bucherer à Paris en rassemblant  sur une surface importante les atmosphères spécifiques des différentes marques représentées.

La nouvelle boutique Rabat, au 94 Passeig de Gracia, juste à côté de la Pedrera:
 

Un tel événement méritait une montre commémorative et elle est l'oeuvre de Vacheron Constantin. 3 versions de la Patrimony 40mm à remontage manuel, la référence 81180 sont en effet éditées dans le cadre d'une série limitée dédiée à la nouvelle boutique. 20 pièces sont disponibles en or rose, 5 en or gris et 1 une platine. Elles possèdent toutes un point commun: un fond gravé représentant la fontaine dragon se trouvant au Parc Güell. Cette salamandre multicolore est un des symboles de Barcelone et évidemment une des oeuvres les plus célèbres de Gaudi. Je me suis demandé quel aurait pu être le motif de gravure idéal dans ce contexte. Et finalement, compte tenu de la proximité de la boutique avec la Pedrera, cette atmosphère "Gaudi" aisément palpable, le choix de la salamandre me semble être le bon même si le Pac Güell est excentré par rapport à Passeig de Gracia. 


La décision d'utiliser la référence 81180 comme base pour la série limitée m'a semblé être judicieux également. Cette montre à deux aiguilles est la quintessence de l'élégance même si j'ai tendance à la trouver un peu grande pour sa vocation première. Avec un diamètre de 40mm, son boîtier est en effet relativement imposant pour un cadran épuré qui ne comporte aucun indicateur de marche. Heureusement, les designers de Vacheron Constantin ont travaillé à réduire les zones vides en allongeant au maximum les index. Le boîtier est fin (6,79mm) sans être extra plat et évite l'effet "oeuf sur le plat". 

L'autre intérêt de cette référence est son fond de boîtier plein nécessaire pour la gravure. Il est de toutes les façons bienvenu puisque le mouvement qui anime la montre est le calibre 1400, d'une fréquence de 4hz et d'une réserve de marche d'une quarantaine d'heures. Avec un diamètre propre de 20,65mm, il est de fait trop petit pour le boîtier. Le fond plein et l'absence de trotteuse côté cadran arrivent cependant à masquer ce décalage. La sensation au remontage n'en demeure pas moins agréable, ce qui est le plus important pour une montre à remontage manuel, malgré la petite couronne.


L'originalité de la montre réside donc dans la gravure de la salamandre. J'aime beaucoup le contraste entre les lignes de contour qui définissent les formes et les lignes moins marquées qui rappellent la mosaïque. Certes, le jeu de couleurs est fondamental dans la création de Gaudi. Mais je retrouve bien à travers la gravure toute la complexité du modèle original. J'ai également apprécié l'absence de référence à Rabat sur le fond du boîtier et que  seuls "Gaudi Barcelona" et le numéro de la série limitée soient indiqués en sus des traditionnelles références et poinçons.

La version platine (une pièce unique donc) propose un cadran argenté tandis que la version en or gris se distingue par son cadran ardoise soit l'inverse de ce qui se pratique dans la collection permanente. Enfin, la version en or rose est accompagnée par son habituel cadran opalin.


Si cette édition limitée n'est pas véritablement surprenante, le clin d'oeil à Gaudi et à Barcelone lui donne un joli cachet. Juan-Carlos Torres ne pouvait pas rater cette opportunité, à travers l'ouverture de la nouvelle boutique Rabat, de rendre hommage à sa ville de naissance. L'élégance naturelle de la Patrimony et l'audace de Gaudi qui s'exprime par le motif de la gravure se marient avec bonheur à l'image des multiples facettes de Barcelone. En tout cas, au-delà de l'intérêt de l'édition limitée, Vacheron Constantin apporte la preuve de son soutien à l'ambition de développement de Rabat  se manifestant avec l'ouverture de la nouvelle boutique.

Merci  à l'équipe Rabat pour son accueil à Barcelone.

Les plus:
+ la simplicité et l'élégance de la Patrimony 81180
+ le cadran ardoise de la version en or gris
+ le thème de la gravure
+ le nombre très limité de pièces disponibles en platine et en or gris (1+5)

Les moins:
- un cadran un peu inerte
- une taille de boîtier un peu grande pour une montre de ce type

Aucun commentaire: