Thirsty: Vintage Soda

En ce jour de fête nationale, je souhaitais donner un petit coup de projecteur sur un projet français. Oublions donc pendant quelques instants la haute horlogerie et les grandes complications et penchons nous sur une petite montre à quartz qui n'a comme seule prétention  que de proposer un style fun et décontracté à la portée de tous. Thirsty est une jeune marque créée en 2012 par la famille Attias et qui se caractérise par un packaging pour le moins original: les montres sont vendues dans de petites bouteilles qui peuvent être réutilisées pour y mettre des bonbons ou ranger des pièces de monnaie. Après la première collection de montres colorées en plastique, les Fruit Juice, David Attias a décidé d'aller au bout du concept en imaginant la ligne des Vintage Soda.


Quoi de plus logique en effet pour du soda de se retrouver en bouteille? Les Vintage Soda sont une gamme complète de montres inspirées par le graphisme des bouteilles et des capsules des boissons des années 50 ainsi que par les montres vintage. Cette double inspiration se ressent tout d'abord dans la taille et la forme du boîtier d'un diamètre de 36mm, couronne non comprise. Cette taille peut sembler petite selon nos critères actuels mais l'ouverture du cadran de 34mm est suffisante et la montre, une fois mise au poignet, donne l'impression d'être plus grande. De plus, David Attias voulait créer une montre unisexe et je pense finalement que la taille est bien ajustée compte tenu de cet objectif.


Le boîtier en acier 316L d'un rendu monobloc est courbé et plutôt fluide  malgré son épaisseur qui n'est pas anodine. Mais cette hauteur est rendue nécessaire pour donner l'effet de profondeur du cadran. Ce dernier est ce qui fait la véritable originalité de la montre. Il met en scène le design de la capsule centrale qui remplace la trotteuse. Ce disque d'un diamètre de 18mm effectue donc une rotation complète en une minute et anime joliment le cadran. Compte tenu de sa taille non négligeable, il occupe une partie importante du cadran et comme ce dernier est complété par un rehaut incliné supportant la minuterie, la place dédiée aux aiguilles est plutôt réduite.


C'est peut-être le principal reproche que je formulerais à l'encontre de l'esthétique des Vintage Soda. L'aiguille des heures dépasse à peine le disque central et si la lecture du temps demeure aisée lorsque les aiguilles sont éloignées l'une de l'autre, les choses deviennent un peu plus compliquées lorsqu'elles sont proches. Le fait de ne pouvoir observer que les extrémités des aiguilles nécessite au départ un petit effort pour lire l'heure avec précision. Heureusement, leurs formes respectives permettent de distinguer les heures et les minutes sans souci. 


Il serait cependant dommage de s'arrêter à ce détail car pour le reste, le cadran est dans son ensemble joliment fait avec cet effet de profondeur accentué par le rehaut et le disque central rotatif dont l'esthétique nous prolonge immédiatement dans l'ambiance colorée de cette Amérique au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale.

L'intérêt esthétique des montres Vintage Soda est accentué par le nombre de combinaisons possibles: 6 capsules sont disponibles dont deux s'accompagnent de boîtiers particuliers  noirs ou dorés. Puis une gamme complète de bracelets en cuir, Nato ou en métal permet d'apporter la touche finale à la montre. Le système de retrait du bracelet grâce à des pompes flash  rend ces changements extrêmement simples.


Les Vintage Soda sont animées par un mouvement Miyota à quartz suffisamment puissant pour animer le disque central bien plus lourd qu'une traditionnelle trotteuse. Le boîtier est usiné à Hong-Kong et les montres sont assemblées au même endroit.

Alors, même si ces montres sont fort éloignées de mon univers, je les ai trouvées agréables à porter, suffisamment décalées sans tomber dans le grand guignol et bien adaptées à des poignets masculins comme féminins. Leur côté frais et décontracté est finalement bien à l'image d'un bon soda! Cependant pour que cette petite montre devienne une réalité commerciale, elle doit trouver la mise de fonds initiale nécessaire à son développement. C'est la raison pour laquelle une campagne de crowdfunding a été lancée sur Indiegogo. Si la campagne réussit, le prix public conseillé d'une Vintage Soda se situera à partir de 169 euros.


Pour en savoir plus et participer à la campagne de financement:

Merci à David Attias.

Commentaires