Corum: Silver Coin 1 dollar - Edition 50ième anniversaire

La "Coin Watch" est un exercice de style particulier qui fut pratiqué par le passé par de très nombreuses marques. La première "Coin Watch" créée par Corum en 1964 à partir de la célèbre pièce de 20 dollars devint par la suite une des montres iconiques de la marque. Cette dernière se devait donc de célébrer le cinquantième anniversaire de cette création avec un hommage à la hauteur de la contribution de la "Coin Watch" à sa renommée. C'est la raison pour laquelle fut présenté l'année dernière un duo de montres disponibles dans le cadre d'une série limitée de 100 pièces chacune. La première, d'un diamètre de 36mm, utilise une pièce en or de 50 dollars. La seconde, qui est l'objet du présent article, met en scène une pièce en argent d'un dollar.


J'ai souhaité en effet revenir sur cette seconde montre car elle se distingue du style habituellement pratiqué. En effet, très fréquemment, afin d'accentuer la sensation de porter une pièce au poignet, le matériau privilégié est l'or et ce, avec un diamètre raisonnable.

La Silver Coin sort de ces critères et c'est ce qui explique son charme et son originalité. Certes, la pièce est très connue. Elle est d'ailleurs la pièce en argent la plus grande et la plus lourde des Etats-Unis. Mais c'est son utilisation dans le contexte de cette "Coin Watch"qui apporte cette dimension inattendue. La montre présente ainsi un style très élancé avec un diamètre de 43mm pour une épaisseur de 7,60mm ce qui augmente la perception de la taille. Le diamètre est légèrement supérieur à celui de la pièce en argent permettant ainsi d'intégrer une fine lunette dont l'intérêt est double. Elle parachève le design en définissant un cadre raffiné pour la pièce et surtout, grâce à de très discrets index qui marquent les segments de 5 minutes, elle améliore la lisibilité de la montre.


Car, et c'est tout l'intérêt d'une "Coin Watch", aucun élément ne vient perturber la pièce d'origine. Elle est coupée en deux pour définir à la fois le cadran (le revers de la pièce) et le fond du boîtier (l'avers). Grâce à la très grande ouverture de cadran, l'aigle américain apparaît de façon majestueuse tenant dans ses serres des flèches et un rameau d'olivier. Il est surplombé de 13 étoiles symbolisant les 13 Etats fondateurs des Etats-Unis tandis que la valeur de la pièce est indiquée dans la partie inférieure. Afin de préserver la pureté de l'approche et de profiter du spectacle offert par l'aigle, l'heure est affichée par de simples aiguilles bâton qui sont les bienvenues. En toute logique, la montre ne propose ni trotteuse ni  témoin de marche ce qui peut déplaire aux personnes n'aimant pas les cadrans inertes. Ceci dit, l'argent joue pleinement son rôle. Sa couleur neutre apporte une touche de discrétion nécessaire compte tenu du diamètre. Et selon les conditions de lumières, les reflets illuminent le cadran et mettent en valeur l'aigle américain.

Inutile de le nier: si vous êtes réfractaire à la commémoration du 4 juillet et à tout ce qui touche de près ou de loin à la bannière étoilée, cette montre n'est pas faite pour vous. La pièce de monnaie est avant tout un vecteur de message, un message d'unité et de puissance qui se retrouve de facto sur la montre.


L'avers de la pièce, dédié au fond du boîtier est évidemment dans la même logique et représente la Liberté Marchante "Walking Liberty" ainsi que l'année d'émission, correspondant à celle de la montre, et la devise nationale des Etats-Unis.

Le mouvement qui anime cette "Coin Watch" est le même que celui de l'autre montre du duo commémoratif. Le calibre CO 082, à remontage automatique et d'une fréquence de 4hz pour une réserve de marche de 42 heures est en fait un ETA2892-A2 avec un rotor décoré. Je trouve dommage qu'une telle montre utilise un mouvement automatique car le remontage manuel m'aurait semblé plus adapté à son esprit. Et quel plaisir que de manipuler une telle pièce en argent tous les matins! Ce qui ne gâche rien, la couronne est agréable à tourner et joliment finie grâce à un discret diamant qui fait office de cabochon.


Compte tenu de sa taille et de l'ouverture du cadran, la "Coin Watch" Silver Coin possède une forte présence sur le poignet. La montre intrigue, fascine voire impressionne du fait de l'impact visuel généré par l'aigle. Même si elle donne l'impression à son propriétaire d'être un membre de l'administration américaine en voyage diplomatique ou un sénateur en tournée électorale, je dois avouer que j'ai été très séduit par cette approche plutôt décalée de la "Coin Watch". Une fois de plus, il n'y a aucun détail original: ni la pièce, ni le mouvement ne sont exceptionnels. Mais l'originalité provient du résultat, de cette couleur argent dominante et de l'absence de compromis dû au caractère imposant de la pièce. Je la considère donc comme un très bel hommage, 50 ans plus tard, à la première "Coin Watch" de Corum.

Merci à l'équipe Corum pour son accueil à Baselworld.

Les plus:
+ l'utilisation de la Silver Coin 1 dollar qui donne une forte présence
+ l'intégration de la pièce dans le boitier grâce à la lunette discrète et raffinée
+ la couleur argent dominante
+ la façon dont le nom de la marque est inscrit, laissant la vue dégagée sur la pièce

Les moins:
- un mouvement à remontage manuel m'aurait beaucoup plus plu dans ce contexte

Commentaires