dimanche 17 mai 2015

Chopard: Mille Miglia 2015 Race Edition


L'édition 2015 de la mythique course automobile des Mille Miglia s'achève aujourd'hui à l'issue de son traditionnel parcours en boucle entre Brescia et Rome. L'arrivée de la course, réservée dorénavant aux véhicules historiques, me donne l'opportunité de vous présenter la montre dédiée à l'événement de cette année: la Chopard Mille Miglia 2015 Race Edition. Chopard est partenaire et chronométreur officiel de la course depuis 1988 ce qui prouve l'importance stratégique pour la marque de cette implication de longue date. La collection Mille Miglia est en effet une composante essentielle du catalogue de Chopard ce qui fut souligné et réaffirmé par la présentation des modèles GTS à Baselworld 2015. En effet, deux des trois montres Mille Miglia GTS, l'Automatic et la Power Control sont animées par des mouvements maison en provenance des ateliers de Fleurier Ebauches témoignant ainsi d'une progression du contenu horloger et de l'ambition autour de cette collection.


En toute logique, la montre de la course de cette année est basée sur une des deux montres à calibre Fleurier Ebauches afin de mettre sous les feux des projecteurs un nouveau mouvement et une nouveauté de Bâle. C'est la GTS Power Control qui fut choisie car l'affichage de la réserve de marche, située à gauche du cadran, donne une possibilité supplémentaire, par rapport à la GTS Automatic, de créer un rappel avec l'univers des véhicules historiques.

La Mille Miglia 2015 Race Edition se décline en deux versions: l'une en acier limitée à 1000 exemplaires et une en or rose limitée à 100 exemplaires. Ma préférence va nettement vers la première car je trouve que la couleur neutre du boîtier correspond mieux à la couleur rouge du cadran. En effet, en dehors des inscriptions présentes sur la partie arrière du boîtier, la grande différence entre la 2015 Race Edition et la Power Control de la collection permanente est la couleur du cadran "Rosso Corsa" qui évoque bien entendu la couleur des carrosseries des voitures de l'équipe d'Italie. Ce rouge, à la fois vif et lumineux, transforme totalement la montre qui gagne de façon instantanée du punch en adoptant ce style plus radical. Paradoxalement, les affichages annexes, celui de la réserve de marche et de la date deviennent plus discrets, se fondant dans la couleur dominante.


J'aime beaucoup les rappels à l'univers automobile comme les grands chiffres, la façon dont est représenté l'indicateur de réserve de marche sans oublier le guichet de date qui s'insère dans le logo de la compétition et qui évoque les numéros des participants apposés sur les portières des véhicules. La finition du cadran est irréprochable, la couleur est parfaitement dosée avec un rendu vernis et les effets de relief apportés par les chiffres et index apportent une touche qualitative. Un élément profite pleinement de cette couleur rouge pour ressortir de façon plus nette: il s'agit de la lunette en aluminium noir. Elle tempère la vivacité du cadran et crée un lien avec le rehaut incliné, également noir.

Le mouvement 01.08-C qui anime la 2015 Race Edition est visible à travers le fond transparent. S'il n'atteint pas, loin s'en faut, le niveau de finition d'un mouvement L.U.C., il reste très agréable à observer grâce à la découpe, les motifs azurés des ponts et la décoration cannelée de la masse oscillante. Soyons clairs, il n'y a rien de spectaculaire et la vocation d'un tel mouvement est de pouvoir être produit à une échelle plus importante qu'un L.U.C. Mais pour un mouvement industriel, sa présentation demeure tout à fait acceptable. C'est du côté de ses performances que se situent ses principaux atouts. Certifié chronomètre, il propose une réserve de marche satisfaisante d'une soixantaine d'heures pour une fréquence de 4hz. Il dispose aussi d'un stop-seconde.


Le boîtier de la 2015 Race Edition est relativement imposant avec un diamètre de 43mm. Il est cependant cohérent avec le contexte de la montre et grâce à une épaisseur de 11,43mm, il présente un aspect plutôt élancé. Le travail esthétique est soigné comme l'attestent la forme des cornes et le discret et élégant protège-couronne. Evidemment, la combinaison d'une telle taille avec la couleur du cadran rend la montre beaucoup plus ostentatoire que son alter-ego de la collection permanente. Elle est aussi moins polyvalente mais c'est ce qui fait son charme. Elle apparaît sans compromis ce qui n'est pas pour me déplaire. 


J'ai ainsi pris beaucoup de plaisir à la mettre au poignet. Il faut considérer cette 2015 Race Edition plus comme une montre de week-end, comme une pièce sport-chic décalée qui parvient à conserver l'élégance habituelle de la collection Mille Miglia malgré son originalité et son apparence très colorée. Le bracelet de type Racing en veau Barenia noir complète joliment un bilan très positif qui marque l'affirmation de Chopard sur ce segment horloger très encombré. La légitimité de la marque dans l'univers de la course de véhicules historiques et l'émergence de mouvements maison disponibles dans un contexte plus abordable que celui des montres L.U.C. constituent des arguments solides permettant d'espérer la réussite commerciale des Mille Miglia GTS en général et de cette pièce en particulier.

Merci à l'équipe de la boutique Chopard Vendôme.

Les plus:
+ une couleur dominante vive et audacieuse
+ la finition du cadran
+ les performances du mouvement 01.08-C
+ la certification chronomètre

Les moins:
- un cadran un peu bavard
- une montre moins polyvalente que la GTS Power Control de la collection permanente... mais c'est ce qui fait son charme

Aucun commentaire: