MB&F: LM101 Frost

A ce jour, la LM101 est la montre MB&F la plus abordable et j'ai presque envie de dire la plus raisonnable... selon les critères de la marque... car chez bien d'autres, elle serait d'une incommensurable audace! Un prix plus attractif, un diamètre de 40mm plus contenu, une lecture du temps traditionnelle, la LM101 s'est engouffrée dans la brèche des deux  Legacy Machine précédentes pour incarner de façon maîtrisée ce qu'aurait pu être une montre du futur conçue au XIXième siècle. C'est ce va et vient permanent entre deux périodes de l'histoire de l'horlogerie, cette approche uchronique sans oublier une réalisation de haut niveau qui rendent la LM101 si séduisante. Cependant, au-delà de ses attraits fondamentaux, elle possède le détail qui attire le regard au premier coup d'oeil, qui crée le coup de foudre: le large balancier suspendu, oscillant à une fréquence de 2,5hz, visible côté cadran et qui anime la montre, faisant presque oublier l'affichage de l'heure par le biais d'un sous-cadran excentré. 


L'impressionnant pont à deux piliers incurvés qui suivent les courbes du verre saphir soutenant le balancier et la roue d'échappement complètent le spectacle proposé par le cadran de la LM101. Mais malgré cette concentration d'éléments animés ou distinctifs, le cadran conserve des zones relativement vides liées à son organisation volontairement asymétrique. Ce contexte donne le cadre idéal à la série limitée Frost qui vient d'être dévoilée par MB&F.


Rentrant dans le cadre des montres et autres pendules (je n'oublie évidemment pas Melchior réalisé en partenariat avec l'Epée!) qui vont marquer de leurs empreintes le dixième anniversaire de la marque, la LM101 Frost est tout d'abord une excellente nouvelle. Ce n'est pas parce que la LM101 est la pièce la plus abordable de la collection qu'elle doit échapper aux évolutions stylistiques auxquelles ont eu droit les autres Machines et notamment celles bien plus onéreuses. Ensuite la LM101 Frost cache une surprise, une première pour MB&F: une déclinaison en or jaune.

En effet, la LM101 Frost est une série limitée de 33 pièces en or rouge et de 18 en or jaune. Mais quel est l'argument qui justifie l'utilisation d'un tel matériau? C'est de nouveau côté cadran que cela se passe. Frost qui se traduit par givre est un terme que les amateurs d'horlogerie indépendante connaissent bien puisqu'il a été utilisé il y a de nombreuses années par Peter Speake-Marin pour une Piccadilly offrant une finition  de la zone centrale du cadran particulière, à la fois grenée et lumineuse.


MB&F reprend le même style décoratif mais l'applique sur l'intégralité de la platine principale du mouvement qui sert de support aux deux sous-cadrans et autres éléments visibles. Le résultat est vraiment spectaculaire et bien différent de certains cadrans grenés, notamment en platine, que nous avons l'occasion d'observer de temps à autre. Deux raisons expliquent cette impression visuelle très favorable: la finesse et l'homogénéité du grenage et son rendu lumineux qui en est selon moi la résultante. Seul un artisan d'exception comme José Labarga qui a travaillé sur les cadrans de la LM101 Frost est capable d'un tel rendu. 


Un grenage aussi raffiné a plusieurs vertus. La première est qu'il se fond littéralement avec le matériau du boîtier. En effet, la couleur du cadran s'adapte à celle du boîtier pour créer un ensemble cohérent où seule les textures définissent les limites entre les composants majeurs de la montre. La deuxième vertu est la préservation de l'élégance de la montre. Un grenage moins subtil aurait provoqué une sorte de rupture esthétique et réduit l'impact visuel du balancier. Enfin, la dimension lumineuse du cadran transforme esthétiquement la montre sans lui faire perdre ses qualités.


Dans le cas de la LM101 Frost, le souci de cohérence a été porté à son paroxysme car le mouvement côté pont est décoré avec un rendu sablé qui, s'il élimine les côtes de Genève de la montre d'origine, engendre un rappel du style décoratif présent côté platine principale. Mais ce n'est pas tout puisque ce même mouvement, qui je le rappelle, est la premier développé en interne par MB&F, reprend les codes couleurs dominants de chaque version. Je touche peut-être là la plus grande réussite de la LM101 Frost. Quelle que soit le côté que j'observe, il s'en dégage un sentiment d'homogénéité esthétique qui justifie pleinement l'utilisation de l'or jaune.

En effet, quelle autre montre que cette LM101 Frost pouvait inaugurer ce matériau? L'or jaune est sublimé dans ce contexte: il illumine le cadran d'un côté et met en valeur l'architecture du mouvement et la qualité des finitions définies par Kari Voutilainen de l'autre. Bien évidemment, la version en or rouge n'est pas en reste.


Cependant, je fus surpris de ne voir aucune version avec une couleur dominante grise avec un boîtier neutre, en or gris par exemple. Je trouve que le résultat aurait été encore plus étonnant et peut-être plus fidèle au rendu "Frost" avec une sensation proche de celle donnée par le vrai givre. J'aurais ainsi remplacé la version en or rouge par une telle déclinaison et obtenu un contraste plus fort entre les deux montres qui composent la série limitée. Peut-être que cela aurait nuit à la lisibilité du cadran en le rendant plus confus mais la curiosité me pousse à regretter cette absence.

Quoiqu'il en soit, la LM101 Frost est une évolution réussie d'une Legacy Machine existante. A ce titre, elle ne peut être mise au même niveau qu'une véritable nouveauté mais elle parvient cependant, grâce à l'exécution sans faille du style décoratif du cadran et du mouvement, à susciter un intérêt certain et à renouveler avec talent et élégance l'esthétique de la LM101.


Merci à l'équipe MB&F pour son accueil à Baselworld.

Les plus:
+ la parfaite exécution de la finition grenée, à la fois homogène et lumineuse
+ une déclinaison raffinée et élégante de la LM101
+ la cohérence d'ensemble symbolisée par la décoration du mouvement
+ l'introduction de l'or jaune qui trouve avec la LM101 Frost le contexte idéal

Les moins:
- j'aurais remplacé la version en or rouge par  une version à couleur neutre pour être plus fidèle à l'esprit "Frost"

Commentaires