Lange & Söhne: 1815 "200th Anniversary F.A. Lange"

Ces derniers mois, les cadrans noirs reviennent en force chez Lange & Söhne: après la Lange One Tourbillon Handwerkskunst, la Langematik Perpetual en or gris, voici donc la 1815 "200th Anniversary F.A. Lange" qui propose un cadran de la même couleur. Cette montre en série limitée qui célèbre le deux centième anniversaire de la naissance de Ferdinand Adolph Lange répond au souhait de très nombreux amateurs de la marque qui regrettaient l'absence d'un cadran se distinguant par rapport aux cadrans argentés des 1815 en or de la collection permanente ou au cadran rhodié de la première série limitée platine.


Le cadran noir argenté de cette 1815 est une vraie réussite. A la fois profond et lumineux, il met en valeur la beauté simple de cette montre et la transforme esthétiquement. Elle apparaît comme plus contenue, plus subtile et j'apprécie particulièrement le contraste entre les aiguilles en or rhodié et le cadran.

Cette série limitée avait peu de chance d'être ratée car la 1815 40mm demeure, quelques années après sa première présentation, une des plus belles montres 3 aiguilles du marché. Grâce à sa taille et à ses proportions, élancée sans être fine, elle n'est pas dénuée de caractère et se révèle bien plus homogène et polyvalente qu'elle pourrait le suggérer. Son cadran à plusieurs niveaux est un modèle de raffinement qui comporte tous les ingrédients caractéristiques de la ligne 1815: le chemin de fer périphérique, les chiffres arabes, les marqueurs des quarts d'heure sans oublier le 6 partiellement recouvert par le sous-cadran de la trotteuse.


Mais la 1815 n'est pas seulement convaincante du point de vue esthétique: elle l'est également à l'usage grâce au plaisir que procure son mouvement  L051.1. Le remontage quotidien est une expérience très agréable grâce à la douceur de la manipulation de la couronne. La qualité de l'exécution se ressent dans les finitions mais également à travers ces petits gestes comme la mise à l'heure. 


Le mouvement L051.1 est décoré selon les standards de la marque et même si je peux regretter que la platine 3/4 recouvre certains éléments mobiles comme la roue de couronne ou le rochet, il n'en demeure pas moins un régal pour les yeux grâce notamment aux couleurs du maillechort, la raquetterie en col de cygne et la gravure du pont du balancier. Le mouvement L051.1 se distingue de celui de la première 1815 grâce à son diamètre plus important (30,6mm) mieux adapté à la taille de la montre et à la réserve de marche de 55 heures.

Belle, agréable au porter et à l'usage, proposant un cadran noir envoûtant, la 1815 "200th Anniversary F.A. Lange" a donc tout de la montre en série limitée parfaite. Je pourrais en rester là et célébrer sans restriction le grand retour du cadran noir dans le contexte de la 1815. Le problème est que justement, ce qui me satisfait avec des marques plus communes m'apparaît comme sujet à discussion avec ma manufacture préférée. En d'autres termes, je suis beaucoup plus exigeant avec Lange et ce d'autant plus quand on connaît ce que furent ses montres en série limitée dans le passé.


Car j'ai beau prendre la 1815 "200th Anniversary F.A. Lange" par tous les bouts, elle n'est après tout qu'une déclinaison de la 1815 platine existante avec comme unique changement la couleur du cadran. Le résultat est spectaculaire et magnifique certes. Mais il fut un temps, pas si éloigné, où une série limitée chez Lange était synonyme d'une nouvelle complication (1815 Kalenderwoche, 1815 Emil Lange) ou d'une approche esthétique vraiment différente (1815 Walter Lange et son fond cuvette, Langematik Anniversary et son cadran en émail). Dans le cas de cette toute dernière montre, Lange donne l'impression d'utiliser une recette déjà connue et éprouvée. D'ailleurs, la première 1815 a fini sa carrière avec un boîtier en or gris et un cadran noir. Je me retrouve donc face à un paradoxe. La 1815 "200th Anniversary F.A. Lange" est une montre magnifique mais décevante en tant que série limitée non pour ce qu'elle est mais pour ce qu'elle représente: une solution de facilité pour une manufacture au potentiel bien supérieur.


Merci à l'équipe de la boutique Lange de Paris.

Les plus:
+ la beauté du cadran noir, à la fois lumineux et profond
+ le plaisir de retrouver le mouvement L051.1
+ le diamètre de 40mm est plus adapté que celui de 38,5mm car le cadran réduit la perception  de la taille
+ une montre élégante mais polyvalente

Les moins:
- c'est une très belle montre... de collection permanente, Lange se doit de retrouver son audace passée en matière de série limitée.

Commentaires