dimanche 25 janvier 2015

Quelques notes musicales enregistrées lors du SIHH 2015

Me voilà de retour après une Geneva Week et un SIHH 2015 très particuliers, marqués évidemment par la décision de la Banque Nationale Suisse qui remet l'euro à son taux de change réel face au franc suisse. La situation de ces dernières années avec un taux de change autour de 1,2 CHF pour un euro était, ne l'oublions pas, artificielle et il fallait bien qu'elle s'arrêtât un jour. Le timing de la décision n'en était pas moins catastrophique pour l'industrie horlogère à quelques jours du SIHH et pose des questions sur l'avenir d'un pan d'activité majeur du pays. Car les marques n'ont pas 36 solutions pour préserver leurs marges. La clientèle ne va sûrement pas supporter sans changer ses comportements d'achat une augmentation significative des prix alors que l'ensemble des marques semblait à peu près d'accord sur la nécessaire modération sur ce thème. Faut-il rappeler que dans une ville comme Paris, pourtant capitale touristique majeure, la clientèle a déserté les boutiques depuis maintenant un an? La faiblesse de l'euro permettra sûrement d'attirer quelques touristes mais cela ne fera pas revenir la clientèle locale. Les marques vont se trouver donc dans l'obligation de réduire leurs coûts avec tout ce que cela entraîne: pression sur les masses salariales, sur les fournisseurs et donc impact sur l'emploi. Enfin, la situation va aussi être difficile pour les distributeurs et détaillants qui seront mis à contribution pour maîtriser l'impact du renchérissement du franc suisse.

Je reviendrai plus en détails sur l'atmosphère du SIHH et les tendances qui se dessinent. Car malgré les difficultés, l'attitude qui consisterait à se lamenter ne serait pas la bonne (quel dirigeant avec un minimum de dimension entrepreneuriale agirait ainsi?) et ce n'est pas celle que j'ai observée. Prudence et réalisme furent certes de mise mais le pessimisme noir resta à la porte.

La preuve, le Titanic c'était tout de suite à gauche, le SIHH c'était au loin et encore préservé des icebergs:


Avant de découvrir les modèles phares du Salon et afin d'alléger cette atmosphère rendue pesante par la devise locale, je vous propose quelques notes de musique car après tout, rien de tel pour calmer les esprits et reprendre son souffle après une semaine très intense.

L'Audemars Piguet RD1, une Répétition Minute qui surprend par sa puissance et la pureté du son:



Le comportement aérien de la Cartier Astrotourbillon Squelette:



Les marteaux de la Jaeger-Lecoultre Grande Tradition Grande Complication à l'oeuvre:



Cette Parmigiani Répétition Minute est littéralement hypnotisante:



L'Hommage à Roger Dubuis Répétition Minute se distingue par son rythme que je trouve excellent. J'aime beaucoup l'interprétation des quarts:



La grande Zeitwerk Répétition Minute à l'entrée du stand Lange expliquait les spécificités d'une répétition décimale:



Les prochains articles seront dédiés aux montres marquantes du SIHH et de la Geneva Week.

Aucun commentaire: