lundi 24 novembre 2014

Ma sélection du Salon Belles Montres 2014

Les adeptes du verre à moitié vide ne vont pas manquer de souligner l'absence de quelques locomotives qui permettraient au Salon de retrouver sa dynamique des premières années. Cependant, je préfère mettre en avant la part belle faite aux horlogers indépendants au cours de cette édition 2014, la huitième du salon parisien qui fut, ne l'oublions pas, le premier à s'adresser directement aux clients finaux. De plus, force est de constater que l'organisation a tenu compte des remarques de l'an passé et les progrès sont notables:
  • un très bel espace en double arc-de-cercle dédié aux marques indépendantes,
  • une lumière individuelle plus adaptée permettant la manipulation et la photographie des montres dans de meilleures conditions,
  • une salle de conférence digne de ce nom,
  • une large entrée faisant la part belle aux prestations et services associés au Salon comme par exemple le centre Presse ou les établis d'Objectif Horlogerie,
  • sans oublier un cocktail d'inauguration plus sélectif permettant aux invités de vraiment l'apprécier.
Tous ces détails donnent le sentiment d'une meilleure compréhension des attentes des visiteurs et espérons-le, pourront fournir des arguments concrets pour convaincre certaines marques de revenir au Salon l'année prochaine.

Au-delà des indépendants, de très belles marques d'une envergure supérieure comme Greubel Forsey, Bovet, Richard Mille, Girard-Perregaux, Ulysse Nardin ou Lange & Söhne étaient présentes soit, tout de même, trois participantes du SIHH. La diversité des styles et des segments de prix pratiqués par les exposants demeurent finalement le meilleur argument en faveur du Salon Belles Montres: difficile dans un tel contexte de ne pas avoir au moins un coup de coeur!

Je vous propose de découvrir une sélection des montres du Salon qui m'ont le plus séduit et qui symbolisent avec justesse le spectre très large des pièces à disposition pendant les trois jours.

Comment ne pas évoquer cette superbe version de la GMT de Kari Voutilainen magnifiée par son cadran Art-déco qui démontre une fois de plus sa totale maîtrise artistique? Le spectacle offert par les chiffres et les motifs du cadran est bluffant. La montre se voit d'ailleurs transformée par cette approche stylistique.


La We3S de WATCHe est évidemment une montre imposante. Cependant, tout le savoir-faire de Luc Pellaton lui permet de demeurer confortable et surtout extrêmement ludique grâce à sa réversibilité. La présentation du mouvement Unitas similaire à celle d'un micro-processeur plonge la We3S dans une dimension plus que contemporaine mais bel et bien futuriste.


La SP1-Landship d'Azimuth ressemble à un char d'assaut et constitue un parfait exemple de la créativité de la marque. Le seul aspect raisonnable de cette montre reste son prix ce qui est une excellente nouvelle!


Bovet est célèbre pour ses montres compliquées et ses Tourbillons. La Recital 12 Monsieur Dimier évolue dans un registre différent mais parvient à conserver tous les atouts de la marque grâce à une présentation originale et animée du cadran.


Les montres Greco se reconnaissent grâce à leurs formes de boîtier et aux traitements phosphorescents ou fluorescents. A porter en priorité dans l'obscurité!


La RM63-01 à aiguilles virevoltantes est une de mes Richard Mille préférées. Je la trouve belle tout simplement et elle est peut-être la plus convaincante dans un boîtier rond.


Cette imposante montre de Pierre Thomas justifie sa taille par l'utilisation d'un mouvement Fontainemelon des années 30 d'un diamètre de 41mm. La sensation d'avoir une montre de poche au poignet!


La combinaison entre le mécanisme à chaîne-fusée et la lune tri-dimensionnelle de la Cabestan Luna Nera est fascinante! Le choix de cette complication additionnelle surprend mais elle s'intègre parfaitement dans le contexte Cabestan.


Edox propose une large gamme de montres automatiques ou à quartz à prix raisonnables. La montre la plus intéressante reste la réédition de l'Hydro Sub avec son astucieux système de protège-couronne.


Chopard a proposé au cours du Salon une représentation très large de sa collection actuelle y compris le chronographe LUC 1963 Edition Limitée Purists. En tout cas, lorsque l'Engine One devient horizontale, elle devient quasiment irrésistible!


Un peu de musique avec la Jazz Répétition Minute! Ulysse Nardin démontre une fois de plus son expertise dans les montres à répétition qui mettent en scène des jacquemarts. Elle n'est donc pas uniquement un ravissement pour les oreilles, elle est aussi un régal pour les yeux!


Le Quadruple Tourbillon Secret de Greubel Forsey est une véritable montre de collectionneur qui ne dévoile la magie de son mouvement qu'à son heureux propriétaire. Comme toujours avec Greubel Forsey, l'exécution est remarquable.


Eh oui, même une marque suisse peut célébrer la chute du Mur de Berlin! RJ-Romain Jerome rappelle ici sa capacité à saisir les thèmes de l'air du temps que peu de marques osent aborder! Et de façon surprenante, elle se révèle être séduisante grâce à son cadran unique en son genre.


L'AG7 de MAT Watches est la montre idéale pour un officier de l'Etat Major! Grâce à son cadran California et à ses aiguilles dorées, elle arrive à conserver tout son caractère malgré son style plus élégant. Une approche stylistique réussie pour MAT Watches qui complète ainsi idéalement sa collection.


La WRX Manufacture Pirates de Ralf Tech se distingue non seulement par son mouvement exclusif mais par son design audacieux renforcé par le traitement brut de la lunette. Le résultat est assurément décoiffant!


D'autres montres auraient évidemment mérité de faire partie de cette sélection qui fut difficile à dresser: la preuve que le contenu du plateau du Salon  était à la fois dense et original. Je tiens à remercier l'organisation pour le travail effectué tout au long de l'année qui a permis la réussite de cette édition.

Aucun commentaire: