lundi 23 juin 2014

Cartier: Calibre Diver avec un bracelet alligator sur mesure

La Calibre Diver est d'une très grande importance pour Cartier car elle incarne sa première véritable incursion  dans le domaine des montres de plongée. La marque y fonde d'ailleurs de grands espoirs du point de vue commercial comme le prouve la couverture extrêmement large de la campagne de communication. La montre mérite cette ambition puisque je la trouve particulièrement réussie, le passage à un style résolument sportif convenant parfaitement au boîtier Calibre. La montre respire la qualité comme le prouve le comportement de la lunette unidirectionnelle qui se manipule avec le dosage adéquat, ni trop ferme ni trop doux. 


Mais avant d'être une montre de plongée, la Calibre Diver est avant tout une montre Cartier ce qui lui impose de conserver suffisamment d'élégance. C'est selon moi son point fort. Certes, son diamètre de 42mm ne passe pas inaperçu. Cependant, de façon paradoxale, la taille perçue est inférieure sur la Calibre Diver que sur la Calibre d'origine: le cadran noir et la largeur de la lunette contribuent à ce sentiment. Cartier a ensuite inséré ici et là de multiples détails qui apportent leur touche de raffinement comme par exemple le cabochon sur la couronne (un spinelle de synthèse facetté) ou les aiguilles glaive. Et contrairement à ce que son rendu laisse supposer, la lunette n'est pas en céramique mais en acier revêtu d'ADLC.


Le ratio diamètre sur  hauteur (11mm) demeure tout à fait satisfaisant si bien que la montre possède un aspect relativement élancé: malgré l'étanchéité considérablement améliorée (300 mètres), l'épaisseur du boîtier ne dépasse que d'1mm celle de la Calibre initiale. Tout a donc été conçu pour profiter pleinement du mouvement maison 1904-PS MC dont le double-barillet assure la régularité de marche.

La Calibre Diver est disponible depuis le mois de mai avec un caoutchouc noir tandis que la version à bracelet métal viendra plus tard dans l'année. Malgré son confort, j'ai souhaité remplacer le caoutchouc noir pour deux principales raisons: je porte rarement un bracelet noir et je voulais tester un bracelet plus élégant pour vérifier si la Calibre Diver se prêtait au jeu de cette transformation. J'ai choisi un bracelet alligator avec un tannage spécial gris qui a été réalisé par l'Atelier Thibot à Paris. Je suis très satisfait par le résultat car la montre, malgré son gabarit et son style, devient plus portable avec un costume. Le gris se marie avec bonheur avec le noir du cadran et les reflets de la lunette. Avec ce côté cossu, elle correspond ainsi peut-être plus à l'image que veut en donner Cartier à savoir une montre dont les performances correspondent à sa vocation mais dont l'objectif est de se retrouver principalement aux poignets des aventuriers urbains. En attendant, je trouve qu'il serait intéressant que Cartier propose d'autres couleurs pour ses bracelets caoutchouc afin de varier les plaisirs.


Si vous possédez une Calibre Diver et que vous souhaitez procéder à la réalisation d'un bracelet sur mesure, veillez à donner une épaisseur suffisante au niveau des cornes pour éviter qu'un espace disgracieux apparaisse entre le bracelet et le boîtier. Soyez donc vigilant dans la prise de mesure, la réalisation d'un tel bracelet n'est pas évidente.

Aucun commentaire: