Bell&Ross: Vintage WW1 Guynemer

En cette année commémorant le centième anniversaire du début de la Première Guerre Mondiale, Bell&Ross a souhaité rendre hommage à un des plus célèbres héros de l'aviation militaire, Georges Guynemer, par le biais d'une série limitée de 500 exemplaires. En toute logique, Bell&Ross est parti d'une base Vintage WW1 pour définir une montre censée incarner  cette période de l'histoire en reprenant certains codes des pièces utilisées par les acteurs du conflit. 


Avec son style évoquant une montre de poche mise au poignet, son bracelet fin, ses anses fil, sa couronne légèrement surdimensionnée, la Vintage WW1 est en effet la montre idéale pour un tel exercice. Il restait donc à l'adapter au contexte de l'hommage. Fort heureusement, Bell&Ross a adopté une démarche très épurée conférant à la montre un côté très élégant malgré sa taille et son contexte militaire.

L'élément clé de la Vintage WW1 Guynemer est évidemment son cadran opalin. Sa clarté fait ressortir le superluminova beige des chiffres qui leur donne une sorte de patine artificielle très agréable à regarder. La finition de ces chiffres est très satisfaisante avec un effet en relief prononcé et des contours nets et sans bavure. Le chemin de fer de la minuterie périphérique agrémente également le cadran et renforce l'inspiration militaire de la montre. Les aiguilles bleuies dont les creux des deux principales sont remplis de superluminova m'ont en revanche moins convaincu. Leur réalisation est sans reproche mais j'aurais aimé voir des formes plus originales ou tout du moins plus conformes à l'esprit d'une montre de la Première Guerre Mondiale. Mais du point de vue pratique, il n'y a aucun souci à déplorer puisque la lisibilité est optimale et l'animation du cadran est assurée par la grande trotteuse.


Le détail qui fait tout le charme de la montre, qui attire imparablement notre regard, est évidemment la cigogne qui était le symbole de l'escadrille dans laquelle Guynemer combattait. Cette cigogne dite "passant au naturel", les ailes vers le bas, est ici peinte sur le cadran avec une couleur rouge qui correspond à une période précise de l'histoire de l'escadrille puisque les couleurs ont évolué pendant la guerre. Sa taille, sa couleur, sa forme font de cette cigogne l'élément qui renforce l'intérêt esthétique de la montre. Grâce au contexte simple qui l'entoure, la cigogne s'intègre parfaitement sur le cadran et rend même l'ensemble raffiné. La Vintage WW1 Guynemer devient donc presque originale et de façon surprenante, elle dégage un sentiment de calme et de sérénité ce qui est plutôt paradoxal pour une montre d'inspiration militaire. La seule question que je me pose concernant cette cigogne est de savoir dans quel sens elle vole. Sur la montre que j'ai photographiée, la tête est à droite tandis que sur d'autres photos, la tête est à gauche! La réponse viendra avec la livraison des premières pièces.


Le boîtier d'un diamètre de 45mm en acier grenaillé est recouvert d'un PVD gris. Si ce revêtement se marie bien avec le cadran, j'aurais cependant préféré que le boîtier conservât sa couleur naturelle pour des raisons de pérennité. La montre est équipée d'un mouvement ETA2892-A2, extrêmement répandu et fiable, d'une fréquence de 4hz et d'une réserve de marche de 42 heures. Cependant, je le trouve un peu paresseux au remontage: quelques tours de couronne de temps en temps ne sont pas superflus. Le mouvement est bien entendu petit pour le boîtier mais Bell&Ross a eu la très bonne idée d'utiliser un fond plein plus conforme avec l'esprit de la montre et qui permet de représenter un portrait de Georges Guynemer.


La Vintage WW1 Guynemer du fait de son cadran opalin et de son style épuré possède une taille perçue plus importante que la Vintage WW1 "classique" à fond noir. C'est un élément à considérer même si la montre se porte sans souci au niveau du confort y compris pour les poignets de taille moyenne. En revanche, un grand poignet est requis pour l'esthétique: les anses fil ont tendance à écarter un peu le bracelet du boîtier. Cependant, ne perdons pas de vue que la grande taille fait partie du concept puisque l'idée est de retrouver la sensation d'une montre de poche au poignet.


Je  fus donc très agréablement surpris par cette Vintage WW1 Guynemer. Son contenu horloger n'est absolument pas révolutionnaire mais le soin apporté à la finition du cadran et le charme qu'elle dégage malgré sa taille la rendent très séduisante. J'aurais cependant aimé un peu plus d'ambition esthétique au niveau des aiguilles pour qu'elle soit encore plus convaincante. Mais telle qu'elle est, elle apporte déjà beaucoup de plaisir.


Merci à l'équipe Bell&Ross.

Les plus:
+ un style plutôt épuré et raffiné
+ la finition du cadran et l'originalité apportée par la cigogne
+ le confort au porté malgré la taille
+ le fond plein

Les moins:
- j'aurais apprécié des aiguilles plus conformes à l'esprit de la montre
- un boîtier sans PVD aurait été préférable

Commentaires