samedi 8 mars 2014

Hublot: King Power Paris Saint-Germain

Savez-vous à quoi reconnaît-on un grand club européen de football? A son palmarès? A son effectif? A la renommée de son entraîneur? Mais vous n'y êtes pas du tout! C'est à sa montre officielle! Pas besoin donc d'attendre une éventuelle victoire en Champion's League! Depuis la présentation  en février de sa montre officielle réalisée par Hublot, le Paris Saint-Germain a d'ores et déjà rejoint le groupe très fermé des clubs qui possèdent leurs propres séries limitées King Power. Le Paris Saint-Germain se trouve ainsi sur le même plan que Manchester United, la Juventus de Turin ou le Bayern de Munich... en attendant d'espérer pouvoir concurrencer ces prestigieuses équipes sur le terrain. 


La recette employée par Hublot pour définir la montre du Paris Saint-Germain est similaire à celle employée avec les autres pièces officielles. Elle consiste à combiner un boîtier King Power de 48mm, un cadran "squeletté", un chronographe à deux aiguilles centrales avec un totalisateur de 45 minutes et des touches de couleurs qui évoquent celles du logo du club lui-même apposé à 3 heures. J'ai la conviction que le temps nécessaire à la création de cette montre n'a pas dû excéder la durée d'un match tellement Hublot maîtrise cet exercice. Encore faut-il que le résultat soit convaincant. 


En toute franchise, cette King Power Paris Saint-Germain est peut-être la plus réussie du lot. Tout simplement parce que la combinaison des couleurs du club (bleu, blanc et rouge) se marie plutôt bien avec la céramique noire micro-billée du boîtier. Alors que la King Power Juventus de Turin donnait une drôle d'impression avec son mélange noir et blanc, alors que les versions Manchester United et Bayern Munich étaient définitivement trop rouges, la King Power Paris Saint-Germain m'a semblé sur cet aspect là équilibrée. Car pour le reste, avec son diamètre de 48mm, elle demeure un sacré morceau au poignet. Heureusement, la couleur de la céramique permet de réduire légèrement la perception de la taille... mais tout cela est bien relatif. Maintenant, il faut savoir ce que l'on veut: j'ai tout de même un peu de mal à imaginer Zlatan avec une montre de gringalet. Et puis, on peut faire confiance à Hublot sur le sujet: grâce au bracelet caoutchouc et à l'efficacité de la boucle déployante, la montre se positionne impeccablement sur le poignet et ne bascule jamais.


Malgré le "squelettage" du cadran et une graduation du totalisateur des minutes un peu tarabiscotée, les informations demeurent lisibles. Il y a un détail que j'apprécie sur ces King Power footballistiques: c'est la façon dont le chronographe opère avec les deux aiguilles centrales (qui se distinguent l'une de l'autre facilement) et son totalisateur de 45 minutes bien dans l'esprit de leur contexte. Le mouvement est sans surprise le HUB4245, en fait un 7750 usiné et modifié par Hublot ce qui explique ses performances traditionnelles: une fréquence de 4hz et une réserve de marche de 42 heures. Sa finition est correcte, sans plus, seule la masse oscillante en métal lourd, évidée et traitée avec une finition noire donne un peu de punch: je pense qu'un fond plein avec une gravure évoquant le club aurait été plus appropriée.


Les joueurs du Paris Saint-Germain sont en terrain connu avec Hublot puisque Nasser Al-Khelaïfi leur avait offert il y a quelques mois une montre pour les récompenser du titre de champion de France. Reste à savoir maintenant si les fans, même fortunés, vont vouloir imiter les joueurs en achetant une montre de la même marque puisque avec un prix pour cette King Power de 19.400 euros, le tarif est très élevé et étonnant pour des personnes qui ne suivent pas forcément l'actualité horlogère. Ceux qui en revanche connaissent les subtilités (et les excès!) de cette industrie ne seront pas surpris puisque le prix se situe dans le même ordre de grandeur que ceux des autres versions, les écarts s'expliquant par les matériaux différents des boîtiers.


Alors à qui peut bien s'adresser cette montre car j'ai un peu de mal voir un fan français du Paris Saint-Germain se positionner dessus? Je pense au bout du compte que cette montre joue un rôle important de communication pour Nasser Al-Khelaïfi en rappelant à ses compatriotes l'implication du Qatar dans le club parisien. Je vois finalement plus des qatari l'acheter. Pour Hublot, l'opération est également pertinente: surfant sur la notoriété croissante du Paris Saint-Germain qui passe du statut de grand club national à celui d'acteur majeur au niveau européen, la présentation de la montre et de façon plus large la signature du partenariat avec le club  permettent à Hublot de gagner en visibilité en France et au Qatar. Bref, une opération stratégique rondement menée! 


En tout cas, en ce qui me concerne, même si pour les raisons expliquées précédemment, la King Power Paris Saint-Germain n'est pas la pire du lot, je trouve qu'Hublot a bien mieux à proposer à des tarifs similaires voire inférieurs. Cela tombe bien, je suis supporter des Girondins de Bordeaux (oui, c'est dur à vivre parfois) et donc je n'ai vraiment aucune incitation à succomber au charme imposant et coloré de cette pièce. J'espère que Nasser Al-Khelaïfi s'en remettra.


La King Power Paris Saint-Germain est disponible dans le cadre d'une série limitée de 200 pièces et est vendue avec un écrin imposant contenant un maillot du club avec les signatures de l'ensemble des joueurs.

Merci à l'équipe de la boutique Hublot de la Place Vendôme pour son accueil.

Les plus:
+ les couleurs du club combinent bien avec la céramique noire microbillée
+ les deux aiguilles centrales du chroographe
+ le confort au porté malgré le diamètre du boîtier

Les moins:
- un fond plein aurait été plus indiqué
- le jardinier du Parc des Princes est déçu: Manchester United a droit à des index avec des brins d'herbes et pas le Paris Saint-Germain!
- je n'en dis pas plus, je n'ai pas envie de me faire zlataner

Aucun commentaire: