dimanche 29 décembre 2013

Lange & Söhne: Saxonia Automatique Grande Date (série limitée 25 pièces)

La Saxonia Automatique Grande Date est une des deux montres en série limitée de Lange & Söhne qui furent présentées à Watches & Wonders, le Salon organisé à Hong-Kong en septembre dernier. Elle consacre le retour du mouvement Sax-O-Mat à rotor 3/4 dans le contexte d'une montre simple. Je rappelle en effet que ce mouvement n'est actuellement disponible dans la collection permanente qu'à travers les deux montres Calendrier: la Saxonia Calendrier Annuel et la Langematik Perpétuelle. Même si les raisons qui expliquent l'utilisation grandissante de mouvements automatiques à rotor central sont tout à fait valables (le rotor central permet notamment l'utilisation d'un barillet d'un plus grand diamètre et donc d'augmenter la réserve de marche tout en conservant une relative finesse), je regrette que les montres automatiques sans complication particulière n'en soient plus équipées. Fort heureusement, la Saxonia Automatique Grande Date ravive la flamme en espérant qu'elle préfigure, sait-on jamais, un retour dans la collection permanente. 


Dans l'absolu, la Saxonia Automatique Grande Date est une très belle montre. Au-delà du mouvement Sax-O-Mat qui en est son principal atout, elle se distingue par son élégance et son  équilibre grâce à une taille de boîtier adaptée et idéale pour une pièce habillée et raffinée. Cependant, malgré ses 37mm de diamètre, la Saxonia Automatique Grande Date n'apparaît pas comme une petite montre. La grande date caractéristique à double guichet lui apporte beaucoup de caractère: je dois avouer que j'apprécie l'absence de zéro lors des 9 premiers jours du mois car elle modifie l'équilibre esthétique du cadran en le rendant asymétrique. Cela donne l'impression d'avoir deux montres différentes, l'une chassant l'autre le 10 du mois. Et puis le secteur de la trotteuse impose sa taille, occupant de façon quasi complète la zone médiane inférieure du cadran. C'est un sentiment très agréable qui prouve que le diamètre du mouvement correspond parfaitement à celui du boîtier. La réussite esthétique du cadran est complétée par les index appliqués typiques du style Saxonia et par la discrète graduation de la minuterie.

Bien évidemment, la caractéristique fondamentale de cette montre se trouve de l'autre côté du boîtier. Le mouvement L921.4 reprend donc du service et séduit instantanément par son exécution sans faille et la beauté de son architecture mise en valeur par le rotor 3/4. Le rotor en or 21 carats, alourdi en sa périphérie par une masse d'inertie en platine, agit efficacement sur le ressort du barillet aidé grâce à un remontage bi-directionnel et à 4 roulements à billes. Le rotor 3/4 permet d'apprécier sans contrainte le travail de finition autour de l'organe régulant et la gravure sur le pont du balancier. Le Sax-O-Mat incarne avec fidélité l'approche esthétique de Lange & Söhne représentée notamment par les vis bleuies et la parfaite continuité des côtes des ponts et de la platine. J'aime particulièrement le raffinement du rotor et le contraste entre les deux matériaux. Moins démonstratif que les mouvements à rotor central, le Sax-O-Mat est en revanche, selon moi, plus subtil.


Ses performances sont en toute logique conformes à celles des autres mouvements Sax-O-Mat avec une fréquence de 3hz et une réserve de marche de 46 heures. Le zéro-reset est bien entendu conservé: en tirant la couronne, la trotteuse revient immédiatement à zéro ce qui facilite grandement la mise à l'heure avec précision de la montre.

Avec son diamètre idéal, son équilibre d'ensemble, le mouvement Sax-O-Mat et  ses finitions irréprochables, la Saxonia Automatique Grande Date semble donc être une montre en série limitée proche du sans-faute. Pourtant, ce n'est pas aussi simple. En fait, tout dépend de la façon d'analyser la montre.


Comme précisé précédemment, en la considérant dans l'absolu, elle possède peu ou pas de point faible. Malheureusement, une montre se situe toujours dans un contexte et il est difficile d'écarter le passé de la marque et les modèles antérieurs, surtout dans le segment où évolue Lange & Söhne. J'ai un principal reproche à faire à la Manufacture saxonne suite à la présentation de cette Saxonia, celui de n'avoir pas plus osé. Car si j'analyse cette Saxonia  plus dans une perspective historique, le bilan n'est pas aussi favorable. Je trouve dommage qu'une montre qui fait l'objet d'une série limitée de 25 exemplaires et qui va donc être vendue sans difficulté soit si proche de la Saxonia Automatique présentée en 2007. Seuls finalement de très légers détails diffèrent comme l'inscription Sax-O-Mat en courbe à 4 heures, les chiffres des dizaines dans le secteur de la trotteuse (les deux étant caractéristiques du style Langematik) ainsi que la minuterie.

Est-ce suffisant pour donner de l'intérêt à cette série limitée? Sans vouloir exiger de la part de Lange & Söhne que les séries limitées consacrent la mise en oeuvre systématique de nouvelles complications  comme ce fut le cas dans le passé avec la 1815 Emil Lange ou la 1815 Kalenderwoche, je pense que nous aurions pu espérer au moins un cadran plus audacieux, qui tranche plus par rapport à la proposition classique  cadran argent/boîtier or rose. Un cadran noir ou  bleu avec un boîtier en or gris ou platine aurait été plus adapté me semble-t-il.  Finalement, j'aurais trouvé cette Saxonia Automatique Grande Date beaucoup plus à l'aise dans la collection permanente (et personne n'aurait critiqué le retour du Sax-O-Mat!) que comme support à une série limitée à l'attention des boutiques Lange & Söhne du monde entier. La Saxonia Automatique Grande Date me laisse donc un sentiment mitigé: la montre est irréprochable et conforme aux critères de qualité de la marque mais demeure dans mon esprit l'impression que  l'opportunité d'une approche plus osée et ambitieuse a été ratée. Dommage!


La Saxonia Automatique Grande Date est disponible en or rose uniquement, dans le cadre d'une série limitée de 25 pièces et au sein des boutiques Lange & Söhne exclusivement.

Merci à l'équipe de la boutique Lange & Söhne de Paris.

Les plus:
+ le plus de retrouver le mouvement Sax-O-Mat dans le contexte d'une montre plus simple
+ la taille de 37mm, idéale pour une montre élégante
+ la qualité irréprochable de l'exécution
+ le zéro-reset

Les moins:
- la montre est trop proche de la Saxonia Automatique de 2007 ce qui n'en fait pas la série limitée la plus passionnante. Lange & Söhne devrait oser plus dans ces cadres précis pour proposer des montres qui se distinguent plus de la collection permanente actuelle.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Très belle montre. Est-ce le retour à des dimensions plus raisonnables ?
Il faut le souhaiter.

Je rêve d'une trois aiguilles à seconde centrale sans date en 37 mm.

Que Lange exhausse mon rêve.