Tissot: Heritage Prince Mechanical

La collection Heritage a pour but de revisiter les modèles phares de Tissot qui ont jalonné sa longue et riche histoire. La Tissot Heritage Prince en constitue assurément une des meilleures représentantes, puisant son inspiration dans la montre banane de 1916.

Rarement une montre aura aussi bien porté son nom! Du fait de la forme du boîtier, rectangulaire, longue et incurvée, la montre banane d'origine se caractérisait par sa propension à épouser le poignet de son heureux(se) propriétaire. Il faut rendre cet hommage à Tissot: l'esprit de la montre d'origine est fidèlement conservé à travers cette réédition. Contrainte du marché oblige, la Tissot Heritage Prince est proposée essentiellement avec un mouvement  quartz afin de contenir le prix de vente dans le segment habituel de la marque. Mais fort heureusement, des déclinaisons à remontage manuel et à boîtier en or sont également disponibles.


La version que je préfère est sans nul doute celle à cadran champagne/doré. La montre m'a séduit presque immédiatement grâce à sa couleur dominante qui se marie parfaitement avec l'or du boîtier. Compte tenu de son style Art Déco revendiqué et assumé, l'omniprésence de l'or, accentuée par la couleur du cadran passe sans souci à condition de ne pas être dérangé par ce côté un peu ostentatoire. Mais finalement, ce sont les chiffres arabes qui me plaisent le plus. Insérés entre l'ovale interne et le rectangle du boîtier, ils remplissent avec élégance et originalité le cadran. Leurs tailles différentes apportent une belle dynamique tandis que les 6 et 12 dominent de par leur présence et leur hauteur. Cette dynamique est importante pour la montre car il ne faut pas oublier qu'elle ne possède pas de trotteuse: un cadran trop sobre ou plus rigoureux aurait engendré l'ennui.

Les aiguilles poire indiquent le temps avec sobriété compte tenu de leurs petites dimensions. L'aiguille des heures suit la graduation de l'ovale interne qui améliore la lisibilité tandis que l'aiguille des minutes flirte avec le boîtier au niveau de l'axe médian horizontal.


Le boîtier contribue aussi à l'originalité de l'ensemble. Voici donc un intéressant paradoxe. Le design de la Tissot Heritage Prince approche le siècle d'existence mais il se distingue nettement dans le contexte d'aujourd'hui. L'aspect le plus surprenant est le décalage entre la largeur (26,8mm) et la longueur (49mm) du boîtier. Difficile de faire plus allongé: la Tissot Heritage Prince est à l'offre horlogère ce que le Chili est à la mappemonde! Sa forme incurvée est indispensable dans ce contexte afin que la montre puisse être portée avec confort ce qui est d'ailleurs le cas. Les courbes sont à la fois prononcées et douces. La très bonne surprise provient du verre hésalite puisque ce dernier suit la même forme que le boîtier tout en étant très légèrement surélevé: il favorise la qualité perçue de la montre. Enfin, la couronne en oignon peut sembler esthétiquement hors contexte évoquant plus une montre miliaire qu'une pièce élégante. Je trouve au contraire qu'elle se marie bien avec le boîtier en apportant son caractère tout en facilitant le remontage manuel.


La largeur mesurée du boîtier et sa forme incurvée rendent obligatoire l'utilisation d'un mouvement à remontage manuel de petit diamètre. C'est donc l'ETA 2660 qui remplit la mission d'animer la Tissot Heritage Prince. Il s'agit d'un mouvement basique et sans particularité si ce n'est son diamètre inférieur à 18mm. Sa réserve de marche de 45 heures est toutefois correcte pour une fréquence de 4hz compte tenu de la taille du calibre. Il se remonte sans souci grâce à la forme de la couronne.


Le prix autour de 3.000 euros se situe au-delà des prix habituels pratiqués par Tissot. Cependant, il peut se justifier car la montre ne manque pas d'atouts comme la jolie finition du boîtier en or et bien entendu, l'atmosphère très originale qu'elle dégage une fois mise au poignet. La Tissot Heritage Prince ne passe pas inaperçue et malgré son côté un peu voyant, son charme "rétro" finit par agir. Je la considère comme une des Tissot les plus réussies de ces dernières années car elle possède finalement peu d'équivalentes dans l'offre horlogère actuelle.

Merci à l'équipe Tissot pour son accueil à Baselworld 2013.

Les plus:
+ un style "rétro" Art Déco assumé et bien restranscrit
+ la finition du boîtier en or et du verre
+ une montre singulière dans le paysage horloger actuel
+ le plaisir de retrouver un mouvement à remontage manuel dans ce contexte

Les moins:
- un côté un peu ostentatoire
- le prix, même s'il demeure cohérent, est élevé par rapport au reste de la collection de Tissot

Commentaires