Carl F. Bucherer: Manero Power Reserve

La ligne Manero regroupe les montres classiques masculines de la collection Carl F. Bucherer. Mais "classique" ne veut pas dire poussiéreux et la Manero Power Reserve, qui fut dévoilée lors de la Foire de Bâle 2013 nous en apporte une nouvelle preuve.

A vrai dire, les différences esthétiques entre les lignes Patravi (qui se veut plus originale) et Manero peuvent parfois s'estomper. L'organisation du cadran de la Manero Power Reserve aurait très bien pu se retrouver dans le contexte d'une montre Patravi sans que cela ne semble incongru bien au contraire. Le cadran argenté est d'ailleurs le composant clé de cette Manero. Il parvient à mélanger des détails classiques comme la finition en rayons de soleil et les index appliqués avec des éléments beaucoup plus originaux comme la position des affichages. Ces emplacements pour le moins inhabituels constituent la marque de fabrique de Carl F. Bucherer. Ils nécessitent une petite période d'accoutumance mais très vite, le pli est pris!


Le cadran est organisé par paires: une paire de guichets à gauche qui rassemble la grande date à 11 heures et le jour de la semaine à 9 heures, une paire de sous-cadran à droite avec la trotteuse à 6 heures et l'indicateur de la réserve de marche à 3 heures. Ce dernier est incliné pour respecter la cohérence du design et soutenir l'orientation des lignes qui rassemblent les affichages. L'ensemble est équilibré et harmonieux. L'originalité des emplacements apporte l'effet de style qui sort la montre du classicisme bon teint.

Le diamètre du boîtier en acier est de 42,5mm. Je regrette cette taille que je trouve trop importante compte tenu de la destination de la montre. Une taille de 40mm aurait suffi selon moi et aurait surtout permis de mieux distinguer cette Manero d'une Patravi. Quelques détails trahissent ce diamètre important comme la position de la trotteuse ou même de l'aiguille de la réserve de marche. Cependant, les designers ont réussi avec talent à réduire la perception de la taille au niveau du cadran. Ce dernier est composé de 3 zones distinctes qui cassent l'uniformité et qui donnent l'impression que les affichages ne sont pas aussi proches du centre qu'ils ne le sont réellement. La première zone est la minuterie périphérique ponctuée de petites hémisphères qui accompagnent les index appliqués de la zone intermédiaire. Les affichages se retrouvent concentrés dans la zone centrale qui est perceptible grâce à sa teinte légèrement plus claire. Les aiguilles "glaive" se marient idéalement avec les index et apportent leur touche d'élégance. Les finitions sont très satisfaisantes et j'ai pris du plaisir à observer les détails du cadran qui au final, est tout sauf ennuyeux.


L'autre atout de la Manero Power Reserve est évidemment son mouvement CFB A1011: en effet, c'est la première fois qu'une Manero accueille un mouvement de manufacture. Ce mouvement possède les avancées techniques propres au CFB A1002 dont il est une déclinaison. Il se caractérise par le rotor périphérique sans fixation centrale qui permet de concilier le remontage automatique avec la vision sans contrainte des formes anguleuses de ses ponts. Les éléments innovants se distinguent aisément. Je retrouve ainsi l'Incabloc visible côté pont qui équipe la roue de transmission dont le but est de conduire l'énergie de la masse oscillante au rouage de remontoir.


L'organe régulant est accompagné du "Central Dual Adjusting System" qui le protège contre les chocs et qui permet son réglage fin par le biais d'un seul ajustement nécessitant malheureusement une clé spéciale. Le mouvement est très agréable à regarder car il présente un style résolument contemporain et plutôt original, tout en étant très proprement fini. Sa fréquence est de 3hz et sa réserve de marche de 55 heures ce qui est pour moi un peu court pour un mouvement de conception récente.

La Manero Power Reserve se porte sans souci malgré sa taille grâce à la forme plongeante des cornes. La qualité de la finition du cadran se ressent instantanément grâce aux différentes teintes des 3 zones qui le composent et aux éléments appliqués. Il s'agit finalement d'une montre très homogène, beaucoup plus polyvalente que son appartenance à la ligne Manero pourrait le laisser supposer. Cependant, je maintiens qu'un diamètre de 40mm aurait été suffisant et aurait peut-être encore mieux mis en valeur le positionnement original des affichages. Malgré cette réserve, la Manero demeure une montre de qualité, équipée d'un mouvement de manufacture intéressant et d'un cadran inhabituel pour une pièce classique.


Merci à l'équipe Carl F. Bucherer pour son accueil pendant la Foire de Bâle 2013.

Commentaires