Gustafsson & Sjögren: Winter Nights Edition Purists

Patrick Sjögren, l'horloger et Johan Gustafsson, le coutelier, se sont rencontrés en 2007 et très vite, ils décidèrent de combiner leurs talents pour produire des montres qui mettraient en valeur leur passion partagée pour l'artisanat traditionnel scandinave.

Depuis plusieurs années les montres Gustafsson & Sjögren (GoS) se caractérisent par leur approche esthétique unique fondée sur les multiples possibilités de motifs et de décorations qu'offre l'acier damassé. Partant d'une base horlogère sans complication, Gustafsson et Sjögren travaillent les cadrans, les boîtiers et les aiguilles pour nous proposer un résultat surprenant qui parvient à nous transporter dans un univers nordique mystérieux, envoûtant et presque mélancolique. Le plus difficile dans ce genre de démarche est de trouver la bonne alchimie. Il y a un subtil chemin à trouver entre le sentiment de ne pas aller assez loin dans l'originalité et le style démonstratif lourd. La grande force de Gustafsson et Sjögren est d'avoir réussi à l'emprunter car le dosage des différents éléments décoratifs est parfait, chaque composant rentrant en harmonie avec les autres.


La collection Nordic Seasons qui revisite les quatre saisons à travers de spectaculaires jeux de couleurs et dont chaque modèle est produit en 5 exemplaires a donné un coup de projecteur mérité sur les montres GoS. La façon dont les aciers damassés du boîtier et du cadran cohabitent, le contraste entre leurs couleurs du cadran et le rendu neutre du boîtier,  entre le motif central et celui de la lunette, la touche de relief apporté par les aiguilles, les index et l'indicateur de marche, tous ces détails contribuent au sentiment de se trouver face à une montre  fidèle à l'objectif que ses créateurs veulent atteindre.


La Winter Nights Edition Purists s'inscrit dans la lignée de la collection Nordic Seasons tout en allant encore plus loin dans l'ambition esthétique en s'attaquant franchement à la décoration du mouvement. En effet, la Winter Nights semble de prime abord très proche d'une Nordic Seasons. Je retrouve ainsi avec plaisir le boîtier d'une diamètre de 45mm, l'anneau des index qui me fait penser à une couronne médiévale, la forme agressive et pourtant élégante des aiguilles et l'indicateur de marche, que je n'ose appeler trotteuse qui n'est pas sans évoquer le shuriken d'Harry Winston... Incontestablement, je suis en terrain connu. Et pourtant, en retournant la montre, quel changement radical!

Grâce à l'utilisation d'un mouvement exclusif développé par Martin Braun et Patrick Sjögren, la Winter Nights Edition Purists propulse GoS dans une nouvelle dimension, celle où une cohérence totale se crée entre la mécanique et l'esthétique.


Le mouvement GoS caliber 1 possède des caractéristiques similaires à l'Unitas de la collection Nordic Seasons: un diamètre de 36mm, une basse fréquence (2,5hz) et une réserve de marche de 72 heures. Ce n'est donc pas vraiment du point de vue des performances pures que se situe la plus-value du mouvement même s'il est toujours appréciable d'un posséder un avec une certaine exclusivité et que son contenu horloger, Martin Braun oblige, est solide. A vrai dire, son principal atout est la liberté d'intervention qu'il donne à Johan Gustafsson. La platine principale et les ponts en acier damassé donnent l'impression de former une platine 4/5. Leurs motifs rappellent bien entendu ceux se trouvant du côté face de la montre tout en étant différents. Leur continuité apporte la preuve du soin apporté aux détails. Vous noterez que la forme particulière de l'indicateur de marche est reprise sur le rochet tel un rappel du cadran. Les dents du rochet et de la roue de couronne ont été revues. Enfin, Johan Gustafsson a même réussi à rendre discret l'incabloc ce qui n'est pas une mince affaire. J'apprécie beaucoup la beauté de ce mouvement, à la fois simple dans son architecture mais complètement magnifié par sa décoration inhabituelle et raffinée.


Si la montre dans son ensemble incarne parfaitement l'artisanat traditionnel, quelques détails trahissent la conception contemporaine du mouvement. Tout d'abord, l'indicateur de réserve de marche, symbolisé par une aiguille très discrète est situé sur la platine du mouvement. Aucune graduation n'a été apposée afin de profiter pleinement de l'acier damassé. Ensuite, l'ancre et la roue d'ancre sont en silicium.

D'autres différences plus subtiles existent entre la Winter Nights Edition Purists et ses devancières de la Nordic Seasons: l'épaisseur légèrement supérieure du boîtier (12,5mm vs 11mm) et la couronne un poil agrandie pour faciliter sa manipulation.


En revanche, un élément fondamental n'a pas changé: c'est tout simplement la beauté de la montre une fois mise au poignet. Le motif rappelant le grain du bois semble s'animer en fonction de la lumière, la lunette séduit par sa subtilité et la couronne se détache de l'ensemble grâce à sa couleur plus soutenue. Je comprends mieux comment Gustafsson et Sjögren ont réussi à trouver le parfait équilibre. La simplicité de la montre sert de cadre idéal à l'expression de leurs talents et évite tout effet baroque malvenu. Malgré la complexité du motif du cadran, les aiguilles, les index et l'indicateur de marche en or se distinguent nettement et la lisibilité de la montre demeure tout à fait satisfaisante. Tout le reste n'est qu'un magnifique mélange de formes, de couleurs, la Winter Nights devenant une sorte de kaléidoscope.

La Winter Nights Edition Purists est personnalisable:


Jamais finalement les réalisations respectives de Gustafsson et Sjögren n'ont été aussi imbriquées.  Le plus grand atout de la Winter Nights Edition Purists est de permettre cette fusion tout en conservant le même plaisir visuel provoqué par le cadran et la lunette. Je fus séduit par l'harmonie des couleurs, par la chaleur de l'or qui rehausse tout en douceur les teintes du cadran, par le diamètre imposant du boîtier, rendu nécessaire pour profiter pleinement des décorations, par l'originalité esthétique du mouvement... Simple et complexe à la fois, surprenante mais raffinée, la Winter Nights Edition Purists est selon moi une des montres les plus artistiquement abouties de ces dernières années. Dommage qu'elle ne soit disponible que dans le cadre d'une série limitée de 10 exemplaires!

Merci à Patrick Söjgren pour son accueil pendant la Foire de Bâle.

Commentaires