Vacheron Constantin: Patrimony Traditionnelle Petite Seconde Platine

Vacheron Constantin a dédié la plus grande partie de sa collection du SIHH 2013 aux montres féminines mais les hommes n'ont pas été oublié comme le prouve cette nouvelle version de la Patrimony Traditionnelle Petite Seconde. Certes, du point du vue horloger, elle ne présente strictement rien de nouveau par rapport aux autres modèles équipés du mouvement 4400. Cependant, elle se distingue par une très jolie combinaison de couleurs créée par le cadran gris ardoise et le boîtier en platine.

Loin d'être une montre aux couleurs neutres, cette Patrimony Traditionnelle surprend par la richesse chromatique de son cadran. Les index et croix de Malte appliqués se distinguent nettement par leur côté lumineux alors que le fond du chemin de fer de la minuterie surprend par son aspect sombre. C'est donc une véritable palette de gris qui s'offre à notre regard que les photos, prises dans des conditions de lumière difficiles, traduisent qu'imparfaitement.

J'ai toujours apprécié la Patrimony Traditionnelle Petite Seconde et ce, quelque soit la matière de son boîtier. J'aime la chaleur de la version en or rose, la discrétion de la version en or gris. La version Platine est la plus subtile, c'est également celle qui du fait du gris dominant a la taille perçue la plus petite.

Avec ses 38mm de diamètre et son épaisseur de 7,9mm, le boîtier Patrimony est dans ce contexte un modèle d'équilibre et de raffinement. La taille est idéale pour une montre simple, suffisamment grande pour profiter des détails du cadran tout en restant dans des proportions  raisonnables compte tenu du diamètre propre du mouvement 4400 (28,6mm). Le ratio entre les deux diamètres (38/28,6) favorise ce sentiment d'harmonie. Imaginez qu'une autre très célèbre manufacture genevoise n'hésite pas à utiliser un mouvement à remontage manuel d'un diamètre inférieur à 22mm dans un boîtier équivalent: la sanction est immédiate, l'emplacement de la trotteuse traduit immanquablement cette inadéquation.

Le mouvement 4400 est très agréable à utiliser au quotidien grâce au plaisir au remontage qu'il procure et à sa réserve de marche de 65 heures qui donne une bonne marge de sécurité. Sa finition est discrète et sans défaut: les anglages et les côtes de Genève sont très proprement exécutés et même si j'aurais apprécié quelques formes de ponts un peu moins "faciles", le mouvement 4400 n'en demeure pas moins très agréable à observer.

L'élégance toute en retenue de cette Patrimony Traditionnelle s'apprécie lorsqu'elle est mise au poignet. Les aiguilles  Dauphine brode très joliment le temps et s'accordent avec les index appliqués. Le guillochage circulaire du secteur de la trotteuse apporte une petite touche d'animation générée par les effets de lumière. Quand au cadran gris, selon l'inclinaison du poignet, il tranche plus ou moins avec le boîtier. Enfin, malgré l'utilisation du platine qui l'alourdit, la montre demeure confortable: il s'agit avant tout d'une montre simple à 3 aiguilles et la différence de poids par rapport aux modèles en or n'est pas aussi significative qu'avec des montres plus volumineuses.

Cette Patrimony Traditionnelle m'a globalement séduit par sa subtilité et son élégance. C'était donc du côté du petit monde horloger et de Vacheron Constantin en particulier qu'il fallait trouver ces derniers temps les 50 nuances de gris un peu excitantes!

Merci à l'équipe Vacheron Constantin pour son accueil au cours du SIHH 2013.

Commentaires

Anonyme a dit…
magnifique de sobriété

merci pour ce partage
Renarddu25 a dit…
Et dieu sait que c'est plus excitant que le roman :), heureusement que je n'ai pas les moyens car entre une 1815, cette vacheron et une calatrava, le choix serait bien compliqué. Mais j'avoue que ce cadran gris est superbe.