Hublot: Classic Fusion Squelette 42mm

La Classic Fusion Squelette est sans aucun doute une de mes Hublot préférées. Dévoilée en 2012, elle marque une orientation de la marque vers un style plus élégant et une meilleure mise en valeur du contenu horloger. Lorsque je la découvris pour la première fois, je fus immédiatement séduit par son design élancé et par le rendu du cadran "Squelette" qui définit une atmosphère très contemporaine fidèle à l'image de Hublot.

La montre n'est pas à proprement parler un véritable squelette puisque les éléments du mouvement ont été usinés tels quels et n'ont pas fait l'objet du travail décoratif consistant à ouvrir les platines et les ponts. Mais qu'importe puisque le résultat est convaincant! La finition n'est certes pas aussi impressionnante que celle d'une Audemars Piguet 15305 mais l'aspect brut et géométrique du cadran, les index appliqués et la trotteuse décalée  forment un ensemble cohérent et non dénué d'originalité.


Le bilan aurait pu être parfait mais au fond de moi, j'ai  regretté dès le départ le diamètre imposant (45mm) qui me semble hors de propos pour une telle montre. Tout d'abord, il conduit à un rapport diamètre/épaisseur élevé conduisant à un léger sentiment de disproportion. Ensuite, le boîtier est trop grand pour une réinterprétation moderne et audacieuse de la montre 3 aiguilles.

La version 42mm qui vient d'être présentée est assurément beaucoup plus équilibrée. Grâce à son diamètre plus contenu, ses proportions apparaissent comme plus harmonieuses sans réduire l'impact visuel du cadran. En effet, seule la section circulaire périphérique du cadran a été retirée. Le résultat est plus agréable  car le mouvement rejoint cette fois-ci la lunette sans artifice: sa taille apparaît comme adaptée à celle du boîtier. La longueur des index reste peu ou prou la même et du fait du retrait de la section périphérique sur laquelle ils mordent dans la version 45mm, ils pénètrent plus vers l'intérieur du mouvement.


Le gain esthétique est moins perceptible lorsque nous retournons la montre car le mouvement  est très bien intégré côté ponts dans la Classic Fusion Squelette d'origine. La lunette arrière recouvre légèrement  le mouvement comme le prouve la position du balancier. La finition est évidemment identique à celle de la version 45mm et cohérente avec le rendu du cadran.


C'est bien au poignet que la nouvelle taille s'apprécie le plus: la montre est plus élégante ainsi. Je pouvais craindre qu'elle perde un peu de son originalité mais c'est presque le contraire qui se passe. En devenant plus petite, la Classic Fusion Squelette concentre les détails et le rôle du cadran s'en trouve renforcé.   Le boîtier tombe mieux sur mon poignet et la montre devient véritablement polyvalente, à l'aise dans un contexte très formel ou avec une tenue plus décontractée. J'ai plus de mal à concevoir la version 45mm avec un costume compte tenu de sa taille un peu excessive mais c'est un point de vue purement personnel.

Hublot a donc fait un excellent choix en proposant la Classic Fusion Squelette dans un boîtier de 42mm. Grâce à un meilleur respect des proportions et à l'harmonie qu'elle dégage, elle supplante sans difficulté dans mon esprit la version d'origine.


La Classic Fusion 42mm est disponible en titane et en King Gold (avec la possibilité d'utiliser un bracelet du même métal)  et peut-être que les nouvelles déclinaisons de la version 45mm de cette année lui seront également dédiées dans le futur.

Merci à l'équipe Hublot France.

Commentaires

Renarddu25 a dit…
Merci pour cette présentation François-Xavier. Pourrais-tu nous dire sur quel calibre est basé ce modèle ? Merci.
Bonjour. Il s'agit du HUB1300, un mouvement exclusif. Ma compréhension était qu'au départ il était produit par La Joux-Perret. Je ne sais pas si sa production est réintégrée chez Hublot maintenant.

A+
VincentG a dit…
Bonjour,
Bravo pour cette magnifique revue.
J'adore la montre mais je ne la trouve pas sur le site de Hublot.
Pourriez-vous me donner la référence et une idée du prix ?
Merci d'avance.
Renarddu25 a dit…
Merci pour l'info. Je ne suis vraiment pas fan de la marque pour de multiples raisons mais c'est ce genre de produits qui me pousse à plus m'y intéresser.