Très bonne année 2013 !

Chers lecteurs, la planète horlogère tourne décidément de plus en plus vite. Avec tous les communiqués de presse pré-SIHH, j'ai déjà l'impression que 2013 a débuté depuis plusieurs semaines. Cela traduit surtout une volonté pour les marques d'être présentes médiatiquement parlant tout au long de l'année dans un environnement de crise et de concurrence exacerbée qui n'autorise aucune respiration.

Dans ce contexte, plus que jamais, il est important d'arriver à faire le tri entre vraies nouveautés et fausses innovations grâce à une observation réelle et personnelle des montres présentées.  Comme toujours, je m'attacherai à ne vous parler que de montres vues et manipulées, condition minimum à l'écriture d'un article pertinent.

En attendant de découvrir très rapidement maintenant les nouveautés du SIHH, je vous adresse ainsi qu'à tous vos proches tous mes meilleurs voeux pour 2013, que cette nouvelle année vous apporte santé, bonheur, prospérité et bien sûr de belles montres! Mais pour que ce dernier souhait se réalise pour le plus grand nombre d'entre nous, il faudrait que les marques commencent à réaliser que le décalage entre l'augmentation des prix et l'évolution du contenu horloger devient un peu trop manifeste aux yeux des amateurs. Un retour à plus de modération et de raison serait le bienvenu d'autant plus qu'il permettrait d'anticiper le futur rééquilibrage géographique des ventes: à force de ne se focaliser que sur certains marchés, des marques se mettent en danger en étant trop sensibles à un retournement éventuel d'une clientèle locale. Celles qui au contraire ont réduit ce risque en répartissant de façon plus homogène leurs ventes dans le monde sont aujourd'hui dans une stratégie plus pérenne.


Commentaires