dimanche 30 septembre 2012

Quelques phases de lune marquantes

Le 30 septembre 2012 est jour de pleine lune. Le calendrier me donne l'opportunité de vous présenter une petite sélection des montres à affichage des phases de lune qui ces derniers mois m'ont marqué, séduit par leur originalité et leur charme. La complication a peu d'utilité si ce n'est qu'elle peut éventuellement apporter des explications sur nos changements d'humeur! En revanche, elle permet de décorer les cadrans, de leur donner une touche de poésie ou de mystère grâce à un très large éventail de représentations graphiques ou de méthodes d'affichage.

1) Phases de lune classiques: Patek 5205

Voici une représentation on ne peut plus simple mais qui est totalement cohérente avec l'organisation rigoureuse du cadran de cette Patek Calendrier Annuel. Dans le cadre d'une montre relativement compliquée, la simplicité de cet affichage est de bon aloi évitant de surcharger le cadran tout en lui donnant un soupçon de légèreté.


2) Phases de lune compliquées: Patek 6102P

Non seulement la Celestial affiche les phases de lune mais elle indique aussi l'heure de passage de la Lune au méridien ainsi que son mouvement angulaire. La montre propose un décor quasiment onirique qui magnifie totalement le parcours de notre satellite.





3) Phases de lune précieuse: De Bethune DB25s Joaillerie

La Lune tri-dimensionnelle  de De Bethune se pare de 44 diamants et de 44 saphirs bleus pour devenir un astre qui illumine le cadran. Jamais la Lune n'a été aussi précieuse.

 

4) Phases de lune précises: Moser Perpetual Moon

Moser joue sur un registre différent avec un affichage à la précision redoutable (une divergence d'une journée tous les 1027 ans) et un système de correction ne perturbant pas le fonctionnement de la montre grâce à un accouplement à ressort enroulé. Une belle performance technique la classant parmi les plus précises, au même titre qu'une 1815 Emil Lange. Cependant, elle ne possède pas le charme incomparable de cette dernière.




:

5) Phases de lune les plus énigmatiques: MOONMACHINE

Quand Stepan Sarpaneva rencontre Max Büsser, le résultat ne peut être que décoiffant! La Lune énigmatique, à l'âme nordique, de Stepan Sarpaneva prend une nouvelle dimension dans le contexte sensuel et tout en rondeur d'une HM3 utilisant l'affichage de la Frog. La MOONMACHINE est surprenante, déroutante et séduisante.



6) Phases de lune qui jouent à cache-cache: De Grisogono OtturatOre

L'OtturatOre rassemble 4 montres en une: libre au propriétaire de cette pièce au design très particulier, d'afficher ou non les phases de lune! Une pression sur le poussoir et une nouvelle complication apparaît grâce à un très ingénieux mécanisme de rotation du cadran. Attention cependant à ne pas rater la pleine lune, ce serait dommage!



Cette sélection ne se veut nullement exhaustive mais comme vous pouvez le constater, il suffit de quelques pièces pour appréhender l'extraordinaire diversité du traitement de cette complication. C'est d'ailleurs tout cela l'intérêt de l'horlogerie: les chemins empruntés pour atteindre un objectif sont multiples et variés et chaque solution a sa pertinence. Seuls l'imagination et le talent des créateurs et des horlogers définissent les limites du champ des possibles.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Sympa cette sélection ! Je suis curieux de voir celle que tu ferais avec d'autres thèmes (forme de boîtier, matériau...) ou complications. Et comme toujours, c'est un plaisir de te lire.