mercredi 8 août 2012

Hublot: King Power Usain Bolt

9 secondes et 63 centièmes: telle est la performance réalisée par Usain Bolt lors de la finale du 100 mètres des Jeux Olympiques de Londres qui lui permit de conserver son titre de champion. Soyons honnêtes, le temps nécessaire à Hublot pour imaginer la montre dédiée au sprinter jamaïcain n'a pas dû être bien long non plus. Et pourtant! Dans la longue série des séries limitées de Hublot, cette King Power se distingue par quelques petits détails originaux qui en relèvent son intérêt.

Evidemment, le contenu horloger n'a pas bougé d'un iota par rapport à d'autres King Power telles que la Dwayne Wade ou la F1 India utilisant également le mouvement HUB4100. Je regrette d'ailleurs que Hublot n'ait pas dédié à un champion de la trempe de Bolt son mouvement Unico. Le HUB4100  est loin d'être un mauvais mouvement. Il s'agit après du 7750 à la sauce Lajoux-Perret et à ce titre, aucune mauvaise surprise n'est à craindre: il fonctionne sans souci et sa fiabilité n'est plus à prouver. Mais un mouvement plus exclusif aurait sûrement été plus conforme au formidable palmarès de Bolt.

Je perçois deux explications derrière ce choix. La première, évidente, est la volonté de mettre le prix en cohérence avec les autres séries limitées sur base HUB4100, plus abordables que celles utilisant l'Unico. Le public visé est peut-être moins fasciné par le contexte du mouvement que par exemple un fan d'un sport mécanique qui appréciera avec l'Unico la possibilité d'observer la roue à colonne côté cadran et qui sera ainsi  prêt à mettre une somme plus élevée pour acquérir la montre.

La seconde  est qu'un cadran plein se prête mieux au travail décoratif de Hublot et que dans ce contexte, le HUB4100 suffit amplement.

Le principal atout de cette King Power est que non seulement elle se reconnaît au premier coup d'oeil mais qu'en plus elle s'identifie très facilement au champion. Cela est dû au jeu de couleurs très particulier et au bracelet à l'aspect unique. Compte tenu du sentiment de puissance et d'explosivité développé par Usain Bolt, le boîtier King Power de 48mm de diamètre s'imposait de lui-même. Réalisé en céramique noire microbillée, il crée avec le cadran noir mat un ensemble homogène dont l'ensemble a pour but de mettre en valeur les détails colorés qui définissent le caractère de la montre et la personnalité à laquelle elle rend hommage. 

Le rehaut poudré d'or se distingue facilement: il symbolise évidemment le palmarès impressionnant de Bolt et ses multiples médailles d'or sur 100, 200 mètres ou sur le relais acquises depuis plusieurs années lors des Jeux Olympiques ou des championnats du Monde d'Athlétisme. Puis les compteurs des minutes et des heures mettant côte à côte leurs graduations jaunes et vertes rappellent avec le fond du cadran les couleurs du drapeau de la Jamaïque. Enfin, la trotteuse permanente à 9 heures est décorée par la fameuse silhouette de Bolt en train d'effectuer son geste fétiche. Cette silhouette étant en gris météore, elle reste relativement discrète, se fondant dans le noir du cadran.

 Elle se retrouve de façon beaucoup plus visible à l'arrière de la montre, sur le fond saphir qui dévoile le HUB4100 et son rotor noir. La silhouette bouche un peu  la vue mais comme le mouvement n'est pas d'une beauté stupéfiante, ce n'est pas bien grave.

Mais le détail que personne ne peut rater, qui saute aux eux, qui les éblouie presque, est le bracelet qui brille de mille feux. C'est à se demander même si la montre dans son ensemble n'est pas qu'un unique prétexte pour permettre d'arborer fièrement ce bracelet. Il faut dire que de la même façon qu'avec la King Power Manchester United qui comporte des bouts de pelouse d'Old Trafford, Hublot a tenu à apporter une touche intimement liée à Bolt. Le bracelet en caoutchouc noir est ainsi recouvert par le même cuir synthétique doré qui est utilisé pour ses chaussures. Bref, Hublot a trouvé le chemin pour que le cuir quitte les pieds pour se retrouver aux poignets. Cela va sans dire, ce bracelet est l'antithèse de la discrétion, rendant la montre ostentatoire. Et ce n'est pas le contraste avec le boîtier qui va atténuer cette impression! Mais il a une immense vertu: il permet à cette série limitée de franchement se distinguer des autres! Ici pas de petit détail qui change par rapport à une autre, la King Power Usain Bolt pétarade... et c'est cela qui finalement la rend cohérente avec le champion jamaïcain qui derrière tout son talent, toute la rigueur dont il fait preuve dans son entraînement, tout le travail qu'il fournit, possède un côté showman, voire exubérant qui lui permet encore plus facilement de séduire les foules et d'attirer les sponsors.


Enfin, je dois hélas vous le confirmer: la King Power Usain Bolt ne fait pas courir plus vite! Ou plutôt, ce que Hublot espère secrètement, c'est que les fans du sprinter se précipitent dans leurs boutiques favorites pour acquérir les 250 exemplaires de cette série limitée. En ce qui me concerne, je trouverai une autre occasion de faire du sport.

Merci à l'équipe de la boutique Chronopassion pour son accueil.

Aucun commentaire: