dimanche 10 juin 2012

De Grisogono: Tondo by Night

Et si une des montres les plus réjouissantes du dernier Salon de Bâle était cette Tondo by Night? Ce n'est pas une collection que nous propose De Grisogono avec ce dernier modèle mais bel et bien un arc-en-ciel de 6 couleurs éclatantes!

Evidemment, il ne faut pas s'attendre avec la Tondo by Night à une révolution horlogère. Cependant, De Grisogono a un vrai savoir-faire, une capacité à trouver la formule magique lorsqu'il s'agit de créer des montres originales et amusantes. Et ça marche de nouveau grâce à une idée très simple: la Tondo by Night brille de mille feux la nuit la transformant en accessoire indispensable pour toute clubbeuse qui se respecte!

A la base qu'avons-nous? Une montre toute simple à deux aiguilles mais qui fourmille de multiples détails la rendant irrésistible au poignet de la gent féminine. Tout d'abord, le boîtier est légèrement ovale lui conférant une touche de caractère. Sa taille est importante (49x43x12mm) mais cette exubérance fait partie du style de la maison.

Ensuite, le mouvement (un ETA2892) est inversé afin de positionner la masse oscillante côté face. Cette inversion permet à la fois d'animer le cadran (la montre n'a pas de trotteuse) et de définir une nouvelle surface à sertir. Car une des surprises que propose la Tondo by Night est le double-sertissage sur la lunette et sur le masse. Les pierres précieuses disposées en 3 rangées sur la masse virevoltent, s'animent alors que les 48 gemmes sur la lunette délimitent la surface sur laquelle elles évoluent créant ainsi un très joli jeu de lumière aux différents éclats. Symbole de la marque, le diamant noir orne la couronne tel un cabochon.


Les grains du bracelet en galuchat semblent prolonger le sertissage au-delà du boîtier et contribuent à la réussite du design.

Le clou du spectacle est incontestablement le traitement du boîtier. Ce dernier utilise un matériau élaboré avec un laboratoire externe, le "Pearly Photoluminescent Composite Fiberglass" (PLF) qui, combiné avec l'insertion de particules de nacre lui permet de devenir entièrement luminescent. La boucle est réalisée de la même façon si bien que même dans la plus grande obscurité, les formes de la Tondon by Night se dessinent grâce à un halo de lumière. C'est bien dans ce contexte que la montre prend toute sa dimension  devenant à la fois mystérieuse et scintillante.

 Les 6 couleurs proposées sont le blanc, le jaune, le rose, le vert, le violet et l'orange et évoquent l'été par leur côté brillant et pastel. En fonction de l'ambiance chromatique, De Grisogono adapte la nature des pierres utilisées pour le sertissage. Ainsi, diamants blancs, saphir jaunes, saphirs oranges, saphirs roses, améthystes et tsavorites se succèdent selon l'harmonie à créer.


La Tondo by Night est pour moi une réussite car révélant le bon côté de De Grisogono: elle parvient à se distinguer de la production pourtant fort importante de montres serties sans tomber dans le piège du sertissage excessif ou du design alambiqué. De Grisogono a choisi la voie du caractère grâce au boîtier, de l'animation grâce à la masse apparente, de la luminescence grâce aux matières. Le choix d'un mouvement automatique est judicieux car répondant à une demande croissante des clientes et s'imbriquant avec cohérence dans le design. L'ensemble est à la fois simple et audacieux, rigoureux et amusant. La Tondo par Night ne brillera peut-être qu'un seul été ne s'inscrivant absolument pas dans l'intemporalité. Mais qu'importe! Car tel un feu d'artifice, elle provoquera de belles sensations le temps qu'elle durera! Pour les clientes séduites par une telle originalité, le plus dur finalement sera de choisir la couleur la plus assortie aux tenues estivales.

Merci à l'équipe De Grisogono pour son accueil pendant la Foire de Bâle.

Aucun commentaire: