De Bethune: DB25s Joaillerie

Je ne vais pas tourner autour du pot pendant des heures: la DB25L (à phases de lune) dans sa version à cadran bleui à la flamme est assurément une des plus belles montres que j'ai pu voir ces dernières années. Non seulement son contenu horloger est solide et innovant mais de plus elle dégage un charme irrésistible grâce à son éblouissant cadran constellé et à sa lune sphérique. Et puis, il s'agit d'une vraie montre de roi, c'est-à-dire une montre où le nom de l'artisan qui l'a conçue n'est pas inscrit sur le cadran.

La dimension quasi-onirique de la DB25L définit un contexte idéal pour la faire évoluer en pièce sertie. Cependant cette démarche n'est pas sans risque compte-tenu de la perfection de la montre d'origine. Tout l'art de De Bethune a consisté à apporter la magie des pierres sans briser la sérénité et l'harmonie du cadran. C'est ainsi que la DB25s Joaillerie est née.


La DB25s Joaillerie possède un boîtier de 40mm soit 4mm de moins que la DB25L et 1mm d'épaisseur en plus. Ce n'est pas la première fois que De Bethune s'aventure dans la réduction de ses boîtiers puisque plusieurs prototypes de montres de cette dimension avaient été présentés les années précédentes. Ce diamètre plus contenu change radicalement l'approche stylistique puisque la DB25s Joaillerie ne possède plus le côté élancé de la DB25L faisant incontestablement plus ramassée et moins fine. Mais ce changement a une vertu: le boîtier "tambour" met en valeur la présence tout le long de la carrure de 61 saphirs baguette bleus. Ces saphirs complètent, décorent le boîtier avec subtilité et se fondent dans le design général de la montre avec beaucoup de discrétion. Leur couleur, en totale cohérence avec celle du cadran est apaisante et constitue une sorte de prolongement du ciel étoilé.

 Le cadran prend une nouvelle dimension grâce aux 21 diamants (dont 12 font office d'index) qui l'illuminent par leur éclat et qui se mélangent avec les étoiles en or gris. Et comment ne pas évoquer la représentation de la lune? Elle conserve sa principale propriété, sa constitution en deux hémisphères de couleurs différentes grâce à 44 diamants et à 44 saphirs bleus qui remplacent le titane et l'acier bleui habituels. La lune devient ici une étoile vivante, une sorte de soleil qui éclaire par ses reflets et qui attire le regard.

Le plus étonnant dans cette DB25s Joaillerie est que la présence de ces  saphirs et diamants ne trouble nullement la quiétude de la montre. Ici, il n'y a aucune agressivité visuelle, tout est douceur, beauté et équilibre. Les pierres sont au service de l'esthétique et à aucun moment ne se mettent sur le devant de la scène au détriment des atouts majeurs de la DB25L: la forme sphérique de la lune et le large éventail de nuances de bleu du cadran selon l'inclinaison de la lumière.

 En toute logique, le mouvement DB2105 équipe la DB25S Joaillerie. Grâce à ses deux barillets, clairement visibles, il propose une réserve de marche de 6 jours, la fréquence étant de 4hz. Son architecture, très particulière, permet de clairement distinguer les différents brevets développés par Denis Flageollet: le balancier en silicium/platine avec une courbe terminale du spiral plate, le système triple pare-chute et donc le double barillet autorégulateur. Les ponts en titane, excellemment finis, lui confèrent un côté très contemporain grâce à leur effet miroir.


La DB25s Joaillerie est pour moi l'exemple d'une pièce sertie réussie car subtile et envoûtante, avec des pierres parfaitement mises en scène. Dans son communiqué de presse, De Bethune parle de la "féminisation" de la DB25L. Cela peut être considéré comme allant de soi du fait du sertissage et de la taille contenue. Mais je trouve finalement cette idée réductrice. La DB25s Joaillerie demeure une montre de 40mm de diamètre ce qui reste relativement important. Et la discrétion des pierres fait qu'elle peut tout à fait être portée par un homme à la recherche d'une montre particulière et précieuse. Je n'aurais pas insisté au bout du compte sur cet aspect en soulignant plutôt que son caractère magique s'adresse tant aux amatrices qu'aux amateurs de belle horlogerie.

Merci à l'équipe De Bethune pour son accueil pendant la Foire de Bâle 2012.

Commentaires