Bell&Ross: PW1 Répétition 5 minutes

La PW1, qui rend hommage aux montres de poche du début du siècle dernier, a su trouver sa place dans la collection de Bell&Ross en devenant presque un objet de mode lorsqu'il est porté autour du cou grâce à sa lanière et son fourreau en cuir de veau... une façon détournée et surprenante, notamment adoptée par ces dames, de profiter de cette montre et qui contribue à son succès.


Au cours de la Foire de Bâle 2012, Bell&Ross dévoila une nouvelle version de la PW1 en série limitée dont la complication additionnelle, une répétition 5 minutes, renforce le côté ludique. J'ai bien senti à travers cette montre qu'il s'agissait d'un projet qui tenait à coeur à Carlos Rosillo qui prend toujours beaucoup de plaisir à présenter les montres de poche à répétition qu'il a pu trouver en chinant.

Cette PW1 se différencie de sa devancière par sa couleur de cadran et par la présence du verrou (en fait un poussoir gâchette) sur le côté. Le boîtier conserve en revanche le même diamètre de 49mm. Du point de vue mécanique, la recette est très connue puisque le mouvement de base est l'Unitas 6497 déjà utilisé dans la PW1 initiale. Le module de répétition l'est tout autant s'agissant du Dubois-Depraz que l'on retrouve chez Nivrel ou Edox.


Evidemment, la "mélodie" d'une répétition 5 minutes n'est pas aussi agréable à écouter que celle d'une répétition minutes, la sonorité particulière des quarts manquant. Mais compte tenu du style "militaire" et dépouillé de la montre, ce n'est pas choquant et nous ne serions pas dans la même gamme de prix non plus si un autre type de répétition avait été choisi.


La particularité de la pièce réside en fait dans le matériau du boîtier: l'Argentium 960. Grâce à cet alliage, Bell&Ross propose un boîtier quasiment en argent pur mais sans risque d'oxydation. Outre sa stabilité, l'Argentium 960 possède un éclat supérieur à celui d'autres métaux neutres. Il permet d'améliorer les performances acoustiques grâce à sa bonne propagation du son et de rappeler que l'argent était un matériau historique de l'horlogerie.


La PW1 Répétition 5 minutes ne va sûrement pas bouleverser le paysage par son contenu horloger. Mais il s'agit d'une évolution de la PW1 que je trouve pertinente grâce à sa dimension sonore. Quand au poussoir gâchette, il ne donne qu'une seule envie: celle de l'actionner fréquemment! Bref, cette PW1 est une montre dont l'unique objectif est de procurer du plaisir par son côté décalé sans aucune autre considération.

Merci à l'équipe Bell&Ross pour son accueil pendant la Foire de Bâle.

Commentaires