lundi 30 avril 2012

Bell&Ross: Vintage WW2 Bomber Régulateur

Et si cette Vintage WW2 était la Bell&Ross la plus convaincante de ces dernières années? C'est en tout cas celle qui présente le contenu le plus original. Fidèle à sa stratégie visant à revisiter l'histoire des montres militaires, la Vintage WW2 est inspirée par les montres d'observation utilisées par les navigateurs des bombardiers de la seconde guerre mondiale. Elle reprend donc certains codes de l'instrument de mesure de référence, un chronographe pur dont le cadran était principalement dédié à l'affichage des minutes par le biais d'une unique aiguille centrale.

Afin de retrouver l'esprit de cet instrument, Bell&Ross a choisi un affichage du temps de type "régulateur", les aiguilles des heures et des secondes se retrouvant dans leurs sous-cadrans spécifiques alignés verticalement.



Le premier détail que j'ai remarqué est la lunette crantée à la forme très particulière. Cette lunette a un rôle fondamental pour la Vintage WW2. Du point de vue fonctionnel, son rôle est mineur compte tenu de l'utilisation prévisible de la montre. Mais sa dimension ludique et l'originalité de sa forme, reprenant de façon quasi-identique les courbes de la lunette de l'instrument d'origine, définissent l'essentiel de la personnalité de la Vintage WW2. Cette lunette se manipule très aisément et comme le boîtier a une dimension imposante (49mm), elle donne fréquemment l'envie d'être tournée pour une raison ou une autre. Les maniaques veilleront cependant à toujours remettre la flèche rouge exactement au-dessus de l'index de la 60ième minute.

Mais la lunette ne fait pas tout: si la Vintage WW2 sort du lot au sein de la collection Bell&Ross, c'est bien parce que la montre dans son ensemble reste cohérente. L'affichage met en valeur la grande aiguille des minutes qui rend les deux autres aiguilles presque accessoire. Les chiffres et index couleur sable combinés au cadran noir renforcent l'atmosphère militaire et s'insèrent joliment dans l'ambiance chromatique de la montre: le boîtier est vieilli grâce à une finition en canon de fusil et le bracelet cuir semble lui aussi avoir traversé le temps. Vous l'avez reconnue, c'est la recette de l'Airborne II qui est réutilisée ici.



La taille du boîtier aurait rendu le positionnement de la couronne oignon striée à 3 heures problématique car s'appuyant sur le poignet dans certaines positions de ce dernier. Bell&Ross a fait le choix de la déplacer à 9 heures en faisant pivoter de 180° le mouvement automatique Debois-Depraz. La conséquence est que la répartition des fonctions du cadran est elle-aussi inversée: la petite seconde se retrouve au sommet et l'heure à la base. Ce n'est pas un problème car dans l'esprit d'un "régulateur", dans sa signification première d'horloge de référence d'une grande précision qui servait au réglage des montres, les fonctions mises en avant étaient les minutes et les secondes. Certes, cela fait belle lurette que la notion de "régulateur" s'est transformée dans l'esprit des amateurs d'horlogerie pour seulement définir les montres dont les aiguilles des heures et des minutes n'ont pas le même axe. Mais finalement, le fait de retrouver les secondes au sommet est un clin d'oeil bienvenu. En revanche, la position inférieure de l'aiguille des heures peut surprendre à l'usage. 

Une montre de 49mm de diamètre n'est jamais simple à porter. Afin de la rendre plus confortable, Bell&Ross a mis en place des attaches de bracelet mobiles. Ces attaches s'adaptent sans souci au poignet et du fait de l'absence de véritables cornes, la Vintage WW2 a plus le rendu d'une montre de 45mm de diamètre que de 49mm. Je pense même que cette taille est plus ici un atout qu'un problème: la démesure fait partie de son esprit compte tenu des dimensions des instruments des navigateurs.



Je dois avouer que de façon générale je n'aime guère les montres à affichage de type "régulateur". Je trouve la lecture de l'heure malaisée sans que cela apporte une dimension ludique. Or Bell&Ross a réussi son approche avec cette Vintage WW2: du fait de son inspiration, l'affichage du temps prend ici tout son sens car mettant en valeur l'aiguille centrale des minutes. La forme de la lunette, la cohérence de l'ensemble et la personnalité qu'elle dégage font que je considère cette Vintage WW2 comme étant le point d'orgue de la collection 2012 de Bell&Ross.

Merci à l'équipe Bell&Ross pour son accueil pendant le Salon de Bâle.

Aucun commentaire: