vendredi 16 mars 2012

Urwerk: UR-110 TTH et ST

Décidément, en ce début d'année 2012, l'UR-110 inspire beaucoup l'équipe Urwerk. Après la version en or rose présentée pendant la semaine du SIHH, les visiteurs de la Foire de Bâle eurent l'occasion de découvrir deux nouvelles déclinaisons.

Les différences sont cette fois-ci plus subtiles car le contraste de couleur qui existait avec l'UR-110 RG n'est plus de mise. En revanche, chacune de ces deux nouveautés comporte une caractéristique particulière la distinguant de l'autre et la rendant séduisante pour une raison qui lui est propre.

L'UR-110 ST (comme Stripes) est une montre sensuelle. Rappelez-vous la carrure striée du boîtier de l'UR-110 originale. L'UR-110 ST propose une sorte de continuité esthétique, un prolongement en décorant sa lunette de façon similaire.

L'UR-110 ST:

Et immanquablement, en portant l'UR-110 ST, je n'ai pas pu m'empêcher de la caresser pour sentir sous les doigts ses stries, ses fines rainures. Un sentiment fort agréable rarement éprouvé avec une montre au poignet!

L'UR-110 TTH (comme Tantalum Hull) propose une démarche opposée. La lunette n'est cette fois-ci pas allégée mais bel et bien alourdie par l'utilisation du tantale. La couleur du tantale, très légèrement bleutée crée une sorte de décalage par rapport à la couleur du boîtier en titane. La lunette ressort donc visuellement alors qu'elle avait tendance à se fondre avec l'UR-110 ST. L'augmentation du poids de l'UR-110 TTH n'est pas pour me déplaire, appréciant tout particulièrement les montres lourdes.

L'UR-110 TTH:

Mais ce n'est pas tout. La lunette en tantale est plus épaisse que la lunette habituelle. Cette épaisseur a conduit à un travail esthétique particulier qui a été réalisé afin de mettre en valeur les vis de la lunette. Vous remarquerez donc que sur l'UR-110 ST, elles se font discrètes et ne dépassent pas la lunette afin de ne pas jurer avec les rainures. En revanche sur l'UR-110 TTH, elles se retrouvent au premier plan et constituent l'élément décoratif majeur. Je dois avouer que j'aime beaucoup l'effet visuel qu'elles procurent, elles deviennent comme des étoiles dans le ciel.

La forme de la lunette en tantale. Vous noterez les trous dédiés aux vis:

Du point de vue mécanique, ces deux UR-110 ne proposent aucune modification par rapport aux versions précédentes et sont donc toujours équipées d'un mouvement dont le module d'affichage du temps qui joue sur le parallélisme des satellites est tracté par un calibre automatique GP.

Les deux lunettes n'ont pas la même épaisseur:


Entre les deux montres, mon choix s'est porté sur l'UR-110 TTH grâce à son jeu de couleurs plus subtil, à son poids plus imposant et à l'attrait esthétique des vis. Mais je conçois tout à fait que l'on puisse préférer l'UR-110 ST, l'alternance de sensations que procurent les rainures et le verre en caressant la montre est son atout majeur.

Un grand merci à l'équipe Urwerk pour son accueil au cours de la Foire de Bâle 2012.

Aucun commentaire: