MB&F: une visite à la MAD Gallery

Une fois n'est pas coutume, je ne vais pas vous parler d'une montre mais d'un lieu certes lié à l'horlogerie mais pas uniquement. Etant présent à Genève pour le SIHH, une visite de la MAD Gallery s'imposait! Et j'avais réservé dans mon agenda le temps suffisant pour en profiter pleinement car je savais que j'allais découvrir un endroit magique. Je ne fus pas déçu, la MAD Gallery, c'est un magasin de jouets pour adultes, c'est le laboratoire de savants fous, c'est la boutique de Jules Verne...

Quel est le but poursuivi derrière la création de cette galerie? Depuis 2005, Max Büsser, à travers sa marque MB&F a présenté plus que des montres, de véritables machines horlogères. Elles sont distribuées par un réseau de détaillants exclusifs, parmi les plus célèbres boutiques, et qui sont capables de communiquer cette vision particulière de l'horlogerie auprès de leurs clients. Et puis l'idée d'avoir sa propre boutique en sus du réseau de distribution est venue. Mais immédiatement le constat qu'une boutique traditionnelle n'apporterait rien de plus par rapport à l'existant a été fait. Il fallait donc imaginer un lieu qui puisse à la fois présenter les montres mais aussi les inscrire dans une atmosphère particulière les mettant en valeur ainsi que les idées qu'elles contiennent: le principe de la galerie a été défini. Une galerie, c'est bien plus qu'une boutique. Certes les objets, la plupart des oeuvres qui s'y trouvent peuvent être achetés. Mais le visiteur est convié avant tout à parcourir le lieu à la découverte de créations qui de prime abord, ont peu de points communs entre elles: des lampes, une main qui tapote, un engin qui fait clap-clap, un vélo, des voitures d'enfants, de petites machines à vapeur...

Et très vite, nous comprenons la communauté d'esprit qui règne entre tous ces objets: ils sont tous insolites, inventifs, ludiques, décalés, hors du temps et font preuves d'une ingéniosité mécanique... tout comme les différentes Horological ou Legacy Machines de Max Büsser! Mais surtout tous ces objets sont le fruit des parcours personnels de leurs créateurs. Ils contiennent tous leur propre histoire et ne demandent qu'à accompagner celle de leur futur propriétaire.

Bref, je me suis retrouvé dans un cabinet de curiosités comme un enfant dans un magasin de bonbons, avec la volonté immédiate d'en savoir plus sur telle ou telle création. Mais pourquoi a-t-il ou elle voulu faire ça? Qu'est-ce qui l'a poussé à imaginer un tel objet? Voilà le type de questions qui viennent instantanément à l'esprit face au caractère pour le moins original des créations.

Ce qui m'a également beaucoup plu, au-delà de la cohérence du lieu (c'est tout sauf un bric-à-brac), c'est la large palette des prix qui s'y pratiquent. J'aurais pu craindre que chaque objet ne soit inaccessible financièrement parlant mais non: à partir de quelques centaines d'euros, la MAD Gallery propose une oeuvre d'un designer, d'un créateur. Bien évidemment, d'autres pièces sont beaucoup plus onéreuses mais c'est un point qui m'a touché.

Je vous propose de parcourir très rapidement quelques créations présentées au sein de la galerie sachant que rien ne remplace la visite sur les lieux mêmes!

Cette lampe-objet, crée par Franck Buchwald semble être sur le point de se déplacer... elle aurait toute sa place dans un décor à la Brazil! Je suis totalement tombé sous son charme.

La machine à applaudir ainsi que la main qui tapote sont le fruit de l'imagination de l'artiste Martin Smith et de l'ingénieur Nick Regan qui à travers leur laboratoire créatif Laikingland conçoivent des objets ludiques... et utiles! Si, si! Je vous promets que la machine à applaudir balaye tous les coups de blues... et sans médicament. Elle devrait être prescrite par la sécurité sociale celle-là!







Ces voitures d'enfants imaginées par Nika Zupanc sont toute en fluidité, en courbes... je vous rassure, la clé n'est pas fonctionnelle, elle fait office de dossier! Un accident serait si vite arrivé...

Cette sculpture en acier inoxydable de l'artiste Xia Hang est un véritable lego! Plusieurs motifs peuvent être construits à partir des éléments qui la composent.

Les lampes de Jake Dyson (le fils du créateur des aspirateurs du même nom) ont des angles d'éclairage indirects variables:

Les photos de Denis Hayoun décorent idéalement la galerie:

Ce casque de scaphandre n'est pas mis à la vente. Il est difficile de le dater (années 30 - 50) mais au-delà son intérêt esthétique, il symbolise l'ingéniosité de l'homme qui face à un problème peut détourner un objet de sa fonction première: ainsi la poignet du masque provient d'un seau à charbon.

Je fus séduit par les incroyables petites machines d'Hermann Böhm! On allume la mèche, le moteur chauffe et la machine démarre. J'ai l'impression de revivre l'aventure du fardier de Cugnot avec une telle machine!

Une LM1 et une machine d'Hermann Böhm, les fruits d'une même passion pour les mécanismes d'antan adaptés au contexte du XXIième siècle:

Comment ne pas évoquer la présence au sein de la galerie d'une créature animée... Palette, créée par Tatsuya Matsui, est un robot humanoïde qui grâce à des capteurs adapte ses mouvements en fonction des personnes qui se trouvent autour de lui. Ce qui surprend le plus est la grâce de ses mouvements, certes lents mais fluides. Inutile de préciser que compte tenu de son emplacement dans la vitrine, il suscite énormément de curiosité!

Une Machine portée par une Machine, la boucle est bouclée!



Les mouvements de Palette fascinent les passants:



La visite est maintenant terminée et je ne vous ai pas tout présenté. Cela vous donne une raison supplémentaire, s'il en était besoin, de vous rendre à la MAD Gallery, rue Verdaine à Genève. Vous plongerez dans un univers parallèle dans lequel le monde mécanique quitte sa dimension utilitaire pour rejoindre celles du ludique et de l'artistique. MAD est l'acronyme de Mechanical Art Devices, je dirais simplement que pour moi cela symbolise les Machines A Découvrir impérativement lors d'un prochain séjour à Genève.

Un grand merci à toute l'équipe de la galerie pour son accueil chaleureux et pour les explications détaillées!

Commentaires