dimanche 25 décembre 2011

Ludovic Ballouard: Upside Down cadran noir

Fin 2009, Ludovic Ballouard dévoila l'Upside Down, une montre à l'affichage du temps original et astucieux que je vous avais présentée dans cet article. La première Upside Down était disponible uniquement dans un boîtier platine de 41mm (puis en or rose) et avec un cadran en titane et des aiguilles en acier bleui.

Le choix de ces couleurs semblait logique: elles rendaient optimale la lecture du temps grâce au contraste entre l'aiguille des minutes et le cadran et à l'excellente visibilité du point qui sert de repère de l'heure en cours. N'oublions pas que l'Upside Down réinterprète le concept des heures sautantes et que toute la construction du mouvement a été pensée pour optimiser la rotation des disques des heures et afficher dans le bon sens le chiffre adéquat... avec son petit point en-dessous pour bien le mettre en valeur. C'est la raison pour laquelle, en cette fin d'année 2011, je fus surpris d'apprendre la sortie d'une déclinaison de l'Upside Down avec un cadran noir. Cette couleur de cadran allait-elle permettre de conserver la même qualité de lecture?

Ludovic Ballouard étant présent au Salon Belles Montres 2011, j'eus donc l'occasion de découvrir en détails ce nouveau cadran. Et je dois avouer que je fus surpris. Certes, le point de l'heure ne "saute" pas aussi spontanément qu'avec le cadran initial. Mais il se distingue suffisamment. Et puis une excellente surprise apparaît: les chiffres argentés sont légèrement en relief ce qui donne une petite touche de raffinement supplémentaire renforçant la qualité perçue. Du point de vue technique, le noir du cadran est obtenu en appliquant un revêtement de PVD sur les éléments en titane.

En fait, le cadran noir transforme subtilement l'Upside Down. Elle devient peut-être plus habillée dans cette livrée et sa taille (41mm) semble plus contenue. En retournant la montre, j'ai pu apprécier le souci du détail par la finition du mouvement adaptée au nouveau contexte. La fine couche d'or noir qui est apposée sur les ponts du mouvement et notamment sur le pont périphérique met en valeur non seulement les croix de Malte, les rouages, l'organe régulant mais également l'aspect poli des pièces en acier en créant de délicats effets de couleurs allant du gris au noir. A ce titre, l'Upside Down à cadran noir est plus cohérente que la première version dont la couleur du mouvement tranchait spectaculairement avec l'aspect sobre du cadran.

La finition initiale du mouvement et à sa droite, la finition en or noir:

Malgré mes craintes, j'ai trouvé cette déclinaison de l'Upside Down très séduisante car elle permet de dévoiler une facette plus élégante de cette montre inhabituelle. J'ai également apprécié la finition du mouvement que je trouve plus aboutie, non pas du point de vue qualitatif mais esthétique. A noter que l'Upside Down cadran noir est disponible en platine et en or rose.

Merci à Ludovic Ballouard pour son accueil pendant le Salon Belles Montres.

Aucun commentaire: