dimanche 12 juin 2011

Bell&Ross: BR 01-92 Carbon Fiber

La BR 01-92 Carbon Fiber se distingue à la fois par l'utilisation d'un matériau original et par les évolutions du design qu'elle comporte si nous la comparons aux BR 01-92 traditionnelles.

Ce qui surprend est le rendu du boîtier en fibres de carbone. Ce boîtier a été usiné à partir d'un bloc composé de multiples couches de fibres de carbones qui contribuent à renforcer sa solidité et sa légèreté. Mais malgré ces vertus, nous voyons bien que le choix de Bell&Ross pour un tel matériau a été avant tout dicté pour des raisons esthétiques. Son motif où les fibres semblent se croiser en angle droit se marie particulièrement bien avec le style très géométrique de la BR01-92. L'observation de la carrure du boîtier laisse entrevoir les différentes couches de fibres qui se superposent comme des vaguelettes. Contrairement à d'autres montres où l'utilisation de fibres de carbone a semblé incongrue, ici, le choix est judicieux.

Afin de préserver l'harmonie de l'ensemble, le cadran est également réalisé en fibres de carbone (mais heureusement orientées différemment) tout comme le bracelet. Bref, un "total look" qui fonctionne bien et qui évite de sombrer dans l'excès.

Les différences de design sont loin d'être anodines. La principale est le remplacement de la plaque supérieure à lunette arrondie par une plaque plus complexe qui combine une lunette octogonale (clin d'oeil à Audemars Piguet?) et les 4 parties dans lesquelles se logent les vis. Ces plusieurs niveaux donnent du volume au boîtier. L'autre différence est la forme des aiguilles qui deviennent facettées. Quand aux chiffres, ils sont moins arrondis et plus épais. Ces caractéristiques se retrouvent également sur le modèle 01-94 Pro Titanium.

Côté mouvement, pas de surprise, nous retrouvons le très répandu ETA 2892-2 avec ses forces (fiabilité) et ses faiblesses (une efficacité au remontage plutôt moyenne). Le fond est bien évidemment plein ce qui est un bon point ici: c'est plus conforme à l'esprit de la montre et voir un mouvement d'une telle taille nager dans un boîtier de 46mm n'est pas un spectacle inoubliable.

Grâce aux fibres de carbone, le boîtier est allégé et la montre se porte avec confort pour peu que l'on ait le poignet d'une taille suffisante. Je fais partie de ceux qui conçoivent les BR carrées que dans leur taille XL soit 46mm, plus conforme à la notion de montre "instrument" que Bell&Ross se plaît à mettre en avant.

La Carbon Fiber, commercialisée dans le cadre d'une série limitée de 500 exemplaires (même nombre pour la version chronographe) est selon moi une des déclinaisons les plus intéressantes de la BR 01-92 grâce à l'utilisation d'un matériau bien adapté au contexte. Cependant, compte tenu de son prix élevé pour une montre 3 aiguilles à mouvement simple, elle s'adresse avant tout aux fans inconditionnels de la marque qui n'hésiteront pas à franchir le pas pour acquérir une BR 01-92 différente.

Merci à l'équipe de Hall of Time à Bruxelles pour son accueil.

1 commentaire:

Fred a dit…

Possesseur de cette montre, je trouve que sa plus grande qualité est son faible poids (79g sans le bracelet, 97g avec). Cette montre XL sait se faire oublier et se fait fort de combiner élégance et robustesse. Sans conteste l'une de mes B&R préférées.