Lange & Söhne: Saxonia Automatic (2011)

La nouvelle version de la Saxonia Automatic fut dévoilée au cours du SIHH 2011 dans le contexte de la refonte de la collection Saxonia qui constitue l'entrée de gamme de la manufacture de Glashütte.

Cette nouvelle version à calibre automatique n'existe qu'en une seule taille (38,5mm), en or rose ou en or gris alors qu'auparavant elle existait en 37mm avec date ou en 40,6mm sans.

Elle profite évidemment des changements esthétiques apportés aux Saxonia qui font légèrement évoluer le style de cette collection:
  • le lunette est plus fine
  • le rehaut est incliné
  • les index sont plus longs
  • une discrète minuterie est apposée sur le cadran
  • la trotteuse est du même métal que le boîtier
  • les cornes sont plus courtes et plus galbées
  • la couronne est plus facile à manipuler
Ces changements n'apparaissent que comme des détails mais, tous cumulés, ils ont leur importance en ayant pour but d'améliorer le confort et d'adoucir le style germanique de la montre. La contrepartie est que la Saxonia perd en caractère ce qu'elle gagne en académisme. Prenons par exemple la trotteuse. La trotteuse bleuie de la Saxonia précédente pouvait surprendre mais elle apportait finalement un peu de piment. La nouvelle Saxonia est sans aucun doute plus harmonieuse mais aussi plus lisse.

Mais c'est le mouvement qui apporte le changement le plus fondamental. Le Sax-O-Mat tire sa révérence, remplacé par un tout nouveau mouvement, le L086.1 à rotor central.

Ce mouvement a une réserve de marche de 72 heures contre 46 heures pour le Sax-O-Mat. Cette augmentation était voulu par Lange afin de pouvoir quitter la montre pendant le week-end et la récupérer sans avoir besoin de la régler. C'est bien évidemment un plus pour l'aspect fonctionnel mais nous pouvons nous demander si pour une montre trois aiguilles, ces 72 heures sont si importantes que cela: quelques secondes suffisent à la remettre à l'heure. Et puis le problème est que cette augmentation de la réserve de marche a obligé Lange à revoir l'architecture du mouvement. Le rotor 3/4 est supprimé, remplacé par un rotor central afin de laisser la place à un barillet plus conséquent.

Le mouvement L086.1 est fini selon les standards de Lange et est donc très agréable à regarder mais est-il aussi beau que l'est le Sax-O-Mat? Clairement non: le rotor 3/4 qui a équipé les montres Lange automatique fait partie de l'ADN de la marque et manque cruellement ici.

Autant l'utilisation d'un nouveau mouvement pourrait à la rigueur se comprendre avec la Saxonia Calendrier Annuel du fait de la complication mais pour cette Saxonia Automatic, qu'est-ce qui concrètement empêchait de garder le Sax-O-Mat? Rien en définitive.

L'atout de la nouvelle version réside dans l'amélioration du confort: la forme des cornes fait bien son effet, la taille est idéale pour une montre habillée et le cadran équilibré. Elle se porte donc avec plaisir.

La Saxonia Automatic laisse donc un sentiment mitigé: sa qualité d'exécution est conforme aux standards de Lange, son boîtier est confortable et ses performances à l'usage supérieures à sa devancière. Malheureusement elle perd une partie de son charme en abandonnant le Sax-O-Mat et quelques petits détails peut-être anodins mais qui donnaient le soupçon d'âme supplémentaire. Il faut donc que Lange fasse attention à ne pas trop rentrer uniquement dans cette logique de montre plus facile à vivre: cette objectif, au demeurant louable, n'est pas forcément la priorité des amateurs qui privilégient le respect des critères fondamentaux des marques. Et le rotor 3/4 en fait partie. Mais j'imagine que c'est un peu le prix à payer pour élargir la base de sa clientèle qui ne peut plus être constituée uniquement de collectionneurs purs et durs.

Un grand merci à l'équipe Lange pour son accueil pendant le SIHH 2011.

Commentaires