Sarpaneva: K3 Northern Stars

Stepan Sarpaneva a présenté au cours du Salon de Bâle 2011 une jolie montre en édition limitée déclinée en deux versions: or blanc&cadran bleu électrique et acier avec revêtement DLC. La Northern Stars est une déclinaison de la K3 et qui symbolise le ciel tel que nous pourrions le voir au cours des hivers finlandais les plus rigoureux... tellement rigoureux d'ailleurs qu'il faut bien se réchauffer et que cela conduit à la vision de deux lunes dans le ciel!

Car la K3 Northern Stars a plusieurs spécificités esthétiques:
  • le "grille" caractéristique de la K3 a été retirée pour laisser apparaître le disque du module d'affichage des phases de lune: les deux lunes sont donc visibles. Fort heureusement, le cercle entourant la lune de référence a été maintenu.
  • le disque du module est percé en différents endroits pour dessiner les étoiles dans le ciel. La platine du mouvement sert à illuminer ces étoiles. Après de préserver l'harmonie du design et la cohérence avec les lunes, cette platine change en fonction de la version: elle est en acier pour la version en or blanc et en or rose pour la version acier DLC.
Pour le reste, nous sommes en terrain connu: le boîtier caractéristique de 42mm de diamètre, le mouvement basé sur un calibre Soprod A10 d'une réserve de marche de 42 heures. Ce n'est évidemment pas de la haute horlogerie mais le travail horloger est réalisé avec soin.

Mais le point fort de la montre est son design de caractère: les moindres détails sont pensés en fonction des autres et rien n'est laissé au hasard: le rappel du cadran avec le rotor, la forme de la couronne, la complexité du boîtier et le superbe jeu d'aiguilles.

J'ai une très nette préférence pour la version en or blanc par rapport à l'acier DLC. La montre est plus lumineuse, plus optimiste aussi dans un sens, certainement plus lisible. Elle n'est pas sans me rappeler, toute proportion gardée, la De Bethune DB25 Phases de Lune à cadran en acier bleui dans cette volonté d'utiliser le ciel comme élément de décoration du cadran. L'autre version, pourtant peut-être plus fidèle à l'esprit de mélancolie que veut transmettre Stepan, m'a moins séduit malgré son contraste pas inintéressant entre les lunes en or et le cadran DLC.

Grâce à la présence des deux lunes sur le cadran et au ciel étoilé, la Northern Stars constitue une jolie évolution esthétique de la K3. Le cadran devient plus simple et les lunes sont bien mises en valeur, libérées de la grille qui les recouvrait. Les fans de Stepan ne pourront être que séduits par cette édition limitée de 10 exemplaires par version.

Un grand merci à Stepan pour son accueil pendant le Salon de Bâle.

Commentaires