mardi 9 mars 2010

Parmigiani Fleurier: Kalpa Grande Automatique

Parmigiani Fleurier fait partie de ces marques dont on parle peu alors que la diversité de ses complications et de ses modèles en font une des plus intéressantes à suivre.

Parmigiani, c'est un pôle industriel qui se répartit entre une marque commerciale (Parmigiani Fleurier) et une manufacture (Vaucher Manufacture Fleurier). Ce pôle maîtrise la fabrication de tous les principaux composants horlogers et fournit d'ailleurs de célèbres marques. Un des exemples les plus célèbres de cette fourniture est le calibre RM005 utilisé par Richard Mille dans différents modèles comme la RM010 et la RM016. Ce calibre est en fait une déclinaison du calibre PF331 qui équipe la Kalpa Grande Automatique que je vous présente.

Cette Kalpa Grande Automatique est un modèle simple de la collection Parmigiani mais il contient déjà tout ce qui fait la réussite de la marque: un boîtier original en acier aux cornes caractéristiques, un cadran et un calibre excellemment finis.

Derrière une apparence classique, se cache une montre aux diverses originalités. La forme des aiguilles, des chiffres, des index, du large guichet de date ainsi que le guillochage donnent de la vie au cadran. La forme légèrement adoucie du boîtier tonneau (d'une taille généreuse de 46,6mm x 34mm) contraste avec les cornes proéminentes qui renforcent le caractère de la montre. Son côté élancé est préservé grâce à une épaisseur maîtrisée (9,25mm).

Le fond du boîtier, maintenu par 6 vis laisse découvrir le mouvement de la Kalpa. Le finition du calibre PF331.01 est subtile, sans défaut et discrète. Ce calibre propose des performances intéressantes (une fréquence de 4hz et une réserve de marche de 55 heures grâce aux deux barillets). Le logo de la marque se retrouve à la fois sur le rotor et sur la platine du calibre mais également sur la couronne.

Le grand atout de cette montre, outre l'originalité du traitement des détails, est son confort au porter. Cela est dû à la légère courbure du boîtier ainsi qu'à la forme des cornes qui épousent bien le poignet.

Je fus agréablement surpris par son bon maintien mais il ne faut pas se leurrer: les dimensions du boîtier et des cornes rendent la montre peu portable, je dirais plus visuellement que réellement, pour un petit poignet. Et ce serait dommage alors de se priver de la vision des reflets que prend le cadran grâce au contraste entre les parties guillochées et lisses.

Montre très élégante, plus subtile qu'elle n'en a l'air au premier coup d'oeil, la Kalpa Grande Automatique constitue une belle façon de découvrir les atouts de Parmigiani Fleurier. Mon seul regret finalement concerne la décoration du calibre, un peu trop discrète à mon goût et qui aurait pu faire l'objet d'un petit grain de folie sans tomber dans le rococo, un peu comme cela a été réussi côté cadran. Mais ce détail ne gâche pas le plaisir procuré par cette montre.

1 commentaire:

French2 a dit…

Coïncidence, j'ai choisi ce matin de porter ma Parmigiani Hebdomadaire et ce soir votre nouveau billet dans ma boîte mail! L'occasion de confirmer l'extrême confort malgré une taille imposante et une finition très précise de la montre. Nette préférence quand même pour le mouvement de forme de la 8 jours, somptueux ! Peut-être le "petit grain de folie" qui manque à l'Automatique ;)
Bravo pour le blog