dimanche 14 février 2010

Greubel Forsey: Tourbillon Incliné 24s Platine

Greubel Forsey était présent pour la première fois au SIHH en janvier 2010. La décision ayant été prise tardivement en 2009, la marque s'est retrouvée dans une véritable course contre la montre pour pouvoir présenter des nouveautés dans les délais impartis.

Pendant le SIHH, Greubel Forsey a dévoilé 3 nouveaux modèles qui sont en fait des déclinaisons de montres existantes dont une concerne le Tourbillon Incliné 24 secondes.

Le Tourbillon Incliné 24 secondes est peut-être la montre Greubel Forsey que je préfère: sa relative simplicité met en valeur le caractère hypnotisant du tourbillon. Ce dernier est incliné de 25 degrés et effectue une rotation complète en 24 secondes. Il est d'ailleurs fascinant d'observer le décalage de vitesse entre le tourbillon et la seconde sectorielle présente à côté.

La version présenté se différencie des modèles antérieurs par:
  • le cadran: même si son organisation a peu évolué, l'indicateur de réserve de marche a été réduit tandis que la graduation de la seconde sectorielle a été agrandie. Le résultat est que cette dernière prend plus d'importance. De plus, des mots, caractérisant le travail accompli au sein de la manufacture ont été gravés donnant un style plus complexe au cadran.
  • le pont du tourbillon: il est triangulaire au lieu d'être traversant donnant le sentiment d'un meilleur support à la cage du tourbillon.
Nous retrouvons sinon les mêmes caractéristiques que les autres Tourbillon Incliné 24 secondes à savoir le calibre à double barillet en série et d'une fréquence de 3hz, la réserve de marche de 72 heures, le spiral à courbe terminale de Phillips. La finition des éléments est superbe: le cadran, les appliques, les secteurs et logos sont en or tandis que la platine et les ponts du calibre sont en maillechort et traités au palladium. Selon la lumière, le cadran prend de superbes reflets mettant ainsi en valeur le travail effectué.


Caractéristique du style Greubel Forsey, le contraste entre le cadran, plutôt détaillé et l'arrière de la montre, très sobre dans sa décoration mais toujours impeccable dans son exécution. Vous observerez qu'une partie des deux barillets se laisse découvrir:

Cette montre conserve également les dimensions généreuses des versions précédentes à savoir un diamètre de 43,5mm et une épaisseur de 16mm. Plus que la taille, c'est le poids de la montre qui impressionne. Il est donc important de bien l'ajuster pour qu'elle puisse se porter confortablement.

A travers cette déclinaison, Robert Greubel et Stephen Forsey ont souhaité donner plus de raffinement dans le traitement des finissions du cadran. De ce côté-là, la mission est accomplie. Cependant, ce cadran perd de sa simplicité qui permettait de bien mettre en valeur la rotation du tourbillon incliné. C'est un peu dommage même si cette montre demeure, bien évidemment, une magnifique réalisation.

Aucun commentaire: