Audemars Piguet: Royal Oak Squelette (calibre 3120)

Lors du SIHH 2010, Audemars Piguet a présenté une déclinaison fort intéressante de la Royal Oak 15300 qui utilise le calibre 3120 de manufacture: une version squelette.

Ce n'est évidemment pas une grande première pour Audemars car la référence 15202 avait déjà fait l'objet d'un travail de squelettage. Il faut dire que le calibre 2120 de ce modèle se prêtait particulièrement bien à l'exercice du fait de sa finesse et de sa délicatesse.

Le piège qu'a su éviter Audemars aurait été de squeletter le calibre 3120 comme le 2120. Etant un calibre récent, à l'architecture moderne, plus épais, une décoration un peu baroque aurait semblé étrange. Audemars a choisi la voie d'un squelettage plus actuel, peut-être moins raffiné mais diablement efficace et surtout a pensé à la lisibilité de la montre.



Certaines parties du calibre ont ainsi été traitées au ruthénium donnant ainsi suffisamment de contraste avec les aiguilles (y compris la trotteuse). La décoration plus sportive qu'élégante apparaît clairement à l'arrière de la montre même si elle a conservé son rotor en or. Vous observerez ainsi la façon dont a été travaillé le pont traversant du balancier:

Au poignet, nous retrouvons le confort équivalent à la 15300, les dimensions ayant été conservées (39mm de diamètre).

La Royal Oak Squelette est également proposée en or rose, la combinaison des couleurs entre l'anthracite du calibre et l'or du boîtier étant fort agréable:

Moins raffinée que la Royal Oak 15202 Squelette, cette version n'en est pas moins réussie car jouant sur un autre registre. Le squelettage du calibre s'harmonise bien avec le boîtier très géométrique de la Royal Oak et apporte finalement une touche de modernité à cette montre grâce à sa finition plutôt sportive.

Commentaires